Derniers articles publiés

Revue de presse : Crise de la dette : le Portugal inquiète à nouveau

Revue de presse 11.02.2011

L'économie portugaise suscite de nouveau quelques inquiétudes au sein du futur "gouvernement économique" européen. Souvent amené à se financer sur les marchés financiers, à des taux pas toujours favorables,  la dette croissante du Portugal inquiète l'Union européenne. Les taux de rendement de la dette font que la pression des marchés financiers s'accentue sur le Portugal, tandis que le pays continue encore à refuser la mise en place du fonds européen de stabilité financière. 


Début janvier 2011, la santé financière du Portugal inquiétait au plus haut lieu. On s'attendait en particulier à ce que le Portugal soit "amené à demander l'aide du mécanisme européen de stabilisation" [Touteleurope]. Quelques jours plus tard, le Conseil ECOFIN du 17 janvier avait remarqué "les bonnes opérations sur les marchés obligataires  de l'Espagne, Italie, et du Portugal" [Touteleurope] sur les marchés financiers. Le pays semblait avoir réussi à se financer correctement sur ces marchés obligataires, évacuant la nécessité d'un appel au fonds européen.

Mais cette façon de restructurer sa dette inquiète une nouvelle fois l'Union européenne. En titrant "Le Portugal paie cher pour se financer", Reuters s'interroge sur l'état du "rendement de la dette à dix ans" qui a atteint un seuil "sans précédent depuis la création de l'euro"[La Tribune], relançant une nouvelle fois le débat sur les moyens d'en finir avec la crise de la dette des Etats membres. De fait, "les marchés ont sans doute de quoi être déçus après la dernière réunion de l'UE. Les marchés se sont peut être emballés et si nous ne percevons pas de résolution ou des propositions fortes, il pourrait y avoir un creusement plus fort encore sur la périphérie", a déclaré à Reuters un trader.

Le gouvernement portugais a néanmoins pris la peine de se démarquer de ces inquiétudes, en affirmant sa confiance dans "sa capacité à se financer lui-même sur les marchés" la hausse du rendement de la dette du pays ces derniers jours "ne [reflétant] pas les fondamentaux de son économie" relate Le Figaro. "Il n'y a aucune raison de penser que le Portugal ne réunit pas les conditions pour continuer à faire appel aux marchés. C'est plutôt l'inverse"[Reuters]. Sur un ton offensif, le premier ministre a plutôt mis en cause le comportement des marchés financiers : "le problème vient des marchés obligataires et ne concerne pas seulement le Portugal mais les taux à l'échelle européenne, tous victimes de mouvements spéculatifs qui attaquent l'euro"[Reuters].

Se basant sur des indicateurs "positifs" de la situation budgétaire portugaise, le Premier ministre s'est attaché à écarter une nouvelle fois l'intervention de l'UE dans l'économie du Portugal. Le pays en question a pu néanmoins compter sur l'intervention de la BCE, qui grâce à ses achats a fait replier le taux des rendements de la dette portugaise. D'après des traders, "la forte hausse de ces rendements a contraint la BCE à reprendre son programme d'achat de titres de dette des pays les plus fragiles de la zone euro, ce qui a ramené le niveau des rendements à 7,404%" relate La Tribune.

Il reste difficile de dire si le Portugal fera appel ou non au fonds européen de stabilité. Le relatif succès de son dernier emprunt obligataire le 17 janvier dernier, dont on voit les conséquences aujourd'hui, et les rumeurs quant à une possible mise en place du FESF au Portugal  expliquent que  "les tensions sur la dette de la périphérie de la zone euro s'étaient apaisées depuis mi-Janvier 2011" [Reuters]. Mais comme aujourd'hui encore, "les marchés mettent la pression sur le Portugal" [La Tribune], le cas portugais devrait occuper les discussions lors du prochain conseil européen en mars.

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, Pêche

Hausse des prix agricoles : Ils spéculent sur la famine [L'Humanité]
Le miel avec traces d’OGM soumis à autorisation [Euractiv.fr]

Budget

Barroso veut garder le budget pour lui [Presseurop]

Concurrence

Commissaire à l'Arcep: refus du Sénat [AFP]
Arcep : Eric Besson répond à Bruxelles [Euractiv.fr]

 

Commerce international

Malheurs du commerce extérieur français [Le Figaro]

Culture

Rôle clé des attitudes culturelles pour encourager l'innovation [Euractiv.com]

Energie

M. Oettinger propose une tournée de l'énergie [Euractiv.com]
Les professionnels s'opposent à une vision "budgétaire" de l'énergie solaire [Euractiv.fr]

Entreprise

Affaire EADS: Daimler mis en examen [Reuters]
Daimler en examen pour délit d'initié dans l'affaire EADS [Reuters]
Ravitailleurs: Boeing et EADS déposent leurs offres finales [L'Express]


Environnement

Les Madrilènes ne supportent plus la «boina» [Le Figaro]
 Les gagnants et les perdants de la « révolution » des énergies renouvelables [Euractiv.com]
Le photovoltaïque sera mieux régulé [Euractiv.fr]

Etats membres

Sarkozy : "la sécurité et le chômage sont les deux domaines de priorité absolue" [La Tribune]
Libération officiellement boycotté par les indépendantistes flamands de la N-VA [Libératrion]
Berlusconi s'en prend à nouveau aux juges et aux enquêtes "dignes de la RDA" [AFP]
Le Bloc de gauche portugais prépare une motion de censure [Reuters]
Le Portugal paie cher pour se financer, achats de la BCE [Reuters]
Angela Merkel face à des critiques internes sur le « pacte de compétitivité » [Euractiv.com]
Vacances des ministres: une réflexion belge [L'Express]
Les explications de Sarkozy face aux inquiétudes des Français [Les Echos]
Fillon: "L'affaiblissement de notre compétitivité n'est pas inéluctable" [Euractiv.fr]
Merkel fait face aux critiques des députés allemands [Euractiv.fr]
10 milliards de plus pour les banques zombies [Presseurop]
Royaume-Uni : un an de prison pour un ex député qui avait falsifié ses notes de frais [Le Monde]


Euro, Economie

Les marchés mettent la pression sur le Portugal [La tribune]
Bruxelles s'attaque à la réforme de l'audit [Le Figaro]
Le Portugal emprunte à 7,656% [Reuters]
Le rendement de la dette portugaise à dix ans à un plus haut [Reuters]
L'UE veut des exigences de capital pour ses banques [Euractiv.com]
Ayrault : le « pacte de compétitivité » n'est pas à la hauteur [Euractiv.fr]
Danemark : opposition record à l'euro [Le Monde]
 

Institutions

Banque centrale européenne : et si Trichet restait ? [La tribune]
Nouvelle offensive pour un transfert du Parlement européen à Bruxelles [AFP]
BCE: Rome répète qu'une candidature de Mario Draghi serait un "honneur" [AFP]
M. Barroso souhaite se battre pour la « méthode communautaire » [Euractiv.com]
Histoire grecque à Bruxelles [Le Point]
L’équation de la succession Trichet [les Echos]
Merkel perd son champion pour la BCE [Presseurop]
PE : rébellion anti-Strasbourg [Euronews]
Nouveau code de conduite pour l'exécutif européen
 Succession à la BCE : Berlin embarrassé par la défection de sons candidat [Le Monde]

Médias

Denis Robert en quelques dates [l'Humanité]
L'UE envisage de diminuer les taxes qui pèsent sur les médias en ligne [Euractiv.com]
L'UE envisage de diminuer la TVA sur les médias en ligne [Euractiv.fr]
Le Plus grand quotidien hongrois saisit la Cour constitutionnelle sur la loi de contrôle des médias [Le Monde]

Regions

Bruxelles fait pression pour que certaines régions obtiennent une aide supplémentaire [Euractiv.com]
Les régions pauvres de l'UE progressent malgré la crise [Le Monde]


Relations extérieures

Moubarak s'accroche au pouvoir [Les Echos]
L'UE, priorité du Kosovo [Euractiv.fr]
L’ambassadeur de l’UE à Tunis contesté [Presseurop]
Les Égyptiens ne doivent pas se confronter dans la rue mais dans les urnes [Fenêtre sur l'Europe]


Santé

Michèle Rivasi : "L'Agence européenne du médicament a failli à sa mission" dans l'affaire Mediator [le Point]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Most MEPs want end to monthly Strasbourg trek [Irish Times]
  Hungary accused over red sludge leak [Irish Times]
Berlin scrambles for new EU bank candidate [EU Observer]
Oligarch yachts become no-go area for EU commissioners [EU Observer]
Robert Fisk: As Mubarak clings on... What now for Egypt? [The Independent]
Global debate on Cameron's multiculturalism speech [BBC Europe]
EU denies Russia-Asia gas pipeline rivalry [BBC Europe]


Presse espagnole

La lentitud de la UE en tomar decisiones golpea a Portugal [El Pais]
Ashton insiste en visitar Egipto pero el país sigue sin darle la autorización [El Mundo]
Bruselas analiza las enmiendas de Hungría a su polémica ley de medios [El Mundo]
Bruselas alaba el plan de España para destinar el 3% del PIB para I+D [El Mundo]
Mantener las dos sedes del Parlamento Europeo cuesta 180 millones al año [EL Mundo]
Almunia es uno de los comisarios mejor valorados y Ashton, la peor [El Mundo]


Presse germanophone

EU-Druck auf Ungarn - Budapest legt geändertes Mediengesetz vor [Der Spiegel]
EU ist für gentechnische Verunreinigungen [Deutsche Welle]
Nach Merkel - Auch Sarkozy erklärt Multikulturalismus für gescheitert [Der Standard]
Kundus-Untersuchungsausschuss Prominente Zeugen, kaum Informationen [Die Zeit]


Presse italienne

«Rifondiamo Piazza Affari» [Il Sole 24 Ore]
Rifarsi una vita in Uganda [Corriere della Sera]
Rai, pronta una ricetta da soviet [La Stampa]
Il nemico numero uno dell'America? Non è più Bin Laden (ma un americano...) [Il Giornale]