Derniers articles publiés

Revue de presse : Crise de la dette : au tour de l'Italie !

Revue de presse 12.07.2011

Si les ministres des Finances se sont voulus rassurants lundi 11 juillet sur le risque de contagion de la crise de la dette en Europe, la réalité semble toute autre alors que la bourse de Milan est en chute accélérée depuis vendredi dernier et que c'est au tour de l'Italie d'accuser les attaques des marchés.


Le pays est en effet rattrapé lui aussi par la crise de la dette. Comme le rapporte le Figaro, "La Bourse de Milan, qui a clôturé lundi sur une chute de 3,96 %, après avoir perdu 3,47 % vendredi dernier, chute encore de 3,5% ce mardi matin dans les premiers échanges". De même, "les taux d'emprunt à dix ans se sont envolés jusqu'à 5,71%, leur plus haut niveau depuis dix ans".

Le Monde revient sur les raisons de cette nervosité des marchés. Au marasme économique, provoqué par le poids d'une dette de près de 2 000 milliards d'euros et par une croissance atone, s'ajoute l'incertitude politique qui compromet selon les agences de notation la capacité du pays à adopter des réformes structurelles pour parvenir à l'équilibre budgétaire. Cette incertitude est due aux nombreux procès auxquels est soumis Silvio Berlusconi, les nombreux revers politiques qu'il a dû affronter ces derniers temps et la probable démission du ministre de l'Economie Giulio Tremonti suite à un scandale de corruption.

Le Figaro rappelle que l'Italie compte pourtant adopter un plan d'austérité de 47 milliards d'euros afin de parvenir à des comptes assainis en 2014 (par la réduction des dépenses de santé, la hausse de la TVA, le gel de l'embauche et du salaire des fonctionnaires ou encore l'allongement de durée de cotisation pour les retraites). Le Conseil des ministres l'ayant déjà adopté, reste au Parlement d'en discuter.

Le quotidien rajoute qu'Angela Merkel a d'ailleurs téléphoné au Premier ministre pour que ce plan soit adopté au plus vite et ce dans le but de "restaurer la confiance dans la zone euro".

De son côté, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, ne semble pas s'alarmer pour le moment : "certains des chiffres italiens sont excellents. Le déficit primaire [hors intérêts de la dette] de l'Italie est l'un des plus bas". Et d'ajouter : "l'Italie est confrontée actuellement à des problèmes qui sont essentiellement entrainés par les marchés" [Le Monde].

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Crise de foie franco-allemande [Euractiv.fr]

Energie, environnement

La sortie allemande du nucléaire accélèrera la transition vers une économie à faible émission de carbone [Euractiv.fr]

Etats membres

Berlusconi condamné, l'Italie invitée à adopter son plan de rigueur [Le Monde]
Les Portugais sont en colère contre Moody's [Le Monde]
L'Europe règne à Varsovie [Le Figaro]

Euro, économie

La zone euro n'exclut plus un «défaut partiel» de la Grèce [Le Figaro]
Christine Lagarde juge l'effort budgétaire en Grèce encore insuffisant [Le Monde]
Bruxelles veut interdire les notations de pays bénéficiant d'un plan d'aide [Le Monde]
Les Bourses européennes chutent, touchées par les craintes d'une contagion [Le Monde]
La crise de la dette susceptible de contaminer d'autres pays [Le Monde]
L'Europe a besoin d'un plan B [Les Echos]
Une Europe à pleurer [Les Echos]

Marché unique, entreprises

La Commission envisage de revoir la définition des PME [Euractiv.fr]

 

Relations extérieures

La Turquie souhaite la réunification de Chypre [Euractiv.com]
Cinq néo-nazis russes condamnés à la perpétuité pour 27 meurtres [Euronews]

Santé publique

De plus en plus de nouvelles drogues de synthèse en Europe [Libération]

Société

Fête de l'Europe : vos témoignages [Toute l'Europe]

Transports

Renault: l'UE débloque 24,5 millions d'€ [AFP]

 

Ailleurs en Europe

 

Presse anglophone

Greece set to default on massive debt burden, European leaders concede [The Guardian]
  EU considers radical moves as debt crisis escalates [The Irish Times]
EU ministers agree to relax EU bail out fund [RTE]
Banks lead European shares lower on euro zone crisis [Reuters UK]
New boat people [BBC News]
New European rules for cross-border maintenance payments [The Daily Telegraph]
End of nationalism dream dying in Belgium [The Daily Telegraph]
National Day celebrations in other parts of Europe [The Daily Telegraph]
Use of 'legal highs' highest in EU [Irish Examiner]
Denmark easiest place in EU to buy heroin [EUobserver]
EU moves to rein in ratings agencies [EUobserver]
Merkel calls for Italian 'frugality' amid fears of crisis contagion [EUobserver]
Israeli-friendly MEPs lobby Ashton [EUobserver]

Presse espagnole

Reding pide homogeneizar los sistemas judiciales [El Mundo]
Un 81% de los israelíes quiere que su país entre en la Unión Europea [El Mundo]
El presupuesto de la Unión Europea debería reducirse [El Mundo]
El presidente del segundo banco alemán pide a la UE que deje quebrar a Grecia [El Mundo]
Bruselas plantea que las agencias de 'rating' no califiquen a países rescatados [El Mundo]
La eurozona se muestra incapaz de frenar el contagio [El Pais]
¿Hasta dónde pueden asfixiar los mercados sin matar al paciente? [El Pais]
La UE flexibilizará el Fondo de Rescate para garantizar la estabilidad del euro [ABC]
Bruselas quiere prohibir a las agencias de «rating» que califiquen a los países rescatados [ABC]
El Parlamento Europeo vota el acuerdo agrícola y pesquero con Marruecos [ABC]

Presse germanophone

Forderungen nach Aufklärung über Diebstahl der BND-Pläne [AFP]
"Chipssteuer" soll Ungarn vor Fastfood schützen [Der Standard]
Afghanistan-Truppe schrumpft [NTV]
EU will Pleiten nach Banken-Stresstests verhindern [Focus Online]
Italien droht das griechische Fieber [Badische Zeitung]
EU-Kommissarin: Rating-Agenturen entmachten [Hamburger Abendblatt]
Srebrenica - kein Ende der Trauer [Die Welt]
Frankreich und USA sind anderer Ansicht beim Vorgehen in Libyen [Hamburger Abendblatt]
Es gibt Gute und Böse“ [Frankfurter Rundschau]
Euro-Gruppe schenkt Griechenland mehr Zeit [Der Spiegel]
"Putin passt nicht in die Reihe der Preisträger" [Die Welt]

Presse italienne

Sinai: l'euro com'è oggi tra un anno non ci sarà più [La Stampa]
 Merkel preme, il premier tace e accusa gli speculatori [La Stampa]
 L'Europa apre al default della Grecia [La Stampa]
 L’Europa necessita di un Piano B [Il Sole 24 Ore]
 Ue, nuove misure in difesa dell'euro  [Corriere della Sera]