Derniers articles publiés

Revue de presse : François Hollande et Angela Merkel déjà à la recherche du consensus

Revue de presse 16.05.2012

Pour sa première visite à l'étranger en tant que président de la République, François Hollande a choisi Berlin. Après avoir failli ne pas parvenir à bon port – son avion a été frappé par la foudre – M. Hollande a fait connaissance avec Angela Merkel pour poser les jalons de leur future collaboration. La Grèce, la croissance, ou encore le pacte budgétaire ont été discutés, avec des points de convergence, mais aussi d'achoppement.

La rencontre entre François Hollande et Angela Merkel a consisté en un entretien d'environ une heure et un diner de travail. Placée sous le signe de la cordialité et du pragmatisme, cette visite a été chaleureusement accueillie par la chancelière, qui avait pourtant soutenu l’opposant de M. Hollande durant la campagne. Peu perturbés par le fait de ne pas appartenir à la même sensibilité politique, les deux dirigeants ont parlé de leur responsabilité de "devoir faire avancer l'Europe et répondre aux grands défis du monde", rapporte le Point.

François Hollande et Angela Merkel ont même eu l'occasion d'afficher leur convergence sur le sujet grec. La chancelière, comme le président, ont rappelé leur volonté de voir la Grèce rester dans la zone euro. Tous deux ont affirmé réfléchir "à de nouvelles mesures de croissance pour aider le pays", plongé dans l'incertitude politique à l'approche de nouvelles élections législatives prévues le 17 juin [AFP].

Même le sujet du pacte budgétaire n'a pas crispé cette première rencontre. "Je suis pour le sérieux budgétaire et cela veut dire être pour la croissance car sans croissance quels que soient les efforts fournis nous n’atteindrons pas nos objectifs", a déclaré François Hollande, rappelant ici sa volonté de renégocier le pacte. A cet égard, un compromis pourrait émerger lors du prochain Conseil européen du 23 mai, explique Libération, notamment par le biais d'engagements de la Banque européenne d'investissement ou l'instauration d'une taxe sur les transactions financières.

Ainsi, si deux visions d'une même croissance se rencontrent entre la France et l'Allemagne, le poids croissant de l'opposition allemande et la grogne sociale européenne pourrait pousser Berlin à assouplir ses positions C'est d'ailleurs ce qu'a laissé entendre Wolfgang Schäuble, ministre des Finances, qui s’est  dit favorable à une hausse des salaires en Allemagne, une mesure qui améliorerait la compétitivité des autres pays européens. Enfin, estime le Nouvel Obs, François Hollande et Angela Merkel pourraient également s'accorder sur l'émission d'eurobonds, signe d'un pas en avant pour la gouvernance économique européenne.

 


Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Les Etats, peu pressés de mettre en place une pêche durable [EurActiv]

Culture

Helsinki, immersion design [Le Figaro]

Développement

Cisjordanie: l'Europe paie cher son soutien aux Palestiniens [L'Express]

Energie, environnement

Taxe carbone : l'UE menace dix compagnies chinoises et indiennes [AFP]

Etats membres

Ce qu'est vraiment la méthode Merkel [La Tribune]

Euro, économie

Les 3 talons d'Achille du couple Merkel – Hollande [Nouvel Obs]

Libertés, sécurité, justice

L'Union européenne porte plainte contre l'Argentine [AFP]

Marché unique, entreprises

Le marché intérieur européen au cœur de la future croissance européenne [Le Monde]

Santé

Au Portugal, un système de santé anesthésié par l'austérité [Le Monde]

Sport

L’Euro 2012 victime des jeux de pouvoirs [Presseurop]



Ailleurs en Europe

Presse francophone

Obama et Monti pour relancer la croissance et l'emploi en Europe [Romandie]

Presse anglophone
 Hollande meets Merkel for Berlin summit [The Guardian]

Presse germanophone
Wirtschaft: Deutschland fängt Europa auf Starke Wirtschaft stabilisiert den Währungsraum [Tagesspiel]


‎Presse espagnole
 Primer ataque de la UE a la costa somalí: ¿helicópteros españoles o franceses? [ABC]


Presse italienne
 Patto per la crescita, primo sì della Ue L'Ecofin trova l'accordo sulle banche [Corriere della Sera]