Derniers articles publiés

Revue de presse : Commerce extérieur et crise de la dette européenne au programme du Sommet UE/Chine

Revue de presse 14.02.2012

La crise de la dette de la zone euro occupera une place centrale au sein des discussions qui auront lieu à l'occasion du 14è Sommet UE/Chine, qui s'ouvre aujourd'hui à Pékin. Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy vont rencontrer le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, ainsi que le chef de l'État Hu Jintao.

Initialement prévu en octobre, ce sommet a  été repoussé en raison de la nécessité pour les Européens de renflouer leur fonds de secours aux pays en difficulté, nous explique Le Point. Deuxième économie mondiale, avec une réserve de change s'élevant à environ 3 200 milliards de dollars, la Chine a déjà annoncé sa volonté de participer au Fonds européen de stabilité financière (FESF), puis à son successeur, le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui doit être mis en place en juillet.

Mais la Chine ne cache pas sa préoccupation quant à la crise que traverse la zone euro. Pour le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Weimin,"la question de la dette est à un moment crucial". Ce dernier ajoute que "l'Europe devrait continuer à instaurer des réformes structurelles financières et fiscales appropriées pour donner un signe clair à la communauté internationale", rapporte Le Figaro.

La Chine détiendrait déjà plus de 550 milliards de dollars de dette souveraine européenne, alors que de nombreuses sociétés chinoises multiplient les rachats d'entreprises en Europe. Face à cette tendance, Feng Zhongping, directeur de l'Institut des études européennes de l'académie chinoise, explique que "La Chine, non seulement, n'a pas l'appétit ou la capacité de racheter l'Europe ou de la contrôler, comme l'ont dit certains pays, mais, de surcroît, elle est favorable à l'euro et à l'Union européenne de A à Z", indique Le Figaro.

Mais au-delà des discussions sur la crise de la dette européenne, cette rencontre sera également l'occasion de revenir sur les relations commerciales sino-européennes. Dans une étude publiée hier par Eurostat (l'Office statistique de l'Union Européenne), on constate que les exportations des pays européens sont passées  de 26 milliards d'euros en l'an 2000 à 113 milliards en 2010. Les importations en provenance de Chine ont atteint 283 milliards d'euros en 2010, contre 75 milliards en 2000, d'après La Tribune.

A elle seule, l'Allemagne réalise plus de la moitié des exportations à destination de la Chine (53 milliards d'euros pour les dix premiers mois de 2011). La France arrive en seconde position, avec 11 milliards d'euros d'exportation pour la même période, suivie du Royaume-Uni et de l'Italie, avec 8 milliards d'euros chacun, selon La Tribune.

 

Les autres titres de la presse en ligne

Commerce extérieur

Le "Made in Germany" triomphe en Chine [La Tribune]

 

Concurrence

Bruxelles et Washington approuvent le rachat de Motorola Mobility par Google [AFP]

 

Etats membres

Debussy, Saint-Ex... plus que cinq jours pour échanger ses vieux billets en francs [Le Monde]

 

Euro, économie

Moody's abaisse la perspective de la note française à négative [Reuters]

 

Fiscalité

Taxe carbone : le patron d'Airbus craint "une guerre commerciale" [AFP]

 

Libertés, sécurité, justice

Le Parlement européen va plancher sur une procédure de sauvegarde des États [Le Point]

 

Marché unique, entreprises

Plusieurs aéroports dans le collimateur de Bruxelles [Les Echos]

 

Relations extérieures

Syrie : Damas ignore la Ligue arabe [Le Point]

 

 

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

India-EU Pact 'Threatens Millions Of Lives' [Sky News]
 

Presse germanophone

EU: Europaparlament stimmt über neue Kontonummern ab [Focus]
 

Presse espagnole

Europa respira con el sí griego al ajuste, pero Bruselas aún no se fía [ABC]


Presse italienne

Cina e Ue fanno i conti. A Pechino [Corriere della Sera]