Derniers articles publiés

Revue de presse : L’Europe politique de Hollande, le dossier Roms et le retour de Basescu en Roumanie

Revue de presse 28.08.2012

À l'occasion de la 20e Conférence des ambassadeurs, hier à Paris, le chef de l’Etat français a détaillé sa vision d'une Europe politique. Le dernier campement qui a été démantelé par le gouvernement socialiste se situe à Evry, en région parisienne : la question des Roms cause désormais "des ennuis importants aux socialistes". Enfin, le Parlement roumain entérine le retour de Basescu.

Paris et Berlin main dans la main  pour une Europe politique

À l'occasion de la 20e Conférence des ambassadeurs, hier à Paris, le chef de l’Etat français a détaillé sa vision d'une Europe politique. François Hollande a réaffirmé sa volonté de "défendre l'euro" : "l'euro est irréversible" [Les Echos]. En outre, il a annoncé être prêt à ouvrir "immédiatement" une discussion avec tous les Européens et en premier lieu avec l'Allemagne. Selon le quotidien français Les Echos, le président français pourrait bien "faire grincer des dents en Allemagne" puisqu'il a repris l’idée de "mutualiser les dettes", un projet que rejette Angela Merkel. Néanmoins, selon le quotidien anglais The Guardian, Paris et Berlin sont à nouveau sur la même longueur d'ondes. Un avis partagé également par l'italien Il Corriere della Sera, qui écrit "après qu'Angela Merkel [ait] soutenu M. Sarkozy aux élections, les deux pays se rapprochent à nouveau".

Les Roms, une question qui embarrasse la France

Un nouveau campement a été démantelé par le gouvernement socialiste à Evry, en région parisienne, rapporte Euronews. "Une quarantaine de Roms, dont plusieurs enfants, ont été expulsés", par les forces de l’ordre arrivées à 5h du matin. La question des Roms cause désormais  "des ennuis importants aux socialistes", écrit le quotidien anglais The Telegraph. En effet, une part de l'opinion publique nationale et européenne est surprise par la dureté de l'action de Paris, alors que la Commission européenne a placé la France "sous surveillance" le 10 août dernier [Slate]. Or, le gouvernement français s'est décidé à traiter la question des Roms "à l'échelle européenne", a affirmé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault samedi dernier [Euractiv].

Le Parlement roumain entérine le retour de Basescu

Le gouvernement de Bucarest n'aura finalement pas réussi à se débarrasser du président Basescu. Après l'avoir suspendu de ses fonctions le 6 juillet dernier pour avoir enfreint la constitution, et avoir ensuite organisé un référendum pour certifier son départ, le gouvernement de Victor Ponta a rendu hier les armes face au vote du parlement [Euronews]. Il y a six jours, en effet, la Cour constitutionnelle avait invalidé le référendum de destitution,  le taux de participation étant inférieur au minimum requis. Selon l'écrivain italien Adriano Sofri [Presseurop], cette crise politique montre que "la transition vers la démocratie tarde à venir" en Roumanie.


Les autres titres de la presse en ligne

Construction européenne

Merkel demande un nouveau traité européen [Euractiv]

Culture

L'apologie de Breivik par Richard Millet crée la polémique chez Gallimard [Le Monde]

Emploi, affaires sociales

Il faut renforcer la mobilité des travailleurs européens [Le Monde]

Etats membres

République tchèque : haro sur les bières aromatisées [Euronews]

Euro, économie

Paris et Berlin créent un groupe de travail sur la zone euro [Euractiv]

Libertés, sécurité, justice

Xénophobie, haine et violence toujours d’actualité en Allemagne, selon son président [Euronews]

Société de l'information

Le pince-sans-rire britannique, une affaire sérieuse [Presseurop]



A lire sur

La croissance en Europe


Ailleurs en Europe

Presse francophone
 Pierre Schifferli s'attaque à un ministre des Finances allemand [Tribune de Genève]

Presse anglophone

Dutch man gets suspended term for insulting queen on Twitter [The Irish Times]


Presse germanophone
El BCE quiere poder para cerrar bancos [El Mundo]

Presse italienne

Sulcis, miniera occupata a -373 metri. "Niente investimenti, futuro a rischio" [il Fatto quotidiano]