Derniers articles publiés

Revue de presse : L'UE règlemente les bonus bancaires, le scandale de la viande de cheval continue à faire des remous, la colonisation israélienne à Jérusalem dénoncée par des diplomates européens

Revue de presse 28.02.2013

Les bonus des banquiers passent à la caisse Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Parlement européen et la présidence irlandaise du Conseil de l'UE se sont mis d'accord sur la limitation du bonus des banquiers européens. Selon les informations du Figaro, les revenus variables d'un cadre bancaire ne pourront excéder 200% de la rémunération fixe de ce même cadre, à condition que les actionnaires de l'établissement expriment majoritairement leur accord.

Cette mesure est un ajout au cadre règlementaire plus général, dit "Bâle III", en vigueur depuis le 1er janvier 2013, qui oblige également les établissements bancaires à renforcer leurs fonds propres, qui doivent au minimum représenter 7,5% des fonds détenus par ces mêmes banques [Le Point/AFP]. L'accord obtenu hier sera discuté mardi prochain lors du prochain Conseil des ministres des Finances de l'UE. Il devrait être adopté par la majorité des Etats membres, et ce malgré l'opposition de Londres, qui souhaite protéger les intérêts de la City.

La Roumanie et la grande distribution fragilisées par le scandale de la viande chevaline

L'affaire Findus s'étend depuis 10 jours en Europe. Le Monde rapporte ce matin la décision prise par l'autorité d'alimentation grecque, l'Efet, de saisir près d'une tonne de viande de bœuf frauduleuse contenant de l'ADN de cheval. Le quotidien rapporte également l'éclatement de scandales alimentaires similaires en Russie, en Lettonie, en Pologne et au Portugal. Le Figaro dresse quant à lui un bilan des grandes marques et enseignes de distribution touchées par ces affaires. Panzani, Nestlé, Ikea, Lidl, Auchan, Casino, Carrefour, c'est tout un secteur qui est mis en cause, et qui s'attend à voir ses recettes issues de la vente de plats surgelés à base de bœuf largement diminuer (-45% dans la semaine qui a suivi la révélation de la fraude).

Nico Teodorescu, du quotidien roumain Revista 22, met en lumière la victimisation injuste dont l'agriculture roumaine fait désormais l'objet. Considérée par les Britanniques comme "the baddie of the day [le grand méchant du jour]", la Roumanie n'a selon le journaliste aucune responsabilité dans cette affaire, puisque "personne n'a trouvé d'irrégularités du côté roumain de la filière" [Presseurop]. Le journaliste accuse notamment les dirigeants et médias britanniques et français, qui ont désigné facilement un "suspect de service", tout comme les Allemands l'avaient fait avec les agriculteurs espagnols, lors de l'éclatement à l'été 2011 du "scandale des concombres infectés par des bactéries E. coli". Le gouvernement roumain doit, selon M. Teodorescu, réagir rapidement afin de "regagner la confiance du reste de l'Europe".

La colonisation israélienne de Jérusalem-Est appelée à des sanctions

Les conclusions du rapport réalisé par les chefs de mission de l'UE dans la région ne laissent planer aucun doute : "Israël perpétue activement son annexion illégale" de Jérusalem-Est. Cette occupation empêche, selon eux, la création d'un Etat palestinien. Ils appellent les pays membres à "sanctionner financièrement" Israël, qui pratique, selon ce rapport, une colonisation "systématique, délibérée et provocatrice". Libération pointe notamment les constatations faites par les observateurs d'un projet dit E1, qui "diviserait la Cisjordanie en deux parties séparées nord et sud".

Les diplomates européens proposent, selon Le Figaro, des mesures "visant à réduire les échanges entre l'Union européenne et les implantations israéliennes" ainsi qu'à "réduire leur financement". Cela consiste notamment dans le fait de ne pas accorder les mêmes "clauses commerciales favorables" aux produits provenant des colonies israéliennes, qui bénéficient actuellement des mêmes avantages que le reste des produits du pays sur le marché européen. Les dirigeants européens devraient enfin veiller à ce que les programmes de coopération bilatéraux UE-Israël ne profitent pas à ces colonies illégales.

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Les Etats contraints de rembourser 400 millions d’euros d’aides européennes à la ruralité [Euractiv]

Commerce extérieur

Paris "favorable" à un accord de libre-échange transatlantique [Le Point/Reuters]

Consommation

Les Roumains digèrent mal les lasagnes au cheval [Presseurop]

Emploi, affaires sociales

Parité: les femmes gagnent en moyenne 16% de moins que les hommes dans l'UE [Les Echos]

Energie, environnement

Infrastructure électrique : plus de passages frontaliers ou une Europe sans frontière ? [Euractiv.en]

Etats membres

Le gouvernement met en scène son impuissance [Slate]

Euro, économie

L’Europe de Merkel dérape à Rome [Presseurop]

Finance

L'UE s'accorde pour limiter les bonus des banquiers [Le Monde/AFP]

Législatives italiennes

Détente sur le marché de la dette mais les craintes sur l’Italie perdurent [Libération/AFP]

Relations extérieures

Colonisation : les diplomates européens défient Israël [Le Figaro]

Santé publique

Le Parlement veut une réglementation plus stricte sur les dispositifs médicaux [Euractiv.en]

Société

Beppe Grillo: le changement politique vient des fous, pas des centristes [Slate]

Transports

Aérien: nouvelle fin de non recevoir de Bruxelles à une fusion Ryanair-Aer Lingus [Libération/AFP]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Bankia turns in record loss of 19.2bn euros for 2012 [BBC]

Presse germanophone

Wahlen in EU-Krisenstaaten Reformfreudiger als gedacht [FAZ]

Presse espagnole

 La recesión se agudizó en el último trimestre al caer la economía el 0,8% [La Vanguardia]


Presse italienne

D'Alema: impegno con 5 Stelle e Pdl [Il Corriere della Sera]


Presse francophone
Quand les anti-avortement avancent masqués [Le Matin]