Derniers articles publiés

Revue de presse : La Droite face au défi de la récession en Espagne

Revue de presse 18.11.2011

L'Espagne s'apprête à tenir dimanche ses élections législatives, dont les résultats ne laissent pas présager de grandes surprises. Le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy est donné favori dans tous les sondages ibériques, avec une  avance comprise entre 14 et 18 points sur le Parti socialiste au pouvoir.

Plus de 36 millions d'électeurs espagnols vont donc  se rendre aux urnes pour élire leurs 350 députés et 208 sénateurs. Ces élections prennent place dans un contexte on ne peut plus morose en Espagne : la croissance s'annonce nulle au troisième trimestre, le chômage atteint des taux records de 21,52 %  (contre 8,6 en 2007), et 45,8 % chez les jeunes. Le déficit public du pays est  supérieur à 9% du produit intérieur brut.

Le  chef du gouvernement sortant, José Luis Rodriguez Zapatero, s'est résolu à organiser ce scrutin face à la crise économique qui a miné la légitimité de la majorité sortante et réduit sa capacité à mettre en œuvre des réformes, selon l'Express. Au pouvoir depuis 2004, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) n'a pas résisté à la crise financière de 2008.

M. Zapatero ne brigue pas un troisième mandat, la pression de la crise l'a même contraint à avancer de quatre mois les élections prévues pour mars 2012. Il a ainsi cédé la tête de liste socialiste à celui qui était vice-président de son gouvernement et ministre de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba.

Le très probablement grand gagnant des élections, Mariano Rajoy, 56 ans, ancien ministre du gouvernement de José Maria Aznar, a d'ores et déjà annoncé que les Espagnols ne devraient pas échapper dans les mois qui viennent à une nouvelle cure d'austérité : "Il faudra faire des coupes partout", sauf dans les retraites, a-t-il déclaré hier
[Le Point].

Mariano Rajoy va devoir agir très rapidement pour faire face à la pression des marchés, l'Espagne ayant dû concéder hier des taux records pour se financer : "Il est hautement probable que, dès la semaine prochaine, le gouvernement sorti des urnes annonce un paquet de réformes-clés destinées à redonner de la crédibilité à l'économie", estiment les analystes de Bankinter. Ces mesures porteraient notamment sur "une réforme du marché du travail, une réforme fiscale et l'assainissement du système financier", d'après Le Point.
Ces mesures devraient permettre à l'Espagne à moyen terme de retrouver la croissance économique.

Les autres titres de la presse française

Budget

Tensions sur le budget 2012 entre les Vingt-Sept et le Parlement européen [AFP]

 

Construction européenne

La crise accélère le débat sur la construction politique de l'UE [Le Monde]

 

Energie, environnement

Les Etats-Unis demandent à l'Azerbaïdjan d'opter pour un gazoduc plus modeste [EurActiv.fr]

 

Etats membres

En Pologne, Donald Tusk forme son gouvernement [AFP]

 

Euro, économie

Teodor Baconschi, ministre roumain des Affaires étrangères : “Ne pas fracturer l’Europe” [Euronews]

 

Institutions

Préavis de grève dans la fonction publique européenne [EurActiv.fr]

 

Relations extérieures

Bélarus : les sanctions européennes en question [Euronews]

 

Santé publique

Bruxelles s'alarme de l'abus d'antibiotiques en Europe [Tribune de Genêve]

 

Société

Cargill: feu vert pour l'acquisition de Provimi à 1,5 mrd EUR, leader du secteur [Romandie]

 

Transports

Le débat sur le ferroviaire remis à plus tard [EurActiv.fr]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Visas highlighted as irritant in EU-Turkey relations [EUobserver]


Presse germanophone

Europas Shopping-Metropolen - Reiseführer zum Kaufrausch [Der Spiegel]


Presse espagnole

Alemania, en contra de que el BCE emita moneda [El Mundo]


Presse italienne

"Energia nucleare? Sì, a certe condizioni" Bufera sul neoministro [La Stampa]