Derniers articles publiés

Revue de presse : Espace Schengen : La France et l'Allemagne s'opposent à l'entrée immédiate de la Roumanie

Revue de presse 05.01.2011

Initialement prévue en Mars 2011, l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen sera reportée à une date encore inconnue. Suite à une lettre conjointe franco-allemande qui affirmait vouloir bloquer les deux pays dans l'espace Schengen, la Roumanie a annoncé vouloir supprimer le mécanisme de  coopération et de vérification crée lors de son intégration à l'UE en 2007, en guise de représailles. 


On se souvient que, le 22 décembre dernier, le président roumain Traian Basescu s'était âprement opposé à la décision prise par la France et l'Allemagne de reporter l'adhésion de son pays à l'espace Schengen de libre circulation, la qualifiant d'acte de "discrimination". Quelques heures auparavant, les ministres français et allemand de l’Intérieur, Brice Hortefeux et Thomas de Maizière, avaient effectivement rendue publique une lettre commune affirmant qu’ils bloqueraient l’accès de la Roumanie et de la Bulgarie à l’espace Schengen.

Encore irrité par cette mesure ressentie comme injuste, le ministre roumain des Affaires étrangères a décidé de "répliquer à cette lettre", a-t-il affirmé lors d'une interview donnée au quotidien Adevarul . Selon lui, la Roumanie va adopter un comportement contraire à celui de la Bulgarie, qui de son côté avait accepté de négocier avec l'Allemagne et la France.  Le ministre a plutôt choisi "d'entraver une Europe à deux vitesses" rapporte Euractiv.com. Dans cette optique, il semblerait que la Roumanie compte quitter le mécanisme de coopération et de vérification (MCV), mis en place par la Commission européenne pour accompagner la Roumanie et la Bulgarie dans leur adhésion à l'UE en 2007. M. Baconschi a argué que son pays avait changé son système judiciaire et que le MCV était aujourd'hui utilisé par les anciens Etats membres de l'UE "à d'autres fins", ce qui constitue aujourd'hui "un handicap" pour Bucarest.

Le ministre critique également le fait que la Croatie, qui est candidat à l'intégration à l'UE, ne se verra pas imposer ce mécanisme de coopération judiciaire, ce qui est vécu comme une injustice par la Roumanie. En effet, dans un entretien accordé en Mars 2010 à Euractiv.com, Stefan  Füle, le commissaire chargé de l'Elargissement avait assuré que la Croatie rejoindrait l'UE "sans contrôle".

Aujourd'hui, l'espace Schengen, sans frontière, se compose de 25 Etats membres : 22 pays de l'UE et trois pays associés (la Norvège, l'Islande et la Suisse). Or, la Roumanie et la Bulgarie restent pour l’instant en dehors de l'accord en raison de ces supposées lacunes dans leurs systèmes policiers et judiciaires. En conséquence, le MVC "permet de vérifier que toutes les réformes sont bien accomplies avant de donner l'aval à leur adhésion à Schengen" rappelle Euractiv.fr. Si en 2010 l'UE avait décidé que ce système durerait encore un an, l'annonce faite par la France et l'Allemagne à la fin de l'année avait fortement irrité la Roumanie. L'entrée dans l'espace Schengen initialement prévue en mars 2011 a été reportée à une date non prévue ce qui provoque l'ire de la presse roumaine. Celle-ci voit plus, dans le refus de Paris, une façon de se venger d'une opération commerciale qui n'avait pas pu aboutir en Roumanie en raison de problème liés à la corruption, indique Euractiv.com.

 

En savoir plus :

- Fiche Touteleurope sur L'espace Schengen

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, Pêche

Wikileaks : Les Etats-Unis font pression pour que l'UE soutienne les OGM [Euractiv.com]

Concurrence

En Europe, la libéralisation est passée comme une lettre à la Poste [Touteleurope]
L'enquête de la Commission européenne contre Google a commencé [AFP]
Google soupçonné de manipuler ses services [Le Figaro]4

Culture

L’Europe est gravée dans nos pierres [Presseurop]

Environnement

Grenelle : ce qui se fera (et ne se fera pas !) en 2011 [Euractiv.fr]

Etats membres

L'Europe malade de la xénophobie [Le Monde]
La Hongrie se moque des valeurs de l'Europe [Le Monde]
WikiLeaks: la France, championne de l'espionnage industriel en Europe [L'Humanité]-
Tollé en France contre la loi hongroise sur les médias [Reuters]
La Hongrie n’est pas un cas isolé [Presseurop]
Bientôt un mur anti-migrants [Presseurop]
La Grèce va construire un mur pour lutter contre l'immigration [Euractiv.fr]
Malgré la polémique, Budapest maintient sa loi sur les médias [Le Point]
Alerte à la dioxine en Allemagne [Euronews]

Euro, économie

Zone euro : l'inflation au-delà de 2% fin 2010 [La Tribune]
L'UE donne plus de liberté à ses organismes de surveillance [Euractiv.com]
«La voie de l’austérité choisie par l’Europe va retarder la sortie de crise» [Libération]
Dette/Euro-Convictions AM parie sur le redressement des comptes [Reuters]
Athènes n'entend pas restructurer sa dette [Reuters]
Les fonds européens doivent mieux servir les PME, estime un élu allemand [Euractiv.fr]
Zone euro : l'inflation retrouve son niveau le plus élevé depuis deux ans [Les Echos]

Institutions

Suivre la présidence hongroise sur internet [Touteleurope]
Tensions entre Bruxelles et Budapest [Euractiv.com]

Liberté, sécurité, Justice

La Roumanie veut que la Croatie paie pour le report de son intégration à l’espace Schengen [Euractiv.com]
Les fonds européens pour les Roms mal utilisés [Euractiv.com]
La Roumanie et la Bulgarie dans Schengen : rappel des faits [euractiv.fr]
Schengen : la Roumanie refuse de se laisser faire [Euractiv.fr]

Relations extérieures

Catherine Ashton en visite au Proche-Orient mercredi et jeudi [AFP]
La Grèce persiste sur son projet de mur à la frontière turque [L'Express]
Bélarus: Etats-Unis et Union européenne regrettent la fermeture du bureau de l'OSCE [L'Express]
L'Iran invite des ambassadeurs étrangers à visiter ses sites nucléaires [L'Express]
L'Iran invite à visiter ses sites nucléaires, une «pitrerie» pour Washington [Libération]
L'Iran ouvre ses sites nucléaires à des diplomates [Reuters]
CHRÉTIENS D'ORIENT - La France veut une réponse coordonnée de l'UE pour aider les  Coptes [Le Point]
Promouvoir l’idée européenne : une ambassade pas comme les autres à Ankara [Euronews]
Bélarus : l’Europe pourrait décider de sanctionner Loukachenko [Euronews]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

French top poll for pessimism over economic prospects [Irish Times]
Spelman urges EU subsidy rethink [BBC News]
New bid to break Belgian deadlock [BBC News]
Backlash against perks for EU officials [Telegraph]
German coalition allies oppose EU budget plan [Irish Times]
Commission consults on making bondholders pay [Irish Times]
Hungary restates defence of new tax and media laws [Irish Times]
Pressure mounts for punitive reply to Belarus crackdown [Irish Times]
Farmers warned of abolition of agricultural subsidies [Guardian]
A new two-speed Europe could leave Britain behind [Guardian]
EU to keep China arms embargo despite massive investments [Euobserver]

Presse espagnole

La Unión Europea quiere que la gran banca esté más controlada [El Mundo]
 La vicepresidenta de la Comisión negociará con Hungría la ley de medios [El Mundo]
Alemania logra un récord histórico al superar los 40,3 millones de empleos [El Pais]
Hungría se enroca en su polémica ley de prensa [ABC]

Presse germanophone

Orbán – Mediengesetz ist "wahrhaft europäisch" [Die Welt]
Ungarns Mediengesetz - Weitreichende Kontrolle, hohe Bußen [FAZ]
Niederlande - Muslime bieten Schutz koptischer Kirchen an [Der Standard]
Seehofer und Westerwelle: Zwei Männer, ein Problem [Hamburger Abendblatt]

Presse italienne

La Lituania avrà un suo «profumo nazionale» [Il Giornale]
L'Unione europea attacca la tassa anti crisi dell'Ungheria [Il Sole 24 Ore]
Un solo numero per tutte le imprese dell'Unione Europea [La Stampa]
Germania. Allarme diossina: Ue teme estensione contaminazione [La Stampa]
Italiani e regali: primi ricicloni della UE e dediti al business della strenna  [Corriere della Sera]