Derniers articles publiés

Revue de presse : Grèce : le rendez-vous de la dernière chance

Revue de presse 10.02.2012

Malgré l'accord sur l'austérité trouvé hier par la coalition au pouvoir, la zone euro a décidé hier de fixer au mercredi 15 février un nouveau rendez-vous à la Grèce. Réuni hier à Bruxelles, les ministres des Finances de l’Eurogroupe ont donné "moins d'une semaine à la Grèce pour répondre à plusieurs exigences, et notamment pour trouver 325 millions d'euros d'économies budgétaires, avant de pouvoir délier les cordons de la bourse et accorder à Athènes une aide cruciale pour le pays" [Le Monde].

Les dix-sept ministres "se sont montrés fermes envers leur homologue grec, Evangelos Vénizélos, venu présenter, jeudi 9 février à Bruxelles, le nouveau plan d'austérité signé par la coalition gouvernementale" [Euractiv]. "En dépit des progrès importants réalisés ces derniers jours, nous n’avons pas eu tous les éléments nécessaires sur la table pour prendre des décisions" dans l’immédiat, a expliqué M. Juncker [Libération].


"Les Européens réclament [donc] encore des garanties" [Les Echos] et posent trois conditions : des mesures de réduction des dépenses structurelles pour 325 millions d'euros qui doivent être mises en place d'ici mercredi,  le vote par le Parlement grec dimanche prochain sur ce nouveau programme d'ajustement qui allie économies budgétaires, réforme drastique du marché du travail et recapitalisation des banques. Et enfin, un nouvel engagement des principaux dirigeants politiques.

Tous les partis grecs doivent désormais accepter de soutenir le programme de redressement du pays, a déclaré vendredi Christian Noyer, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne. Sur Europe 1, le gouverneur de la Banque de France a ajouté qu'il fallait "vraiment que cette affaire se termine", rapporte Le Figaro.

Au delà du vote de ce week-end prévu au Parlement hellénique, les députés seront ensuite appelés à se prononcer d'ici début mars sur une série de mesures concrètes, comme une baisse du salaire minimum, une réforme du marché du travail, de nouvelles coupes budgétaires ou une vaste recapitalisation du secteur bancaire grec [Euractiv].

Par ailleurs, le commissaire européen Olli Rehn a aussi annoncé la présentation la semaine prochaine de "propositions détaillées" pour renforcer les "mécanismes de surveillance" européens en Grèce des réformes promises, au risque de renforcer le mécontentement de l’opinion dans le pays face à ce qui est perçu par beaucoup comme une tutelle extérieure [Libération].

Face à ces nouvelles conditions, le gouvernement grec tiendra-t-il le choc ? s’interroge la plupart des quotidiens. Le ministre du Travail grec vient d’annoncer sa démission et les deux principaux syndicats du pays ont lancé un appel à la grève de 48 heures à partir de vendredi, rapporte Euractiv. 

 

 

Les autres titres de la presse en ligne

Culture

 L'Angleterre, quel cinéma ! [Le Figaro]

Education

 Les droits des étudiants étrangers [Euronews]

Etats membres

 La chute du juge Baltasar Garzón en Espagne [Les Echos]

Euro, économie

 Accord en Grèce : Lagarde salue des signes "très encourageants" [Le Point]

Fiscalité

Fiscalité : le Royaume-Uni séduit les riches entrepreneurs hexagonaux [Les Echos]

Marché unique, entreprises

 L'activité de Vodafone victime de la situation en Europe du sud [Euronews]

Relations extérieures

Syrie : la Turquie appelle à une action internationale [Le Point]

Transports

  L'Europe recommande l'inspection de l'ensemble des A380 [La Croix]

 

Ailleurs en Europe

 

 

Presse anglophone

Europe's biggest volcano Mount Etna erupts once again [BBC News]

 Presse germanophone

Griechenland beugt sich dem Spardiktat der EU [Die Welt]

Presse espagnole

 Rumanía ya tiene nuevo Gobierno tras el voto favorable del Parlamento [La Vanguardia]


Presse italienne

 Atene trova l'intesa in extremis. Salve le pensioni minime - Ma all'Eurogruppo non basta ancora - Foto [Il Sole 24 Ore]