Derniers articles publiés

Revue de presse : Des doutes autour de l'accord sur la dette grecque, la confirmation de la recapitalisation des banques espagnoles et le plan de la Commission sur l'UEM

Revue de presse 29.11.2012

L'ambiguïté et les "non-dits" de l'accord sur la Grèce

"L'encre de l'accord sur le sauvetage de la Grèce est à peine sec que les doutes s'élèvent déjà", résume La Tribune. Parmi les sujets qui lèvent encore des doutes, le quotidien économique relève le rachat de la dette privée, la baisse des taux d’intérêt sur les emprunts bilatéraux, l’allongement des maturités et la distribution des bénéfices de la BCE sur la dette grecque.

Pour contourner le problème de la suppression de la dette, les 17 États membres de la zone euro ont décidé lundi "d'allonger à 30 ans la durée des prêts bilatéraux accordés à la Grèce dans le cadre du premier plan d'aide de mai 2010, et d'en réduire - une nouvelle fois - les taux d'intérêt de 1 %", précise Le Point. Autre "cadeau", le paiement des intérêts des prêts du FESF est repoussé de 10 ans, poursuit le quotidien français. De son côté, Berlin essaie d’éviter toute discussion sur "le cadeau à la Grèce", au moins jusqu’aux élections fédérales de septembre prochain [La Tribune]. "Car renoncer aux dettes grecques ne serait pas soutenable politiquement au moment où Angela Merkel doit, au contraire, se présenter comme la gardienne des intérêts allemands" et ne pas rompre avec la CSU, explique le quotidien économique. Hier, Horst Seehofer, ministre président de la Bavière (CSU), a ainsi estimé dans le quotidien Die Welt qu’une telle réduction de la dette "n’était pas faisable" et entraînerait "le Portugal dans la spirale".

Feu vert de Bruxelles pour la restructuration des banques espagnoles

La Commission européenne a approuvé, hier, "le plan de restructuration de quatre banques espagnoles nationalisées, dont Bankia, qui bénéficieront d'une aide de 37 milliards d'euros", rapporte Le Monde/AFP. Madrid a annoncé dans la foulée la suppression de 6000 postes, soit un peu plus du quart du personnel (28 %). "Cette annonce pose les bases de l'un des plans de restructuration les plus ambitieux du secteur bancaire européen imposé par la Commission européenne depuis le début de la crise financière qui a débuté mi-2007 en Europe", note Le Nouvel Observateur/Reuters. Les trois autres banques concernées par le plan de restructuration sont Novagalicia, CatalunyaCaixa et Banco de Valencia. Pour cette dernière, jugée non viable, la Commission a également approuvé sa reprise par CaixaBank. La Commission européenne a précisé que, s'agissant de l'ensemble des banques, le coût total pour les détenteurs d'obligations hybrides et subordonnées serait d'environ 10 milliards d'euros.

La Commission dévoile son plan pour l'union économique et monétaire

Le président de la Commission européenne a dévoilé hier ses propositions pour une meilleure intégration économique et monétaire de la zone euro, mais aussi de l’Union européenne dans son ensemble, rapporte Euractiv. "La Commission européenne a relancé l'idée de la mutualisation de la dette entre les pays de la zone euro dans ce nouveau plan ambitieux pour renforcer la monnaie unique", note The Irish Times. Comme d'autres modifications des traités de l'UE sont à prévoir, "un autre référendum irlandais serait probablement nécessaire", poursuit le quotidien irlandais. Le plan comprend également un budget pour la zone euro pour soutenir surtout les réformes structurelles dans une "grande économie" en récession [The Irish Times]. Les propositions doivent être inclues dans le rapport du président du Conseil Herman Van Rompuy qui sera discuté par les chefs d'État et de gouvernement lors du prochain Sommet européen de décembre [FAZ]. "Ce qui reste certain, c'est que [le calendrier Barroso] ne sera pas respecté. Le président de la Commission a déjà critiqué le fait que la volonté d'approfondir l'union économique et monétaire était en train de diminuer", analyse le quotidien allemand.

Les autres titres de la presse en ligne 

Commerce extérieur

Le président du Parlement européen en faveur du libre-échange entre l’UE et les USA [Euronews]

Construction européenne

"L’avenir est dans les compétences partagées entre l’UE et les Etats" [Euractiv] 

Education, formation, jeunesse

Une jeunesse sans repères démocratiques [Presseurop]

Emploi, affaires sociales

Les NEET, une génération dans le besoin [Presseurop]

Energie, environnement

La pollution, c'est les autres [Le Monde]

Etats membres

La Grèce lancera son programme de rachat de dette dans une semaine [Le Monde/AFP]

Euro, économie

Feu vert de Bruxelles pour la restructuration des banques espagnoles [Le Monde/AFP]

Fiscalité

Fin de taxe anti-dumping: "Bruxelles est devenu le pré carré des grands lobbies" [L'Expansion]

Relations Extérieures

Nouveaux soutiens européens en faveur du statut rehaussé des Palestiniens à l'ONU [Libération]

Santé publique

Le bétail européen va continuer à manger des OGM [Le Figaro]

A lire sur

 

Philippe de Fontaine Vive : "Le tourisme doit mieux intégrer l'environnement écologique et humain"

L'Europe et vous : l'aide à la mobilité des chômeurs, l'extension des espaces naturels protégés et le e-commerce renforcés par la Commission !

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Spain's Socialists say sorry on YouTube for mishandling economy [Irish Times]

Presse germanophone

SPD will für Griechenland-Hilfspaket stimmen [Süddeutsche Zeitung]  


Presse espagnole

La UE votará dividida sobre Palestina como Estado no miembro de la ONU [La Vanguardia]


Presse italienne

 Fecondazione, l'Italia chiede riesame a Corte di Strasbugo [Unità]

Presse francophone

 L'extrême droite, principal bénéficiaire de la crise à l'UMP [La Tribune de Genève]