Derniers articles publiés

Revue de presse : La fin de "l'ère berlusconienne"

Revue de presse 09.11.2011

La démission de Silvio Berlusconi, président du Conseil italien, a été annoncée hier officiellement par Giorgio Napolitano, le président de la République d’Italie dans un communiqué de presse. Cette annonce intervient après le vote du parlement sur les comptes italiens, qui a révélé la perte de la majorité par le gouvernement. Silvio Berlusconi devrait donc quitter le pouvoir dans les prochaines semaines. La situation politique de l'Italie est encore indécise.

"Je me sens libéré", ce sont les mots prononcés par Silvio Berlusconi à la suite de l'annonce de sa démission dans la journée d'hier. Le gouvernement n'a pas reçu le soutien de la majorité des parlementaires italiens lors du vote des comptes 2010 hier. "Le gouvernement n'a plus la majorité qu'il pensait avoir" au parlement, a amèrement constaté M. Berlusconi [AFP]. Se sentant "trahi" par ce vote, mais également rempli de "tristesse et même de douleur" [AFP] face au désistement de sept députés membres du Parti de la Liberté, le Cavaliere a en fin de compte décidé "de jeter l'éponge" [Le Point]. Cette annonce a immédiatement entraîné le rassemblement de manifestants "devant le Palazzo Chigi, siège du gouvernement à Rome pour exiger son départ immédiat aux cris de 'va-t-en !!!'" [Euronews].

Cette décision intervient suite aux pressions exercées au niveau national. Les Echos soulignent en effet que "depuis plusieurs semaines, la pression de l'opinion italienne, de l'opposition (...) se faisait plus forte pour suggérer, puis finalement demander tout haut le départ du chef du gouvernement, accusé de peser sur la crédibilité du pays". Sa politique nationale a conduit l'Italie à un endettement public de près de 120 % du PIB, "loin des 103,6 % laissés en héritage par le gouvernement Prodi en 2008" [La Tribune].

Du côté européen, la crédibilité du Cavaliere a été fortement entamée. "Complètement isolé [lors des] récents sommets européens ou celui du G20 de Cannes (…) l'Italie de Berlusconi n'a jamais réussi [en outre] à (…) concilier l'appui de Berlin ou Paris" [La Tribune]. Les marchés ont également poussé le chef du Conseil italien à la démission, "la tension sur les marchés était devenue ces derniers jours insupportable, l'Italie devant se financer à dix ans autour de 6,7 %, un taux qui avait amené l'Irlande, le Portugal ou la Grèce à se tourner vers une aide internationale" [Les Echos].

L'Italie va devoir désormais se reconstruire afin d'obtenir "quelques soutiens en Europe et [inspirer] à nouveau confiance (…) et se [défaire] de son positionnement sous l'ère berlusconienne" [La Tribune]. De nombreuses rumeurs courent déjà sur le nom de son remplaçant : Gianni Letta, "fidèle bras droit de Silvio Berlusconi" [L'Express], Angelino Alfano, le secrétaire général du PDL ou encore Mario Monti, l'ex-Premier ministre de gauche Romano Prodi, président de l'Université Bocconi de Milan, économiste reconnu et ancien commissaire européen à la Concurrence et au Commerce extérieur.

Les autres titres de la presse en ligne

Consommation

Noël: les budgets des Européens diversement affectés par la crise [AFP]

 

Construction européenne

Sarkozy: "deux vitesses européennes" [Reuters]
"L'éclatement de l'Europe est un risque réel" [Le Monde]
Europe: mieux vaudrait plus de référendums que moins! [L'Express]

 

Elargissement

Candidature serbe à l'UE: pas de progrès sans rapprochement avec le Kosovo [Romandie]

 

Energie, environnement

Environnement : soutien à l'idée d'une "OMC" [AFP]
En Roumanie, la frénésie de "l'énergie verte" menace la biodiversité [AFP]
"Nord Stream, un grand pas en avant pour la sécurité énergétique européenne" [Le Monde]

 

Etats membres

Grèce : tractations difficiles entre les partis politiques [Le Figaro]
Papandréou demande la démission de ses ministres [AFP]
Portugal: transports publics perturbés [AFP]
France : Les finances publiques suspendues à la conjoncture [Le Figaro]
 La crise de la zone euro bouscule la stratégie de François Hollande [Le Monde]
Silvio Berlusconi se sacrifie sur l'autel de la crise de l'euro [AFP]
Qui pourrait succéder à Berlusconi? [L'Express]
L'Italie est un trop grand pays pour un plan de sauvetage, selon l'Autriche [RTBF]
Le Premier ministre polonais reconduit à la tête du gouvernement [Reuters]

 

Euro, économie

Bruxelles juge la situation italienne «très inquiétante» [Le Figaro]
Bruxelles exige d'Athènes un engagement écrit sur le plan d'aide [Reuters]
Lagarde alerte sur un «risque de spirale» de la crise [Le Figaro]
Banques: l'Europe en désaccord [Le Figaro]
Le Fonds de stabilité européen est-il déjà mort ? [Libération]
Zone euro : les plans B au banc d'essai [Le Monde]
Les ministres européens des Finances font du surplace [Euronews]
 Crise de la dette : les vraies décisions se font attendre [Euronews]
Contre offensive des ministres des Finances non-membres de la zone euro [Euractiv.fr]
Europe: le putsch franco-allemand [L'Express]
L'UE remet à plus tard sa taxe sur les transactions financières [Reuters]
Et si le "risque de contagion" de la crise grecque n'était qu'un épouvantail ? [L'Express]
Taxe sur les transactions financières: la Grande-Bretagne dit non [RTBF]

 

Fiscalité

Et ailleurs en Europe, la TVA est à combien ? [Libération]

 

Libertés, sécurité, justice

GB/contrôles allégés aux frontières: la ministre de l'Intérieur se défend [Romandie]

 

Marché unique, entreprises

L'innovation sème la zizanie au sein de la Commission [Euractiv.fr]

 

Relations extérieures

Violence pré-électorale en RDC: UE, Belgique, France, GB et ONU inquiètes [Romandie]

 

Société

L'Allemagne, 2e pays gastronomique [AFP]
Les petites vacheries que s'échangent les grands dirigeants européens [Tribune de Genève]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

 Greece to announce new government 'today' as markets hail Berlusconi exit - live [The Guardian]
Silvio Berlusconi: the rise and fall [The Guardian]
Italian PM Silvio Berlusconi pledges to resign [The Independent]
Cameron calls on eurozone countries to sort out crisis [The Independent]
The global economy faces a lost decade warns IMF chief Lagarde [The Irish Independent]
Berlusconi goes, but Italy’s problems remain [The Telegraph]
Last ditch chance for EU to deal with Roma issue [EUObserver]
Greek government collapse not helping Macedonia [EUObserver]

Presse germanophone

Berlusconis versprochener Rücktritt [Die Zeit]
Berlusconi verliert die Mehrheit im Parlament [Die Welt]
Berlusconi bringt Kronprinz in Stellung [Der Spiegel]
Papandreou will Nachfolger am Mittag präsentieren [Die Zeit]
 Papademos will mehr Macht [Süddeutsche Zeitung]
Griechenland : Was will die Nea Dimokratia? [Frankfurter Allgemeine Zeitung]
IWF-Chefin Lagarde warnt : „Uns droht ein verlorenes Jahrzehnt“ [Focus]
Intellektuelle in China : Von Europa lernen [Frankfurter Allgemeine Zeitung]
US-Papier enthüllt deutsche Euro-Fehleinschätzung [Die Welt]

Presse espagnole

Rusia y Alemania ponen en marcha el polémico gasoducto del norte de Europa [El Mundo]
El mercado desconfía del Gobierno italiano y dispara la prima de riesgo [El Mundo]
Berlusconi dimitira  después de la aprobacion de la medidas prometidas a la UE [ABC]
Los banqueros de la City se confiesan [ABC]
El rally de cumbres de la UE y el G-20 no evita que Italia esté al borde de la rescate [ABC]
La prima de riesgo italiana alcanza el máximo histórico de 495 puntos [ABC]

Presse italienne

«Si voti a febbraio, io non mi ricandido» [Corriere della Sera]
Goldman Sachs: elezioni, lo scenario peggiore per i mercati. Governo tecnico per abbassare lo spread [Il Sole 24 Ore]
«Il candidato premier del centrodestra sarà Alfano» [Il Sole 24 Ore]
L’Europa avverte Roma: "Pronti a nuove misure" [La Stampa]
 Merkel: più impegno dell'Italia sulle misure anticrisi [Il Tempo]
In Grecia si tratta ancora per un nuovo Governo. In bilico l'ipotesi Papademos [Il Sole 24 Ore]