Derniers articles publiés

Revue de presse : Face à la crise libyenne, l'Europe craint pour ses ressortissants

Revue de presse 22.02.2011

Le mouvement populaire se poursuit en Lybie atteignant hier la capitale Tripoli. La réaction très violente du régime ne s'est pas fait attendre et l'ONU évoque aujourd'hui la possibilité de crimes contre l'humanité. 

Les manifestants continuent à braver la répression féroce mise en place par le régime du Colonel Kadhafi. Hier, des avions militaires ont mitraillé des quartiers de Tripoli, tandis que de plus en plus de témoignages font état de la présence de "mercenaires d’Afrique subsaharienne appelés en renfort par le régime de Mouammar Kadhafi pour mater les manifestants." Malgré les 500 morts annoncés ce matin par Al-Jazeera, la contestation se poursuit et selon la FIDH, "plusieurs villes du pays seraient tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l'armée" [Le Monde].


L'Union européenne s'inquiète désormais pour ses intérêts, à commencer par la sécurité de ses ressortissants sur le sol libyen. Ainsi l'AFP indique que "les pays européens réfléchissent à l'évacuation de leurs citoyens de Libye face au risque croissant de guerre civile dans le pays". Après l'Autriche, le Portugal a organisé un rapatriement lundi. Côté français, Laurent Wauquiez a précisé que "son ambassade s'efforçait d'aider ceux qui souhaitent partir sans pour autant organiser d'évacuation" [Le Monde]. Quant aux grandes entreprises européennes, certaines comme Total, Siemens ou le norvégien Statoil n'ont pas attendu une prise de position de l'UE pour rapatrier leurs salariés.

L'immigration est également une préoccupation majeure des Etats européens, à commencer par l'Italie qui a vu des milliers de migrants débarquer sur l'île de Lampedusa suite à la révolution tunisienne. La Libye est un acteur clé de la politique de migrations aux frontières de l'Union, assurant notamment des patrouilles au large de Lampedusa.

De son côté, Human Rights Watch "souhaite plus de fermeté à l'encontre du régime libyen" titre Euronews. Malgré certaines prises de positions très claires, comme celle du Premier ministre espagnol Zapatero, qui interrogé sur un risque potentiel pour la sécurité en Europe "a répondu que 'le combat pour la démocratie est au-dessus de toute autre considération'" [Reuters], l'ONG demande plus de fermeté. "Nous aimerions voir toute aide militaire à la Libye stoppée. Et il faudrait aussi exhorter le pouvoir libyen à rétablir l’accès au réseau internet, afin que les journalistes et les militants des droits de l’Homme puissent dire ce qui se passe réellement" insiste son porte-parole Reed Brody.

Un espoir qui restera sans doute lettre morte au vu des déclarations de Franco Frattini, le ministre italien des Affaires étrangères "qui 'espère manifestement que Kadhafi reprendra le contrôle de la situation', écrit La Stampa. Selon le ministre, les révoltes en Libye 'ne sont pas motivées par le besoin de liberté, comme en Tunisie et en Egypte, mais par la volonté de fonder un Etat islamiste fondamentaliste', et ne devraient donc pas être encouragées" [Presseurop].

Malgré la condamnation des violences, Le Monde souligne donc que les pays européens restent "divisés entre partisans de la fermeté et de la prudence à l'égard de Mouammar Kadhafi".

 
Les autres titres de la presse en ligne

Budget

Politique régionale : la France table sur une baisse du budget [La Tribune]

Culture

Il faut sauver le cinéma européen [Libération]

Education

L'école à l'épreuve de la rigueur et du chômage des jeunes [Fenêtre sur l'Europe]

Elargissement

L'adhésion à l'UE en bonne voie [Presseurop]

Emploi et affaires sociales

Gel des salaires : Baroin juge « curieuses » les déclarations de Trichet [Les Echos]

Environnement

Une nouvelle économie verte est à la portée de l'Europe [EurActiv.com]

Etats membres

Débâcle à Hambourg pour la CDU [Toute l'Europe]
José Luis Zapatero prône un soutien au printemps arabe [Reuters]
Croissance et inflation accélèrent en France [Le Figaro]
Lagarde en Tunisie, où la diplomatie française est bousculée [Reuters]
Athènes et Berlin pensent à la sortie de crise [Presseurop]
Boycott des routes “chinoises [Presseurop]”

Euro, économie

G20 : accord difficile sur les indicateurs de déséquilibres [Toute l'Europe]
L'euro tombe sous 1,36 dollar, le marché s'inquiète de la situation en Libye [AFP]
Cette fois-ci, l'Allemagne paiera... [Les Echos]
Bruxelles prévoit le gel des avoirs pour les mauvais payeurs [EurActiv.com]
Jürgen Stark (BCE) met en garde contre l'inflation [AFP]
Ventes d'armes, une affaire occidentale? [Le Monde]

 

Institutions

Rions avec le Parlement européen [Slate.fr]
BCE cherche capitaine désespérément [Presseurop]

Libertés, sécurité, justice

L'Europe parle enfin d'une seule voix sur les libertés religieuses [La Croix]
L'Europe redoute une «déferlante» de réfugiés [Le Figaro]
Ce qui attend vraiment l'Europe [Presseurop]

Relations extérieures

La presse dénonce les compromissions de la France et de l'UE avec Kadhafi [AFP]
Sur un Quai en ruine, l'Europe [Les Echos]
Europe-Afrique : des actions plutôt que des paroles [EurActiv.com]
L'Europe s'inquiète pour ses citoyens en Libye [Le Monde]
Libye : le colonel Kadhafi dément avoir fui son pays [Le Figaro]
L'épreuve de force avec Kadhafi [Presseurop]
Libye : l’UE craint une vague d’immigration [Euronews]
Human Rights Watch souhaite plus de fermeté à l’encontre du régime libyen [Euronews]

Société de l'information

L'actualité sur tablette [Libération]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Battle for power in Libya [Irish Times]
Merkel will need to get tough ahead of German polling [Irish Times]
Belarus leader says he would have used army to curb protests [Irish Times]
EU scorns Libya 'blackmail' on migrants [EU Observer]
German minister gives up doctorate after plagiarism row [BBC Europe]
Hundreds of repossessed homes in Ireland to be sold by auction [The Guardian]
Cruel. Steeped in blood. And now, surely, on his way out?[The Independent]

Presse espagnole

Gadafi: "Estoy en Trípoli, no en Venezuela" [El Pais]
El temor a una oleada de inmigrantes refuerza el apoyo de la UE al cambio [El Pais]
La UE elude hablar de sanciones a Gadafi pese a los cientos de muertos [El Mundo]
La CE desmiente que vaya a examinar a los funcionarios británicos sólo en inglés [El Mundo]
La Unión Europea muestra su 'profunda preocupación' por la intolerancia religiosa [El Mundo]
Arranca la misión de ayuda a Italia ante la llegada de 'sin papeles' [El Mundo]

Presse germanophone

Libyen - EU ringt um einheitliche Haltung zu Libyen [Deutsche Welle]
Humboldt-Uni - Eklat bei Papandreous Auftritt [Handelsblatt]
Iran - Westerwelle verteidigt Handschlag mit Ahmadinejad [Der Standard]
Immer neue Vorwürfe gegen Guttenberg [Berliner Zeitung]

Presse italienne

"Stop ai gasdotti verso l'Italia" E a Tripoli nuovi raid sulla folla [Il Giornale]
Bce, Draghi candidato "solo" italiano ? [Il Giornale]
Germania, prima sconfitta per la Merkel [Corriere della Sera]
Il filosofo e l'ereditiera: ultimo triangolo a Parigi [Corriere della Sera]
T ripoli in fiamme, centinaia di morti Ue contro il raìs, l'esercito con la piazza [La Repubblica]
Berlusconi, "Violenze inaccettabili" E Frattini firma il documento europeo [La Repubblica]
Dalla Ue solo parole di condanna [Il Sole 24 Ore]