Derniers articles publiés

Revue de presse: Débat sur l'avortement en Irlande, effritement de la coalition d'Angela Merkel et polémique autour de la dangerosité des agrocarburants

Revue de presse 08.01.2013

Le gouvernement irlandais relance le débat sur la légalisation de l’avortement Depuis plusieurs semaines, le gouvernement irlandais se retrouve face à un choix crucial de société. Le décès récent d’une jeune Irlandaise a relancé le débat sur l’avortement thérapeutique, pratique interdite dans le pays. Savita Halappanavar, décédée en novembre dernier suite à une septicémie, aurait pu être sauvée par une intervention des chirurgiens, qui ont pourtant refusé d’interrompre sa grossesse [BBC News]. Suite à ce drame, des centaines de manifestations avait eu lieu dans l’ensemble du pays, réclamant la tenue d’un débat parlementaire et le vote d’une loi légalisant l’avortement thérapeutique.


En réponse à ces manifestations, le comité à la santé du Parlement irlandais tient en ce moment, et jusqu’à jeudi, une série d’auditions portant sur une éventuelle légalisation de l’avortement thérapeutique. L’intervention ne pourrait être pratiquée que sur les femmes dont la grossesse représente un danger de mort. Selon l’Irish Times, le projet de loi édité par le comité à la suite de ces audiences pourrait être voté, dans le meilleur des cas, avant le mois de juillet.
A l’heure actuelle, l’Irlande est, avec Malte, le seul pays de l’Union à ne pas avoir légalisé l’avortement thérapeutique, même en cas de danger de mort pour la mère [Financial Times].

Angela Merkel fragilisée à l’approche des élections fédérales

Le parti libéral allemand, ou FDP, est actuellement en proie à de dangereux conflits internes. Le chef du parti, Philip Rösler, par ailleurs ministre de l’Economie, fait l’objet d’attaques internes, et ne bénéficie plus d’une autorité politique suffisante afin de conduire le FDP jusqu’aux prochaines élections législatives [Euronews].

Lors des dernières élections, le parti libéral allemand a essuyé une défaite cinglante, recueillant moins de 5% des suffrages dans six Lander allemands. Un tel score lors des prochaines élections fédérales, en septembre, remettrait gravement en cause les chances de victoire d’Angela Merkel, car il réduirait à zéro le nombre de députés libéraux siégeant au Parlement fédéral [Le Monde]. La chancelière allemande, qui a noué une alliance avec les libéraux, se verrait alors contrainte de négocier avec les sociaux-démocrates de Peer Steinbrück, afin de former une majorité au Bundestag.

Le Monde résume la situation en expliquant qu’à l’heure actuelle, « le meilleur allié d’Angela Merkel […] est son adversaire social-démocrate, et sa principale faiblesse, le parti libéral supposé la soutenir ».

La production d’agrocarburants dangereuse pour la santé humaine

Les agrocarburants n’ont plus le vent en poupe. Le Monde souligne qu’après avoir été accusés, entre autres, d’accélérer la déforestation tropicale ou d’augmenter les gaz à effet de serre, ces derniers auraient des conséquences non négligeables sur la qualité de l’air et la santé humaine.

Dans une étude publiée le 6 janvier par la revue scientifique Nature Climate Change, trois chercheurs de l’université de Lancaster, au Royaume-Uni, montrent que la production d’agrocarburants à partir d’arbres et de matières végétales générerait des rejets importants d’isoprène, équivalents à environ 500 millions de tonnes par an, selon une étude américaine citée par le Journal de l’Environnement. Or, ces composants, combinés à d’autres polluants tels que l’oxyde d’azote, produisent de l’ozone, un polluant extrêmement dangereux pour la santé.

A l’heure actuelle, on estime que cette pollution est déjà responsable de la mort d’environ 22000 Européens chaque année. Une généralisation de cette méthode de production d’agrocarburants pourrait entrainer une augmentation d’environ 6% du nombre de morts par an, ainsi qu’un coût pour la société évaluée à 5,4 milliards d’euros.

Face à cela, le Journal de l’Environnement recommande à l’Union de privilégier la production de ces agrocarburants dans des zones peu peuplées et d’investir dans des programmes de recherche cherchant à réduire le rejet d’isoprène des arbres, par des modifications génétiques. Il faut rappeler que l’Union s’est engagée à ce que 20% de la consommation totale d’énergie soit issue des énergies renouvelables d’ici 2020.

Les autres titres de la presse en ligne

Culture

Les murs de Berlin [Euronews]

Emploi, affaires sociales

Quelle est la proportion d'actifs européens gagnant des "bas salaires" ? [Le Monde]

Energie, environnement

Pollution atmosphérique : été mortel en ville ! [Le Point]

Etats membres

Comment la Tchécoslovaquie aurait pu être heureuse [Presseurop.eu]

Euro, économie

Le chômage bat un nouveau record en zone euro [Le Figaro]

Fiscalité

Fiscalité : la France à contre-courant de ses voisins [Le Figaro]

Libertés, sécurité, justice

Un centre européen pour traquer les cybercriminels [Euronews]

Transports

Temps de travail, les pilotes tirent la sonnette d’alarme [Presseurop]

 

 

Ailleurs en Europe


Presse anglophone

Resignation of top Tory lord leaves a stain on PM's 'Ronseal' relaunch [The Independent]

Presse germanophone

Europas Leitbörsen starten schwächer [Der Standard]

Presse espagnole

 Así podrían salir los jóvenes españoles del paro [ABC]


Presse italienne

Germania, rinnovabili "salate" costano 17 miliardi all'anno [La Repubblica]

 

Presse francophone
Cacophonie autour du mariage gay en France [Le Temps]