Derniers articles publiés

Revue de presse : Le "je t'aime moi non plus" du Royaume-Uni à l'UE

Revue de presse 21.12.2011

Depuis quelques jours, la France et le Royaume-Uni se querellent. Plusieurs hommes politiques français ont en effet mis en avant leur agacement face à l'absence de dégradation de la note britannique par les agences de notation. C'est désormais chose faite ! Moody's s'est ainsi penchée sur la situation économique du Royaume-Uni. Tout en soulignant le haut degré de compétitivité de l'économie britannique, l'agence de notation a indiqué que "la perspective macroéconomique à court terme de la Grande-Bretagne s'est affaiblie, ce qui ralentira le rythme de consolidation budgétaire". Le pays pourrait donc perdre "cette note sésame" [Le Figaro].


La confrontation franco-britannique met en avant la situation paradoxale du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne. Une fois de plus en effet, ce pays s'est démarqué en début de semaine en ne participant pas au renflouement financier du Fonds monétaire international (FMI). Cet isolement s'est cependant réduit, notamment au regard de la participation de David Cameron aux négociations sur le Pacte budgétaire qui ont commencé mardi 20 décembre. Afin de maintenir une cohésion au sein "du bloc des 27 pays" [AFP], Herman Van Rompuy a tenu à inviter cet Etat, même si cette décision "n'a pas fait que des heureux" souligne l'AFP. Le Royaume-Uni ne possède cependant qu'un statut d'observateur lors de ces négociations.

Après son veto au cours du dernier Sommet européen, David Cameron avait été critiqué notamment par les acteurs de la City, qui ont vu cet isolement comme un handicap majeur pour les activités futures de la plateforme financière européenne. Récemment, c'est une vingtaine de patrons britanniques (Richard Branson de Virgin, Mike Rake de British Telecom, ou encore John Kerr, le vice-président de Royal Dutch Shell notamment) qui a exhorté le gouvernement à rester "au cœur de l'Europe" [AFP].

Dans une lettre ouverte publiée par le Daily Telegraph, ils ont souligné qu'"il est impératif que nous ne restions pas en dehors quand d'importantes décisions sont prises (…) après le retentissant veto de Londres qui fait craindre à certains une marginalisation de la Grande-Bretagne au sein de l'UE (…). Et nous devons saisir les opportunités qui se présenteront dans les mois qui viennent pour nous réengager dans le processus décisionnel".

Cet isolement n'est cependant pas un problème pour Jo Johnson, membre du Parlement britannique (Parti conservateur). Pour lui en effet, "ce n'est pas parce que la Grande-Bretagne souhaite rester en dehors de la future union fiscale entre 26 pays, qu'elle va diminuer son engagement dans l'Union européenne". Et d'ajouter que "si Londres attire autant de capitaux du monde entier, c'est en grande partie aussi grâce à son appartenance à l'UE", rappelant ainsi l'ancrage du Royaume-Uni au sein de l'UE [Le Monde].

Les autres titres de la presse en ligne

Concurrence

Bruxelles valide le système de retraites de France Télécom [AFP]

 

Construction européenne

Ne laissons pas sombrer notre idéal [Presseurop]

 

Défense

L'UE relance la coopération militaire treize ans après Saint-Malo [Le Monde]
L'Otan prête à enquêter sur les morts de civils dans les raids en Libye [Slate]

 

Emploi, affaires sociales

Pour un RMI européen [Le Monde]

 

Energie, environnement

CO2: risque d'amende pour des constructeurs auto en retard sur les objectifs [AFP]

 

Etats membres

La France prévoit d'emprunter sur les marchés 178 milliards d'euros en 2012 [AFP]
Espagne: le conservateur Mariano Rajoy élu chef du gouvernement [AFP]
L’Europe, objet de consensus entre la droite et la gauche espagnole [Euractiv.fr]
Hongrie: la seule radio d'opposition perd sa fréquence [AFP]
La Banque centrale hongroise relève à nouveau le coût du crédit [Euronews]
Barroso exhorte Orban à oublier sa réforme de la banque centrale [AFP]
Corruption: la justice croate veut entendre le PDG du pétrolier hongrois MOL [AFP]
Moody's met en garde l'économie britannique [Le Figaro]
Le président allemand s'accroche à son poste [Le Figaro]
L‘économie allemande traverse la crise sans trop de dommages [Euronews]
 Grèce/banques: un accord en janvier [AFP]

 

Euro, économie

Paiements transfrontaliers: l'UE fixe un délai à 2014 pour l'harmonisation [Romandie]
La BCE offre son premier prêt sur trois ans aux banques de la zone euro [AFP]
Le protectionnisme, une arme utile… faute de mieux [Libération]
Lagarde: l'économie mondiale se trouve à "un tournant très dangereux" [AFP]
La zone euro se met sous tutelle du FMI [Le Figaro]
Le FMI abondé par une zone euro chancelante [Euractiv.fr]
L'explosion de la zone euro est désormais plausible [Le Monde]
Un risque d’affaiblissement pour l’Europe continentale [Le Figaro]
L’importance décisive de l’alliance franco-britannique et le sauvetage de la zone Euro [Eurativ.fr]
CRISE/Zone euro/Fitch: risque accru de baisse de la note du FESF [Romandie]
La Banque du Japon souligne les risques économiques liés à l'Europe [AFP]
  Zone euro: début des travaux à Bruxelles sur le pacte budgétaire [AFP]

 

Institutions

UE: prochain sommet le 30 janvier [AFP]

 

Marché unique, entreprises

Fitch révise à la baisse des banques européennes dont SocGen et Santander [AFP]
GB: des grands patrons plaident pour l'UE [AFP]
L'activité de fret de la Deutsche Bahn bénéficiaire en Europe mais déficitaire en Allemagne [Les Echos]

 

Relations extérieures

Prise d'otages de Doubrovka: la Russie condamnée par la Cour des droits de l'Homme [AFP]
L'affaire Timochenko éloigne l'Ukraine de l'Europe [Le Figaro]
RDC: Joseph Kabila a prêté serment sous les critiques internationales [RTBF]
Elections en RDC: l'UE menace de réévaluer son aide faute de progrès [AFP]
UE: trois millions d'euros aux Philippines après le typhon meurtrier [RTBF]
Quatre pays de l'UE "consternés" par la colonisation israélienne [Romandie]
Crise franco-turque: Paris rappelle à Ankara ses engagements internationaux [AFP]

 

Société

Crise de l'euro: le «commentateur» DSK sommé de se taire [Libération]
Quel avenir pour les jeunes en Europe ? [Le Monde]

 

Transports

Aérien :la taxe carbone sera maintenue [AFP]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Bank of England: Brussels is an obstacle to reducing risk [The Telegraph]
Britain's credit rating could be cut, Moody's warns [The Telegraph]
France has 'no doubt' UK will help fund IMF euro bailout [The Telegraph]
IMF chief warns world economy at 'dangerous juncture' [The Telegraph]
Breast implant panic spreads to UK [The Independent]
Eurozone isolation could 'risk 3m jobs' [The Independent]
China joins legal battle against EU aviation tax [EUobserver]
EU countries confront Israel on latest land-grab [EUobserver]


Presse germanophone

 EU-Reformvorschlag: Abiturpflicht für Pflegekräfte? Keine gute Idee [Die Welt]
EU-Kommission genehmigt Zerschlagung der WestLB [Die Welt]
EZB flutet Bankenmarkt mit Liquidität - So viel Geld, wie ihr wollt [Die Süddeutsche Zeitung]
EU: Superlange Kontonummern werden 2014 Pflicht [Focus]
Deutschlands Balkan-Politik: Merkels serbisches Dilemma [Der Spiegel]
 Kleine Scheusale brachten die Kultur nach Europa [Die Welt]


Presse espagnole

 Alemania urge a Rajoy a poner en marcha su "ambicioso programa de Gobierno" [El Pais]
Arranca la era de Rajoy en La Moncloa [El Pais]
El BCE prestará hoy a los bancos dinero a tres años por primera vez [El Mundo]
La banca necesita hasta 50.000 millones extra para su ajuste [ABC.es]
Bruselas acusa a España de no usar bien los fondos europeos contra el paro juvenil [ABC.es]


Presse italienne

Dall' Europa 150 miliardi al Fmi Il secondo gran rifiuto di Londra [Corriere della Sera]
L'Europa delle 48 ore a settimana [Il Sole 24 Ore]
I passi falsi che allontanano l' Ungheria dall' Europa economica e dei diritti [Corriere della Sera]
Corsa a ostacoli per il Trattato Ue [Il Sole 24 Ore]
Lega, 2011, 2012 e auguri‎ [La Stampa]