Derniers articles publiés

Revue de presse : Chypre en proie aux doutes entre taxation et corruption, et Napolitano abat ses dernières cartes en Italie

Revue de presse 02.04.2013

Chypre, taxation et corruption"Dans pas plus de 90 jours après la fin de l'évaluation", la Banque centrale chypriote fixera le sort des épargnants, a-t-elle indiqué samedi 30 mars. Contrairement au taux fixé lors de la négociation du plan de sauvetage de l’île, l'établissement bancaire envisage une hausse du taux de taxation des plus gros dépôts de la Bank of Cyprus, jusqu'à 60%.

Ainsi, une ponction de 35,7% sur les épargnes de plus de 100 000 euros serait investie en action et 22,5% pourraient être bloqués jusqu'à ce que les autorités aient la certitude que les banques puissent remplir les conditions du plan de sauvetage. Quant à une éventuelle taxation supérieure à 60%, l'expert et cadre de la Banque of Cyprus Mario Skandalis, explique qu'il s'agit-là d’ "une possibilité mais […] elle reste assez lointaine" [Le Monde].

Ce matin, l'UE, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) ont de leur côté décidé d'accorder un délai supplémentaire d'un an à Chypre pour réduire son déficit. Désormais, les autorités chypriotes auront jusqu'à d'ici 2017 pour atteindre un excédent primaire de 4% du Produit intérieur brut (PIB). "Remettre les finances publiques en ordre pour stabiliser l'économie et restaurer la confiance des entreprises des citoyens et des investisseurs étrangers dans les perspectives économiques à long terme de Chypre est prioritaire", tel est l'objectif fixé par la troïka [Les Echos]. Conclu le 25 mars dernier, le plan d'aide de l’UE accorde un prêt de 10 milliards d'euros au pays en contrepartie de 5,8 milliards d'euros fournis par les autorités chypriotes.

Alors que le peuple de l'île peine à se remettre des conditions de plan de sauvetage imposé par la troïka, la presse chypriote laisse planer des suspicions de corruption des établissements bancaires proches de la faillite, qui auraient concédé à certaines personnalités politiques des effacement de leur dette. Pour apaiser les esprits, le président Nicos Anastasiades a assuré de la crédibilité de l'enquête menée par trois anciens juges de la Cour suprême visant à déterminer les responsabilités de tout à chacun dans la crise financière de l'île : "Je veux insister sur le fait que, lors de la cérémonie de prestation de serment demain (mardi) pour ces trois juges distingués, ils vont recevoir un mandat pour enquêter sur tout ce qui peut m'être lié, y compris mes proches par alliance" [Le Point].


Le président italien face à l'impossibilité de former un gouvernement

Le psychodrame continue en Italie. Après le constat d'échec dressé par Pier Luigi Bersani en fin de semaine, c'est au tour de Giorgio Napolitano de prendre la main. Le président italien doit tenter de résoudre la situation d'impasse politique dans laquelle se trouve le pays. Intervenant samedi depuis sa résidence romaine du Quirinal, le chef de l'Etat a tenu à faire taire les critiques, en affirmant sa détermination à "poursuivre en personne les consultations en vue de donner à l'Italie un gouvernement"[Le Figaro]. En parallèle, Napolitano a annoncé la création de "deux groupes restreints de haut niveau", qui devront trouver une solution de compromis acceptable pour une majorité de députés et sénateurs du parlement.

Selon Philippe Ridet, correspondant du Monde, les propos du président italien ne font que prolonger "le calvaire de Mario Monti", qui avait déclaré il y a peu que son gouvernement avait "hâte d'être soulagé de sa charge". Dans un entretien accordé à Libération, le politologue Giovanni Sartori appelle l'actuel Premier ministre à expédier les affaires courantes, mais surtout à réformer la loi électorale, afin que de nouvelles élections, prévues à l'automne, n'aboutissent pas à la même situation de blocage.

A lire sur

 

Logo Toute l'Europe

L'accord de libre-échange américano-européen se heurte à l'exception culturelle française
L'Europe de la semaine du 1er au 7 avril

Les autres titres de la presse en ligne

Chypre

Chypre opère un raid sur 60 % des gros dépôts de Bank of Cyprus [Les Echos]
Chypre veut relancer son économie avec des casinos et des avantages fiscaux [Euronews]
Chypre : l'UE et le FMI assouplissent les termes du plan d'aide [Le Point/Reuters]
Chypre: l'UE et le FMI assouplissent les termes du plan d'aide [Les Echos]
Nicosie assure que l'enquête sur la crise chypriote n'épargnera personne [Le Monde/AFP]
À Chypre, la tentation de quitter l'euro [Le Figaro]

Consommation

Vin : les Etats-Unis critiquent les règles d'appellation européennes [Le Monde/AFP]

Culture

Budapest, champ de ruines culturel [Presseurop]

Education, formation, jeunesse

La jeunesse allemande veut en finir avec les interdits chrétiens [Le Figaro]

Elargissement

La Serbie pessimiste quant à un accord avec le Kosovo [Le Monde/AFP]

Emploi, affaires sociales

L'Allemagne appelle les Européens du sud à venir travailler dans le pays [Le Monde/AFP]

Energie, environnement

Athènes rêve d'or noir, au risque d'irriter la Turquie [Le Figaro]

Etats membres

Faute de gouvernement, Giorgio Napolitano prolonge le calvaire de Mario Monti [Le Monde]
Le président italien exercera son mandat jusqu'à la fin [Le Figaro]
«Pier Luigi Bersani n’a pas l’étoffe d’un leader» [Libération]
L'Italie, ce bateau ivre [Le Point]
Espagne : un dirigeant du parti conservateur embarrassé par des photos compromettantes
[Le Monde/AFP]
Hongrie: le FMI regrette une "ingérence" politique dans l'économie [Les Echos]

Euro, économie

Crise de la zone euro : le dilemme de la BCE [Le Point/AFP]
La BCE pressée d'agir face au regain d'inquiétude en zone euro [Le Monde/AFP]
Le Time encense Christine Lagarde "sauveuse de l'Europe" [La Tribune]
L’Italie se rappelle à notre (mauvais) souvenir [Le Monde]
La crise chypriote fait tanguer l'économie russe [Le Figaro]
La Slovénie ne sera pas une Chypre bis, selon son ministre des Finances [La Tribune/Reuters]
Le gouvernement maltais ne veut pas être comparé à Chypre [La Tribune]

Institutions

Abstentionnistes, les autres décident pour vous ! [Euronews]
Les commissaires acceptent une réduction de 25 % de leur salaire [Euractiv/en]

Relations extérieures

Mali: 550 militaires européens lancent la mission de reconstruction de l'armée [L'Express/AFP]
La politique de voisinage de l’UE « se politise de plus en plus » [Euractiv/en]

Société

Espagne : Touche pas à mon logement ! [Presseurop]

Société de l'information

Euronews, la tour de Babel de l’info [Presseurop]
Sale temps pour le "Sun"
[Le Monde]

Transports

Athènes ouvre la procédure de privatisation de ses transports ferroviaires [Le Monde/AFP]

Ailleurs en Europe


Presse anglophone

 Cypriot president angrily denies claims family member exported bank funds [The Guardian]
 Greece's neo-Nazi Golden Dawn goes global with political ambitions [The Guardian]
 Civil ceremony reportedly took place in Berlin before a small group of family and friends [Irish Times]
 Laiki's UK customers to escape Cypriot savings levy [The Guardian]
Heavy snow knocks power out for 100,000 in Poland [The Telegraph]
 There’s no match for Angela 'Merkiavelli’ [The Telegraph]
 Cyprus crisis: No Russian bailout [BBC News]

Presse germanophone

Oettinger fordert mehr deutsche Risikobereitschaft [Die Welt]
 Zyprische Justiz prüft Kapitalflucht bei mehr als hundert Unternehmen [Die Zeit]
 Schluss mit schludrig [Die Zeit]
 Oettinger: Deutsche müssen Risiken eingehen [FAZ]
 Große Schwellenländer erfreuen jetzt auch die Aktionäre [FAZ]
 Finanzkrise: Zypern bürdet Bevölkerung heftiges Sparpaket auf [Spiegel]
 Bankenkrise: Russland lehnt Hilfe für private Anleger in Zypern ab [Spiegel]

Presse espagnole

Un exconsejero de Madrid ficha por la adjudicataria del hospital que privatizó [El Pais]
 La Semana Santa da un mínimo respiro al paro registrado en marzo [El Pais]
 Anastasiadis niega haber ayudado a familiares a sacar dinero de Chipre [El Pais]
 Comienza en Francia el juicio contra siete etarras por los asesinatos en Capbreton [El Mundo]
 Feijóo, sobre su relación con el narco Dorado: 'Nunca firmé ningún contrato' [El Mundo]
 Rajoy insta a la cúpula del PP a combatir el desgaste [La Vanguardia]
 Napolitano se reúne con sus diez "sabios" para desbloquear Italia [La Vanguardia]
 El BCE mantendrá los tipos en el 0,75% por la poca eficacia de una rebaja [ABC]
 De Guindos ultima el mapa final de 9 bancos que presentará a la UE en el mes de junio [ABC]
 El Gobierno espera pactar con Bruselas un déficit en torno al 6% en 2013 [ABC]


Presse italienne

Goldman Sachs, dietrofront su Grillo «Il problema dell'Ue è lui, non Cipro» [Corriere della Sera]
Rating, il club delle triple A è dimagrito del 60% [La Repubblica]
La Troika dà fiato a Cipro sugli obiettivi di bilancio [La Repubblica]
Grecia, verso nuovi cruciali negoziati Atene-Troika per 8,8 miliardi di aiuti  [Il Sole 24 Ore]
 La Chiesa anglicana contro Cameron: i cristiani «minoranza perseguitata» [Il Sole 24 Ore]
 Quando l'Europa mandò i militari a Cipro - Oltre Nicosia: gli altri Stati-banca che fanno tremare l'Europa [Il Sole 24 Ore]
 La mobilità che offre lavoro in Germania [Il Sole 24 Ore]

Presse francophone

Chypre: l'UE et le FMI assouplissent les termes du plan d'aide [RTBF]
 France: la taxe à 75% ne touchera pas les clubs de foot pros [RTBF]
 Les USA critiquent la réglementation européenne sur les OGM [RTBF]
 Chypre: "La zone euro est devenue plus fragile, le risque a augmenté" [RTBF]
 La Suisse veut une réforme du processus de désarmement [Le Matin]
 Alpiq vend pour réduire son endettement [Le Matin]
 La majorité des Grecs restent pro-euro [Le Matin]
 Méga concert à Chypre pour aider les plus démunis [La Tribune de Genève]
 Un dirigeant espagnol embarrassé par des photos compromettantes [7/7]