Derniers articles publiés

Revue de presse : L'Europe intensifie la pression sur l'Espagne

Revue de presse 13.04.2012

Face à la multiplication des critiques émanant de Nicolas Sarkozy, François Bayrou ou encore Mario Monti, Madrid est monté au créneau pour appeler à davantage de mesure et de solidarité. La Commission européenne a, quant à elle, apporté son soutien à Mariano Rajoy, tout en maintenant sa surveillance des comptes publics espagnols en effectuant deux visites en un mois.

Dans le cadre de la campagne électorale, Nicolas Sarkozy a déclaré que la France connaîtrait le même sort que l'Espagne, ce "grand pays incapable d'être au rendez-vous des engagements pris et contraint de baisser les retraites et de diminuer les salaires", si le candidat socialiste était élu président. François Bayrou, candidat du MoDem, a également utilisé l'argument espagnol, affirmant que ni le président sortant, ni François Hollande n'étaient en mesure d'empêcher la France de suivre le chemin de Madrid, rapporte Libération.


En Italie, Mario Monti, a rejeté la responsabilité des derniers déboires économiques du pays sur l'Espagne. Selon le chef du gouvernement italien, "Madrid cause beaucoup d'inquiétude à l'Europe". De fait, les tensions apparues en Espagne ont provoqué l'inquiétude chez les investisseurs, frappant Rome par voie de contagion. Jeudi, le Trésor italien a vu les taux d'intérêt de ses titres à trois ans bondir de 2,76 à 3,89%, explique l'Express.

Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, n'est logiquement pas resté silencieux face à ces critiques, déclarant que tous les Etats membres "ont leurs problèmes" et qu'ils "travaillent tous pour trouver une solution et pour aider la zone euro". M. Rajoy a également appelé à plus de prudence dans les diverses affirmations [Les Echos]. La Commission européenne a immédiatement offert le même message, rappelant qu'il était nécessaire de se montrer solidaire et "qu'un problème sur la stabilité macro-économique et la stabilité financière d'un des 17 Etats de la zone euro affecte les 16 autres" [RTBF].

Ce soutien de la part de Bruxelles ne signifie néanmoins pas que la surveillance sur les comptes espagnols va se relâcher dans les prochaines semaines. Sous couvert d'un hasard du calendrier, la Commission a en effet prévu deux visites visant à étudier l'état de l'économie espagnole, et plus particulièrement le détail des comptes des régions autonomes, précise la Tribune.

 


Les autres titres de la presse en ligne

Culture

Rome : la grève des gladiateurs [AFP]

Elargissement

Turquie : l’élection influencera peu les négociations d’adhésion [EurActiv]

Emploi, affaires sociales

Grèce : le chômage a quasiment doublé en deux ans [Le Point]

Energie, environnement

ÉRUPTION – Les volcans islandais au secours du Royaume-Uni [Le Monde]

Etats membres

Venise, belle et triste vitrine [Presseurop]

Euro, économie

L'Union Européenne maintient la pression sur l'Espagne [La Tribune]

Libertés, sécurité, justice

L'UE et l'Etat italien victimes d'une escroquerie [AFP]

Régions

Fonds européens : la difficile équation environnementale [EurActiv]

Relations extérieures

Obama et Merkel pour une action "plus résolue" de l'ONU sur la Syrie [RTBF]

Société

L'Espagne au bord de la crise de nerfs [L'Express]

Société de l'information

Nouveau coup dur pour ACTA [EurActiv]

 

La Présidentielle vue de l'Europe


Presse anglophone
 France's presidential rivals clash over debt fears [The Guardian]

 
Presse germanophone
 Sarkozy y Hollande se preparan para la batalla de París [ABC]


Presse italienne
Cohn-Bendit: «Se vince Hollande fermiamo politiche liberiste» [L'Unità]