Derniers articles publiés

Revue de presse : Divergences franco-allemandes sur la recapitalisation des banques

Revue de presse 07.10.2011

L'action coordonnée pour une recapitalisation des banques, annoncée hier par le président de la Commission européenne, a été confirmée par Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne (BCE). Accueillie favorablement par les Etats membres sur son principe, la mise en œuvre de cette recapitalisation s'avère complexe, notamment en raison du désaccord franco-allemand sur la façon d'agir.

Lors de sa dernière conférence en tant que président de la BCE, Jean-Claude Trichet a annoncé la mise en place d'un "train de mesures exceptionnel pour tenter de sortir les banques européennes de l'ornière" [Romandie]. Il leur a ainsi promis une somme de 40 milliards d'euros, et ce afin d'éviter que "la crise de la dette […] se transforme en crise du secteur bancaire, comme en 2008 après la faillite de Lehman Brothers aux Etats-Unis, avant de contaminer l'économie réelle" [Romandie].

Paris et Berlin se sont déjà positionnées en faveur d'une recapitalisation des banques, mais leurs méthodes divergent. Elles estiment toutes deux nécessaire d'avoir recours au Fonds européen de stabilité financière (FESF) : pour la chancelière allemande, cet "argent [serait] raisonnablement investi et il ne faudrait pas hésiter car les dégâts seraient plus grands" si les banques devaient in fine être sauvées par les Etats [Tribune de Genève]. Mais les deux pays "ne parviennent pas à se mettre d'accord sur les directives d'application du 'nouveau FESF'" [AFP]. Selon le Handelsblatt, Paris se positionne en faveur d'une interprétation la plus large possible de l'instrument financier européen. Berlin, de son côté, s'y oppose farouchement [AFP].

Ce désaccord risque une nouvelle fois de faire patienter les américains déjà en demande d'une action européenne rapide. Barack Obama a en effet souligné qu'il espérait " vraiment que d'ici au sommet [du G20 en novembre], [les Européens] auront un plan d'action très clair et concret qui sera à la hauteur". Il a également ajouté que "les problèmes que l'Europe traverse aujourd'hui pourraient avoir un effet très réel sur [l'économie américaine], au moment où elle est déjà fragilisée" [Le Figaro]. Cette position a également été adoptée par le secrétaire au Trésor américain, Timothy Geithner, devant le comité bancaire du Sénat américain : "L'Europe est si vaste et liée de si près à l'économie des Etats-Unis et du monde entier qu'une crise sévère en Europe pourrait provoquer d'importants dégâts en pesant sur la croissance et en affaiblissant la demande" [Reuters].

Certains Etats membres de l'UE estiment également nécessaire la mise en place d'actions concrètes. Les premiers ministres néerlandais, suédois et finlandais ont en effet adressé une lettre aux plus hauts responsables de l'UE soulignant qu'"un engagement clair et crédible à travailler à un agenda ambitieux de croissance, au niveau national et au niveau de l'UE, est nécessaire pour remettre l'Europe sur les rails" [AFP].

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Aide aux démunis: Bruno Le Maire veut convaincre les pays qui bloquent [Romandie]

 

Construction européenne

La crise mondiale est avant tout politique [Les Echos]
L’Union européenne est-elle un “club chrétien”? [Euronews]

 

Culture

Pour une édition critique de "Mein Kampf" [Le Monde]

 

Education, formation, jeunesse

Enquête sur les classements des universités [Le Monde]

 

Elargissement

Un ministre français appelle la Serbie à reprendre le dialogue avec le Kosovo [Romandie]

 

Energie, environnement

CO2 : les constructeurs risquent de fortes pénalités [Les Echos]
 Energies renouvelables: des réseaux intelligents [Euronews]
Mix énergétique : les Etats pourront-ils continuer le "chacun pour soi"? [Euractiv.Fr]

 

Etats membres

Pologne : 1 million de faux euros saisis [AFP]
 Pologne : le gouvernement vers une victoire électorale sans gloire [Les Echos]
L'Allemagne opposée à ce que la France aide ses banques avec des fonds européens [AFP]
La rigueur a aidé la Lettonie à échapper à une nouvelle crise [AFP]
Sarkozy exhorte la Turquie à reconnaître le génocide arménien [AFP]
Un cran d'austérité supplémentaire à la BBC, qui sacrifie 2.000 emplois [AFP]
 Aide à la Grèce: Juncker espère un feu vert de la troïka le 24 octobre [Romandie]
Les députés néerlandais approuvent le renforcement du FESF [Romandie]
Les Vrais Finlandais applaudis par les conservateurs britanniques [Courrier international]

 

Euro, économie

Dette : Obama continue de mettre la pression sur l'UE [Le Figaro]
La solidité des banques va être examinée, sans stress tests [Le Figaro]
 Contre le marché, la BCE maintient son taux inchangé [Le Figaro]
 BCE : l'OCDE veut une baisse des taux [Reuters]
 Banques: les superviseurs européens discutent à Londres de la "situation" [AFP]
La recapitalisation des banques devient un sujet prioritaire pour l'Europe [Les Echos]
Intenses tractations pour venir en aide aux banques européennes [Le Monde]
La crise européenne menace la reprise, dit Timothy Geithner [Reuters]
L'Europe hantée par la menace d'une nouvelle récession [Les Echos]
 Trois chefs de gouvernement appellent à remettre l'UE sur les rails de la croissance [AFP]
Obama craint l'impact de la crise en Europe sur les Etats-Unis [AFP]
José Manuel Barroso : “Je n’ai pas créé cette pagaille économique, mais bien sûr je me sens un peu responsable” [Euronews]

 

Institutions

Jean-Claude Trichet : «Nous n'avons jamais navigué en eaux calmes» [Les Echos]

 

Libertés, sécurité, justice

Les Pays-Bas inquiets sur l'ouverture à l'est de leurs frontières [Les Echos]

 

Régions

Bruxelles veut suspendre ses aides aux régions trop endettées [AFP]
 Négociations tendues en vue de la future politique régionale [Euractiv.fr]

 

Relations extérieures

Géorgie : les aléas d'une paix tronquée avec Moscou [Le Figaro]
Abbas plaide pour “le printemps palestinien” [Euronews]
L'OTAN ne veut pas précipiter la fin de sa mission en Libye [AFP]
L'État palestinien reconnu à Paris [Le Point]
L'UE s'apprête à sanctionner une banque syrienne et 29 Iraniens [Romandie]
La Turquie va continuer à chercher du gaz en Méditerranée [Romandie]

 

Société

Nobel de la paix: la présidente libérienne, le printemps arabe ou l'UE? [AFP]

 

Transports

Taxis/UE : désagréables et malhonnêtes [AFP]
Quotas de CO2 : Bruxelles marque un point face aux compagnies aériennes [Les Echos]
La France planche sur la libéralisation du transport de voyageurs [Euractiv.fr]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

EU airline emissions cap 'legal' [BBC News]
Western banks [The Economist]
Obama urges EU leaders to 'move fast' on debt crisis [The Daily Telegraph]
Poland heads into close-fought election [BBC News]
Germany may buy Greeks' sunshine [The Guardian]
EU to link regional funds to strict deficit rules [EUobserver]

Presse germanophone

Fluglinien und Emissionsrechte Gegen den Rest der Welt [Süddeutsche Zeitung]
Euro-Rettungsfonds: Berlin und Paris streiten über EFSF [Handelsblatt]
Washington: Obama mahnt Europa im Kampf gegen Schuldenkrise zur Eile [Focus]
Altkanzler: Helmut Kohl unter Favoriten für Friedensnobelpreis [Die Welt]

Presse espagnole

 La viñeta de Forges [El Pais]
El embudo democrático [El Pais]
Sarkozy se aliará con Merkel para aprobar dar más capital a los bancos europeos [La Vanguardia]
 Obama dice que la mayor amenaza de la economía de EE.UU. es Europa [La Vanguardia]
Francia logra reducir el déficit de su administración estatal [La Vanguardia]
Trichet se despide del BCE sin abaratar el dinero pese a las presiones [La Vanguardia]
 Barroso homenajea a Jobs en su entrevista abierta en YouTube [El Mundo]
 La UE ampliará el lunes su castigo al régimen de Asad [El Mundo]
 Cameron promete renegociar el 'estatus' del Reino Unido en la Unión Europea [El Mundo]

Presse italienne

I taxi peggiori d'Europa ? A Roma [Corriere della Serra]
Panorama [Il Sole 24 Ore]
Trichet lascia un istituto in cerca di identità [Il Sole 24 Ore]
La Bce va in soccorso delle banche [Il Sole 24 Ore]
 Lagarde: abbiamo le risorse per l'Italia [Il Sole 24 Ore]
 La mossa di Trichet convince i mercati Il rimbalzo borsistico prosegue in Asia   [La Repubblica]
Gelo tra Germania e Francia sul Fondo salva-stati [La Repubblica]
  La Boe lascia i tassi invariati e acquista 75 miliardi di bond [La Repubblica]