Derniers articles publiés

Revue de presse : L'UE s'apprête à recapitaliser les banques, mais reporte l'aide à la Grèce

Revue de presse 05.10.2011

A défaut d'un déblocage de l'aide prévue pour la Grèce, les deux journées de réunions des ministres des Finances de l'UE auront notamment avancé sur un plan de soutien aux banques européennes.

 

"Lundi, l'annonce du démantèlement de la banque Dexia et la publication par Moody's d'une note sur la décote des obligations souveraines grecques ont renforcé les inquiétudes sur la santé de leurs bilans", note Le Figaro.

Asphyxié financièrement car privé des liquidités dont il a besoin, le groupe bancaire franco-belge est en cours de démantèlement entre d'une part une "bad bank" hébergeant ses actifs toxiques et d'autre part plusieurs entités séparées [nouvelobs]. Dexia est ainsi devenue la première victime dans le secteur de la crise de la dette, les banques hésitant à se prêter entre elles car les comptes de nombreux établissements sont plombés par la dette publique de pays à la solvabilité jugée fragile (Grèce, Portugal, Espagne, Irlande, Italie…).

Dès lors, les pays européens envisagent un plan coordonné pour renflouer le capital de leurs banques, afin de leur donner une marge de sécurité et ainsi réduire l'incertitude sur les marchés. La nouvelle a rassuré les bourses européennes [AFP].

La Grèce, elle, attendra encore un peu avant de recevoir ses aides promises. D'une part, les inspecteurs de la "troïka" chargée de contrôler le respect des engagements n'ont pas encore donné leur feu vert au versement de la tranche de 8 milliards d'euros du premier prêt, initialement attendu en septembre, les ministres assurant que le pays ne ferait pas défaut d'ici novembre [nouvelobs].

De l'autre, le Conseil a retardé à nouveau d'un mois l'aide promise le 21 juillet dernier [Les Echos]. Quant à l'agence de notation Moody's, elle estime à 60% le niveau de décote nécessaire au redressement des comptes de la Grèce, et non à 21% comme envisagé dans le deuxième plan d'aide [Le Figaro].

Ce deuxième plan a cependant fait l'objet d'un accord hier avec la Finlande, qui bloquait la situation depuis plusieurs semaines en demandant des garanties supplémentaires [L'Expansion], et la Slovaquie, dont le Parlement se prononcera sur l'élargissement du Fonds européen de solidarité financière, le 11 octobre [Romandie].

Les modalités exactes de cet élargissement font néanmoins débat. Lors de sa dernière audition devant le Parlement européen, Jean-Claude Trichet a ainsi exclu que la Banque centrale européenne (BCE) puisse contribuer à refinancer des fonds de secours, alors que l'idée a été évoquée par les Européens à propos du Fonds européen de stabilité financière (FESF), dont ils veulent "maximiser" la force de frappe. Pour y parvenir, plusieurs pistes sont à l'étude, dont la transformation du FESF en banque : il serait doté non plus de garanties, mais de fonds propres, et donc autorisé à emprunter de l'argent auprès de la BCE pour ensuite venir en aide aux Etats [AFP]. Mais pas question d'une telle solution pour l'Allemagne, qui refuse d'entendre parler d'un effet de levier en lien avec la BCE [Les Echos].

Autre accord hier, cette fois sur les produits dérivés : l'Allemagne, la France et la Pologne, ont réussi à convaincre la Grande-Bretagne d'accepter un plus strict encadrement de ces produits, qui contribuent à alimenter les turbulences sur les marchés [Romandie].

 

Les autres titres de la presse en ligne

Energie, environnement

Bruxelles tente de bloquer le pétrole extrait des sables bitumineux [Romandie]
 L'UE prônera au G20 l'élargissement des DTS-document [Les Echos]
Refusé en France, le gaz de schiste tente l'Europe [La Tribune de Genève]
Le Parlement européen veut s'attaquer aux déchets électroniques [Romandie]
La Roumanie se rue vers les éoliennes [Les Echos]
L'Espagne aime le nucléaire, chez les autres [Le Monde]

Etats membres

Italie: Moody's abaisse la note souveraine de la dette italienne [AFP]
Grèce: les nouvelles exigences des créanciers se heurtent à la rue [AFP]
La Grèce va vivre au ralenti ce mercredi, grève du secteur public [RTBF]‎
Royaume-Uni : la droite flirte avec l'idée d'une sortie de l'Union [Les Echos]
Pologne : M. Tusk a bénéficié d'un vote anti-Kaczynski [Le Monde]
José Zapatero a compris que son temps était passé [La Croix]
Nombre record de candidats à l'élection présidentielle en Irlande [Les Echos]

Euro, économie

Baroin juge prématuré d'impliquer davantage le privé pour la Grèce [Reuters]‎
Le président de la BCE exclut un refinancement du Fonds de secours européen [AFP]
L'Europe souhaite voler (encore) au secours des banques [nouvelobs]
Grèce : les réunions européennes se suivent, la confusion s'accroît [Les Echos]
UE et Brésil pour une action concertée sur la crise de la dette [Reuters]
 L'Europe se tient prête à porter secours à ses banques [Le Figaro]
Crise de la dette: Athènes dit pouvoir tenir jusqu'à la mi-novembre [nouvelobs]
Grèce: entretien téléphonique Merkel/Papandréou [Les Echos]
Slovaquie: le vote sur le FESF fixé au 11 octobre‎ [Romandie]
La Finlande trouve un accord avec la Grèce [L'Express]‎
L'Allemagne doit sortir de l'euro ou accepter une union des transferts financiers [Les Echos]
Standard & Poors juge "probable" une récession dans la zone euro en 2012 [Le Monde]
Produits dérivés: l'UE convainc Londres du besoin d'un meilleur encadrement [Romandie]
Banques-Berlin pourrait réactiver des mesures de 2008-Schäuble [Reuters]
Angela Merkel consacre son énergie à la crise [La Croix]

Liberté, sécurité, justice

 Kosovo/trafic d'organes: ouverture du procès de l'affaire Medicus à Pristina [Romandie]

Recherche, sciences

Coup d'envoi de l'autoroute spatiale européenne [Le Figaro]

Relations extérieures

L'Otan ne veut pas d'une Europe désarmée [La Croix]
L'Otan se juge plus crédible après la guerre en Libye‎ [Le Figaro]
Le Quartette pour le Proche-Orient doit se réunir dimanche à Bruxelles [nouvelobs]
 Loukachenko n'a plus qu'un allié : la terreur [Courrier International]
Poutine veut créer une "Union eurasiatique" [Le Monde]

Santé publique

Les troubles psychologiques, défi économique majeur en Europe [Le Point]
Le Parlement européen entend réviser la directive Seveso [Romandie]

Société de l'information

L'Europe lance une consultation publique sur la neutralité du Net [L'Expansion]

Sport

Les droits télé du foot bousculés par l'Europe [Le Point]
 La justice européenne ouvre une brèche dans l'exclusivité des droits TV du football [Les Echos]

Tourisme

Florence, première ville gastronomique européenne [Le Parisien]

 

Ailleurs en Europe

 
Presse anglophone

 Italy downgrade increases pressure on euro zone [Irish Times]
 Greece hit by new 24-hour general strike over austerity [BBC News]
 Europe to lead daring Sun mission [BBC News]
 Putin calls for 'Eurasian Union' of ex-Soviet republics [BBC News]
 David Cameron to urge households to pay off debts [The Guardian]
 Greek prime minister promises Merkel no backtracking on reforms [The Guardian]
Russia and China veto UN resolution against Syrian regime [The Guardian]
 Eurozone crisis prompts global sell-off as Greek deal is delayed [The Independent]
 France and Belgium vow to stand behind Dexia [The Independent]

Presse germanophone

Syrien wirft Deutschland Nazi-Vergangenheit vor [Die Welt]
Protestierende Griechen legen ihr eigenes Land lahm [Die Welt]
 24-Stunden-Streik gegen Papandreous Sparpolitik [Die Zeit]
 Pleiteangst bringt Banken in Bedrängnis [Der Spiegel]
Neuer Rettungsschirm soll Bank-Lizenz bekommen [Der Spiegel]
 Moody's stuft Italiens Kreditwürdigkeit herunter  [Die Zeit]
 Rating-Riese feuert weiteren Warnschuss auf Italien [Handelsblatt]
 Staatsangestellte legen Athens Verkehr lahm [Handelsblatt]

Presse espagnole

 Bruselas hace un nuevo intento para desbloquear la ayuda alimentaria [El Mundo]
 La UE promete facilitar los visados para turcos y finalmente abolirlos [El Mundo]
 La UE quiere reconocer el voluntariado como formación o experiencia [El Mundo]
 Moody's rebaja la nota de solvencia de Italia por su abultada deuda [El Pais]
 Una nueva huelga general de 24 horas paraliza Grecia [El Pais]
 Palestina en la ONU: ¿dónde queda Europa? [El Pais]
 La CE apuesta por el corredor mediterráneo y descarta el central pirenaico [La Vanguardia]

Presse italienne

Moody's declassa l'Italia: rating A2 Il governo: "Attesa, stiamo lavorando" [Corriere della Serra]
 La Ue ad Atene: "Giù i salari minimi" [Il Sole 24 Ore]
 La Germania chiede più perdite in Grecia per gli istituti di credito [Il Sole 24 Ore]
 Saccomanni: se serve da Bce liquidità illimitata [Il Sole 24 Ore]