Derniers articles publiés

Revue de presse : La diplomatie européenne vers un projet fédéraliste?

Revue de presse 02.07.2012

Le Conseil européen de jeudi et vendredi derniers aura été le plus riche en décisions depuis le début de la crise. Pour la première fois, les quatre plus importantes économies de la zone euro ont trouvé un compromis sur les réformes à long terme mais également sur les mesures immédiates. Cependant, alors que l'Europe attend la réaction des marchés, beaucoup reste encore à faire.

"Sur le plan politique", écrit Les Echos, "l'accord marque la fin du Merkozy". La dernière réunion marathon du Conseil européen tourne une page de la diplomatie européenne, "pas seulement par le rééquilibrage de la stratégie de sortie de crise en faveur de la croissance", mais surtout par le nouveau rôle joué par Rome et Madrid. Soutenus par Paris, les deux pays du Sud ont réussi à convaincre Angela Merkel sur deux sujets. La chancelière allemande a ainsi "accepté que les fonds de secours européens (FESF et MES) rachètent directement de la dette d'un Etat asphyxié par le coût de son financement". Deuxièmement, Mariano Rajoy a obtenu "que les fonds recapitalisent directement les banques espagnoles", tout en acceptant les règles de discipline budgétaire.

Bien qu'il ait été un succès, ce sommet ne résout pas tous les problèmes de la zone euro. En effet, selon Slate, trois Etats sont encore dans la cible des marchés : la Grèce qui devra probablement "procéder à une nouvelle remise de dette", l'Espagne dont la situation des comptes est "intenable", et l'Italie "entrée dans la spirale d'une récession destructrice". Des nouvelles mesures restent donc à prendre, notamment en vue de la création d'une union bancaire annoncée à Bruxelles d'ici fin 2012.

"Les Européens ont donné un coup d'accélérateur à l'union bancaire", écrit Les Echos. Vendredi dernier, les leaders européens n'ont pas clarifié quelle sera la forme de cette union bancaire, dont la première étape pourrait être un " superviseur unique". "La solution", poursuit le quotidien français, "pourrait venir d'un schéma où le superviseur serait une entité liée à la BCE, une 'sorte de filiale', selon une source européenne". L'union bancaire, enfin, serait le premier pas vers une "nouvelle phase de l'intégration [de l'UE]", selon le journal économique.

L'union bancaire serait-elle la première étape d'un projet fédéraliste européen ? Selon Rue89, le fédéralisme est "le dernier mirage à la mode". Selon le média en ligne français, le projet dont l'on discute à Bruxelles vise plutôt à établir "un contrôle obscurantiste" sur les politiques budgétaires nationales. "Il n’y aura pas dans un proche avenir de fédéralisme démocratique européen", conclut Rue89, car "on ne concrétise pas une noble idée lors d’un mouvement de fuite et de panique".


Les autres titres de la presse en ligne

 

Construction européenne

Le guêpier du fédéralisme technocratique européen [Rue89]

Culture

Allemagne: le mystérieux trésor de la Baltique [L'Express]

Elargissement

L'UE lance des négociations d'adhésion avec le Monténégro [AFP]

Energie, environnement

L'Espagne touchée par de graves incendies [AFP]

Etats membres

David Cameron prêt à un référendum sur l'Europe [Le Monde]

Euro, économie

Sommet de l’UE : un tout petit pas pour l’Europe, et pour Hollande [Rue89]

Institutions

Chypre, le petit paradis (fiscal) à la tête de l'Europe [Slate]

Marché unique, entreprises

Crédit Agricole serait décidé à vendre Emporiki [AFP]

Régions

"Les fonds structurels ne constituent pas un plan de relance" [Euractiv]

Relations extérieures

L'embargo européen sur le pétrole iranien entre en vigueur sans heurts [Les Echos]

Sport

Espagnols et Italiens font la fête ensemble [Euronews]



Ailleurs en Europe


Presse francophone
European carmakers clash on emissions [Financial Times]

Presse germanophone
Euro-Rettungspaket: Justizministerin zuversichtlich [Focus]


‎Presse espagnole
 Francia rebajará sus previsiones de crecimiento para 2012 y 2013 [El Mundo]

Presse italienne
Prima delle scosse [Internazionale]