Derniers articles publiés

Revue de presse : Elections municipales à Londres : Boris "l'excentrique" contre Ken "le rouge"

Revue de presse 03.05.2012

Les principales villes du Royaume-Uni votent aujourd'hui pour élire leurs conseils municipaux. A Londres, seule ville où l'on élit directement un maire, le conservateur Boris Johnson est opposé à son prédécesseur, le travailliste Ken Livingstone, qui a occupé ce poste entre 2000 et 2008. Si l'essentiel des conseils municipaux devrait basculer en faveur des travaillistes, Londres ne semble pas répondre à la même logique et M. Johnson devrait être réélu.

Eclipsant tous les autres candidats, Boris Johnson et Ken Livingstone s'affrontent pour la mairie de Londres. Considéré comme excentrique, de par son allure et ses discours souvent décousus et plein d'humour, M. Johnson semble en mesure de surmonter l'impopularité actuelle de son parti. M. Livingstone, surnommé "Ken le rouge" depuis son opposition à Margaret Thatcher dans les années 1980, plaît moins aux Londoniens et sa candidature s'apparente à un ultime come-back, note le Figaro. Tom Watson, directeur de campagne des travaillistes, a même appelé les électeurs traditionnels du parti "à voter pour Ken en se bouchant le nez".


Néanmoins, si les élections municipales londoniennes attirent toute l'attention médiatique, force est de constater que les enjeux sont limités. Le maire de Londres ne dispose que de peu de compétences, comme les transports, l'urbanisme et la police. A cet égard, le prix de ticket de métro s'est imposé comme le sujet central de la campagne, Ken Livingstone ayant promis de revenir sur les hausses successives opérées par Boris Johnson. Les émeutes de l'été 2011 et le thème de la sécurité sont quant à eux plutôt absent des débats. En outre, le futur maire sera celui des Jeux Olympiques, dont l'organisation avait été justement obtenue par le candidat travailliste, rappelle le Monde.

A l'avenir, les autres grandes villes britanniques pourraient suivre l'exemple de la capitale et élire un maire au suffrage universel. Les villes de Leicester et de Liverpool ont d'ores et déjà répondu favorablement à la proposition de David Cameron, mais Birmingham, Leeds, Manchester et Newcastle ont décidé de passer par la voie référendaire pour adopter cette mesure. Selon le Premier ministre, cela pourrait rendre ces villes "plus visibles et plus prospères", rapportent les Echos. Aujourd'hui dirigées par un "Council leader", élu par les représentants des différents districts des municipalités, les villes du Royaume-Uni pourraient faire un pas vers la démocratie directe, même s'il est peu probable que cela donne des pouvoirs accrus aux municipalités.


Les autres titres de la presse en ligne

 

Agriculture, pêche

Les bénéficiaires des aides agricoles européennes en 2011 [EurActiv]

Construction européenne

Quelle Europe dans quel monde ? [Le Monde]

Culture

Italie: "La RAI doit participer à la reconstruction culturelle" [Le Figaro]

Emploi, affaires sociales

Zone euro : le chômage grimpe pour atteindre 10,9% [La Tribune]

Etats membres

Elections municipales à Londres et dans le reste du Royaume-Uni [Le Monde]

Euro, économie

Débat : Sarkozy met en cause l'indépendance de la BCE [Nouvel Obs]

Libertés, sécurité, justice

Al-Qaida cherche à frapper des cibles en Europe [Le Figaro]

Marché unique, entreprises

REE, Repsol... l'Europe impuissante face aux nationalisations en Amérique latine [Le Monde]

Recherche, sciences

L'Europe met le cap vers Jupiter et ses lunes gelées [Le Figaro]

Relations extérieures

Tensions autour des observateurs de l'UE aux élections algériennes [AFP]

Sport

Euro 2012 : vers un boycott politique de l'Ukraine [Le Monde]




La Présidentielle vue de l'Europe


Presse anglophone
 French rivals' tit for tat in TV debate [The Guardian]

Presse germanophone
Euro-Rettung: Sparen für Europa – fällt Merkel um oder Hollande? [Die Zeit]


‎Presse espagnole
 Hollande-Sarkozy : las distancias se acortan [El Mundo]


Presse italienne

Francia: Marine Le Pen, mai alleanze con Sarkozy [ANSA]