Derniers articles publiés

Revue de presse : Le "Buy European Act" de Nicolas Sarkozy fait débat

Revue de presse 13.03.2012

Dimanche 11 mars, à Villepinte, Nicolas Sarkozy se déclarait en faveur d'une réforme du fonctionnement de l'espace Schengen d'une part, et de plus de patriotisme économique d'autre part. Fustigeant l'Europe pour son laxisme, le président-candidat milite en faveur de la réciprocité commerciale et de la protection des entreprises européennes dans l'accès aux marchés publics. Bruxelles n'a pas manqué de répondre à Nicolas Sarkozy.

Le "Buy European Act" de M. Sarkozy, élaboré sur le modèle du "Buy American Act" de 1933, a laissé Bruxelles perplexe. En effet, la Commission européenne reconnaît avoir manqué de vigilance par le passé et prépare actuellement une réforme visant à limiter l'accès aux marchés publics aux entreprises de pays tiers excluant les entreprises européennes de leurs propres marchés, rapporte Le Point.

Michel Barnier, commissaire au Marché intérieur, et Karel de Gucht, commissaire au Commerce, travaillent de fait sur "une bonne réaction non-protectionniste, mais qui permet d'appliquer une réciprocité sous certaines conditions et nous donne du levier vis-à-vis de nos partenaires commerciaux" [AFP]. En d'autres termes, la Commission cherche donc à trouver l'équilibre entre l'ouverture des marchés européens et ceux des pays tiers.

Comme l'explique l'Express, des mesures de restrictions seraient accompagnées de représailles de la part des partenaires commerciaux de l'Europe, et également d'une hausse des coûts de certains produits ou services que nos concurrents internationaux fournissaient jusqu'ici à des prix inférieurs. En outre, mettre en place un "Buy European Act" nécessiterait de renégocier tous les accords commerciaux bilatéraux, représentant un travail juridique colossal.

En définitive, Nicolas Sarkozy n'est pas le seul à vouloir une Europe plus forte. En plus des institutions européennes revenant sur leur "philosophie libérale" [Les Echos] et décidées à "jouer à armes égales", pour reprendre les mots d'Herman Van Rompuy, en 1993 Elisabeth Guigou, et en 2007 Ségolène Royal, avaient déjà proposé des "contre-offensives" européennes face aux restrictions des pays tiers. Et lors de l'élection présidentielle française de 2007, Nicolas Sarkozy avait déjà évoqué ces enjeux, sans parvenir ensuite à surmonter les réticences nordiques ou britanniques et mettre en application un "Small Business Act" européen, qui aurait réservé une part des marchés publics aux entreprises continentales.

 

Les autres titres de la presse en ligne

Energie, environnement

L'étrange acharnement anti-OGM du gouvernement français [Les Echos]

Etats membres

Pour la presse internationale, Sarkozy "a sorti l'artillerie lourde". [Le Monde]

Euro, économie

L'Eurogroupe relâche la pression sur Madrid [Le Monde]

Libertés, sécurité, justice

Crime organisé : Bruxelles veut faciliter la récupération des avoirs [Euronews]

Marché unique, entreprises

Schengen, l'argument électoraliste [Le Point]

Relations extérieures

Afghanistan : Merkel doute d'un retrait des troupes allemandes d'ici 2014 [AFP]

 

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone
Nicolas Sarkozy 'received £42 million from Gaddafi' [The Telegraph]


Presse germanophone
 Finanzmarktsteuer: Acht Länder gegen den Rest [Die Zeit]

 
Presse espagnole
 España acepta el ajuste de otros 5.000 millones que exige la UE [ABC]

 

Presse italienne
La Commissaria europea per gli affari interni, Cecilia Malmstrom [ANSA]