Derniers articles publiés

Revue de presse : Fuite de gaz d'une plateforme Total en mer du Nord

Revue de presse 28.03.2012

Survenue dimanche 25 mars en mer du Nord, à 240 kilomètres au large de la ville écossaise d'Aberdeen, une fuite de gaz provenant de la plateforme Elgin, exploitée par Total, n'est toujours pas colmatée. Pire, six mois pourraient être nécessaires pour résoudre l'avarie. Les experts de la compagnie française ne sont toujours pas en mesure d'expliquer les raisons de l'incident qui, pour le moment, ne présente pas de dégâts environnementaux majeurs.

En état d'alerte, la plateforme a pu être évacuée par les 238 employés de Total, sans qu'ils soient parvenus à stopper la fuite. Deux bateaux-pompes, situés à deux milles nautiques de la plateforme, se tiennent prêts à intervenir en cas d'aggravation de la fuite. Les autorités écossaises ont interdit le survol et la navigation autour de la zone de l'incident. Au total, 23 tonnes de gaz auraient fui et une nappe d'hydrocarbure s'étalerait sur 12 km² autour de la plateforme, rapporte l'AFP.

Si les experts de Total ne peuvent pour le moment expliquer les raisons de l'incident, le fait est que la plateforme se situe dans une zone climatique extrême. Surnommé le "puits de l'enfer", le réservoir de gaz se situe à 5000 mètres sous la mer et la pression est de l'ordre de 1100 bars, soit 300 bars de plus que dans le puits du Deepwater Horizon, responsable de la catastrophe pétrolière dans le Golfe du Mexique en 2010, explique le Figaro.

Dans l'immédiat, le risque écologique n'est en rien comparable à celui d'une marée noire. Néanmoins, le nuage de gaz s'échappant du puits atteste du risque d'explosion et de toxicité. La construction d'un puits d'intervention est actuellement à l'étude mais cette opération prendrait jusqu'à six mois et une solution rapide serait évidemment préférable [Le Monde].

En outre, dès l'annonce de l'incident, les actions de Total ont chuté à la bourse de Paris, avec une perte d'environ 6%, entrainant une contraction générale. Pour mémoire, BP, responsable du Deepwater Horizon, avait perdu la moitié de sa valeur boursière en deux mois. Reste désormais à déterminer si le groupe français a commis des négligences à l'origine de la fuite, rappelle Euronews.

 

Les autres titres de la presse en ligne

Construction européenne

L'Europe de Schengen [Le Monde]

Emploi, affaires sociales

Les aéroports allemands en grève [AFP]

Energie, environnement

Fuite de gaz : zone d'exclusion autour d'une plateforme Total en mer du Nord [Le Monde]

Etats membres

ITALIE. Super Mario : les premières fêlures [Nouvel Obs]

Euro, économie

La difficile montée en puissance du fonds de secours européen [EurActiv]

Libertés, sécurité, justice

Prisons secrètes de la CIA : un ex-chef des renseignements polonais mis en examen [Le Monde]

Société de l'information

Le traité Acta pour les nuls [Nouvel Obs]

 

 

 

La Présidentielle vue de l'Europe


Presse anglophone

Main proposals of French election candidates [Reuters]

 
Presse germanophone
Hollande kritisiert Sarkozys Wahlkampf [n-tv.de]


Presse espagnole
 Sarkozy exige a las cadenas que no emitan las imágenes "innobles" de las matanzas de Merah [ABC]

 
Presse italienne
“Nel 2007 Sarkozy ricevette soldi dall’uomo che circuì la ricchissima madame L’Oréal” [il Fatto Quotidiano]