Derniers articles publiés

Revue de presse : Enlisement des négociations sur Chypre, dernière intervention de Jean-Claude Juncker devant le Parlement et l'Espagne retrouve la confiance des investisseurs

Revue de presse 11.01.2013

Blocage des négociations autour du sauvetage de l'île de Chypre

Après Standard and Poor's en décembre, c'est au tour de l'agence Moody's d'abaisser ce matin la note souveraine de Chypre. La note accordée au pays passe ainsi de "B3" à "Caa3". Le risque de défaut de paiement est, selon Euronews, la principale explication de cet abaissement brutal. De plus, l'agence assigne une perspective négative à Chypre, car sa situation économique est instable et "pourrait se détériorer nettement au cours des 12 à 18 prochains mois" [La Tribune].

Il faut rappeler que Chypre est dans une situation critique depuis plusieurs semaines. En effet, le plan de sauvetage de 15 à 20 milliards d'euros demandé à la troïka BCE-FMI-UE tarde à arriver, car les pays de l'Eurozone ne trouvent pas de compromis avec le gouvernement chypriote. Le président communiste de l'île, Demetris Christofias, au pouvoir jusqu'en mars, se refuse à mettre en place les réformes demandées par la troïka et bloque totalement les négociations avec la Commission européenne [Le Monde].

Alors que la situation économique chypriote se dégrade de jour en jour et constitue un sujet de préoccupation fondamental pour la zone euro depuis plusieurs semaines, le blocage des négociations devrait, selon Le Monde, se poursuivre jusqu'en mars prochain. La désignation d'un nouveau président de la République chypriote, à la suite des élections, pourrait ainsi favoriser l'obtention d'un accord, indispensable au maintien de Chypre au sein de la zone euro.

 

Jean-Claude Juncker fait ses adieux à la présidence de l'Eurogroupe

Alors que le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem semble favori à la succession de Jean-Claude Juncker à la tête de l'Eurogroupe, l'actuel Premier ministre luxembourgeois était auditionné hier devant la commission parlementaire des affaires monétaires.

Dans son allocution, le président de l'Eurogroupe a eu l'occasion, selon La Croix, de "livrer le fond de sa pensée sur la gestion de la crise des dettes publiques".  A moins de deux semaines de la fin de son mandat, il estime que 2012 fut "plutôt une bonne année" pour la zone euro, en mettant notamment en valeur la mise en place du Mécanisme Européen de Stabilité (MES), ainsi que le traité budgétaire européen, adopté non sans difficulté en mars dernier. Il a également profité de ce discours pour fustiger les "futurologues […] qui estimaient que la zone euro éclaterait en 2012", mais surtout les chefs d'Etat et de gouvernement européens, qui selon lui n'ont pas pris les mesures de l'importance de mettre en place un plan de relance graduel concernant l'approfondissement de la construction européenne.

Enfin, M. Juncker n'a pas manqué de rebondir sur les déclarations récentes du FMI et de la BCE, estimant lui aussi que la sévérité des cures d'austérité imposées aux Etats d'Europe du Sud n'a pas été assez remise en cause au sein des institutions européennes décisoires : "Je voudrais qu'en Europe, on fasse supporter les conséquences de la crise à ceux qui sont les plus forts. C'est ça la solidarité".

 

L'Espagne attire à nouveau les investisseurs européens

Hier matin, Madrid a levé près de 6 milliard d'euros de dette à moyen et long terme sur le marché obligataire. L'opération a pour but d'attirer les investisseurs européens sur les titres de dette espagnols, les taux d'intérêt bas favorisant ces produits financiers au détriment d'autres, jugés plus risqués.

La Tribune
souligne que l'appétit des investisseurs pour les emprunts espagnols témoigne d'une certaine confiance retrouvée dans l'économie ibérique. Le CDS (Credit Default Swap), qui mesure le degré de risque des emprunts, était ainsi relativement faible à la mi-journée, s'élevant à 252 points de base, contre 638 points en juillet dernier. Les actions de la BCE, qui a inondé le marché financier de liquidités, ainsi que le refinancement récent des banques par le gouvernement, garantissent une rentabilité et une fiabilité importante aux titres de dette émis par l'Etat espagnol.

Selon les informations d'Euronews, l'émission de ces titres obligataires permettrait à l'Espagne d'obtenir un plan de sauvetage "light" de la part de la troïka européenne. Cette aide financière, sous forme de garanties d'emprunt, n'obligerait notamment pas le gouvernement à engager des réformes et de nouvelles cures d'austérité, qui pourraient encore aggraver la situation économique difficile du pays.

 

 

Les autres titres de la presse en ligne

Commerce extérieur

Démarrage en vue des négociations sur l’accord commercial UE-États-Unis [Euractiv.fr]

Construction européenne

Viviane Reding : "Plus de la moitié des Européens estiment que leur voix ne compte pas en Europe – cela doit changer" [Toute l'Europe]

Développement

En 2013, l’Afrique recevra plus de la moitié de l’aide humanitaire de l’UE [EurActiv.fr]

Elargissement

Quel avenir entre la Turquie et le peuple kurde ? [Euronews]

Emploi, affaires sociales

Le contenu du pacte de croissance se précise [EurActiv.fr]

Energie, environnement

Energie : le Conseil économique et social pointe les actions essentielles [Euractiv.fr]

Etats membres

Le gouvernement portugais vers la sortie de route [Presseurop]

Euro, économie

Pourquoi la BCE n'a pas touché à ses taux et pourquoi elle n'est pas près de le faire [La Tribune]

Institutions

Coup d’envoi “bis” de la présidence irlandaise [Euronews]

Marché unique, entreprises

L’emprise grandissante des sociétés zombies [Presseurop]

Relations extérieures

L’UE échoue toujours à faire libérer Ioulia Timochenko [Presseurop]

Santé publique

L’UE lance une consultation publique sur l’aspartame [EurActiv.fr]

Société de l'information

Protection des données personnelles : un député européen ambitieux [EurActiv.fr]

Transports

Barcelone reliée à la France par une ligne ferroviaire à grande vitesse [Le Monde]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

German MPs warn over UK EU exit [BBC News]

Presse germanophone

Hänsch: "Krisenfreies Europa ist nie versprochen worden" [Der Standard]

 

Presse espagnole

 CiU y ERC quieren que el Parlament declare a Cataluña "sujeto político soberano"  [ABC]

 

Presse italienne

Atene, il Parlamento trema per il giallo della chiavetta Usb [La Repubblica]

 

Presse francophone

 Un leader néonazi autrichien condamné à neuf ans de prison [7/7]