Derniers articles publiés

Revue de presse : Chine : l'UE demande la fin des arrestations arbitraires

Revue de presse 05.04.2011

En Chine, les révoltes arabes n'en finissent pas d'inquiéter le gouvernement qui accentue encore la pression sur les opposants. Dernière victime en date : le célèbre plasticien Ai Weiwei, qui a disparu depuis dimanche. "Cette volatilisation survient alors que Pékin mène une grande campagne de répression des avocats, écrivains et activistes critiquant le régime communiste" [AP].

 

L'artiste a été arrêté alors qu'il tentait de prendre l'avion pour Hong-Kong, et on n'a plus de nouvelles de lui depuis. L'arrestation d'une personnalité qui paraissait intouchable a provoqué une onde de choc. "Pendant longtemps, ce plasticien a été protégé par la réputation de son père, Ai Qing, poète célèbre de l'ère maoïste", explique Libération. Mais Ai Weiwei multipliait les actes de défiance face au régime, qu'il avait récemment qualifié d'inhumain.

Il tenait par exemple "le compte de ses détentions sur le réseau social Twitter, où il était suivi par plus de 70.000 personnes" [AP]. C'est donc un habitué des mesures de rétorsion du régime : "en décembre, il avait été empêché d'embarquer à bord d'un avion pour Séoul peu après avoir été invité à assister à Oslo (Norvège) à la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix à un autre dissident chinois, Liu Xiaobo, qui purge actuellement une peine d'onze ans de prison pour subversion" [AP].

Les réactions d'indignation se multiplient depuis sa disparition dimanche. L'Union européenne s'est exprimée par l'intermédiaire de son ambassadeur en Chine, Markus Ederer, qui a appelé "les autorités chinoises à s'abstenir de recourir à la détention arbitraire quelles que soient les circonstances" [NouvelObs]. "Ces dernières 24 heures, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne se sont déclarés préoccupés par le sort de cet artiste" [AFP].

La Chine pour sa part se défend évidemment d'être coupable de toute atteinte aux libertés. "Jiang Yu, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a assuré récemment que son pays respectait la liberté d'expression, tout en ajoutant que ses citoyens ne devaient 'pas nuire à l'intérêt public'", rapporte Le Figaro.

Les autres titres de la presse en ligne

Concurrence

Arcelor/cartel:amende réduite de 80% [Reuters]
Pourquoi l'Europe doit être fière de sa politique anti-concentrations [Les Echos]

Culture

L'avenir du français « se joue à Bruxelles » [Euractiv.com]

Elargissement

Bulgarie: l'UE a besoin des Balkans [AFP]

Environnement

Emissions de CO2: le patronat de la sidérurgie menace d'attaquer Bruxelles [AFP]
Christian de Perthuis : « Il faut centraliser la gestion du marché carbone européen » [Euractiv]

Etats membres

Libye : l'axe franco-britannique à l'épreuve [Le Figaro ]
Nouvelle progression du chômage en Espagne au mois de mars [Euronews]
Guido Westerwelle quitte la tête du Parti libéral [Le Monde]
Vingt ans de réclusion requis contre un ex-chef présumé d'ETA [Le Monde]

Euro, économie

Une facilité de crédit pour les banques en restructuration ? Pas si sûr... [Toute l'Europe]

Zone euro : le remède va-t-il tuer le malade ? [Le Monde]
Remettre la finance à sa place, 18 mois d'action au Parlement européen [Libération]
Michel Barnier veut une Europe "forte" dans la bataille Nyse [NouvelObs]
Le FMI juge la reprise économique mondiale fragile [NouvelObs]
Les comptes de la Grèce de nouveau sous la loupe de l'UE et du FMI [L'Express]
L'euro toujours au-dessus de 1,42 dollar [AFP]
Bill Gates en tournée dans l'Europe de l'austérité [Le Figaro]
L’euro ne fait plus rêver [PressEurop]

Institutions

Parlement européen : ce que la plénière nous réserve [Tout l'Europe]

Marché unique, entreprises

Crédit immobilier : Bruxelles veut protéger les emprunteurs [L'Express]
Zone euro: les prix à la production en hausse en février [AFP]
Bruxelles pose la question des quotas de femmes dans les entreprises [AFP]

Relations extérieures

Bruxelles: "protéger les civils" ivoiriens [AFP]
Disparition de l'artiste chinois Ai Weiwei: l'UE inquiète des "détentions arbitraires" [NouvelObs]
Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev réélu avec 95,5% des voix [La Croix]
L'Union européenne dépêche mardi une mission à Benghazi [Reuters]
Libye: Kadhafi semble chercher une issue, l'Italie reconnaît le CNT [AFP]
 Japon : Bruxelles accorde une aide supplémentaire de 10 millions d'euros [Euractiv.fr]
Les conséquences en Europe et en France [Le Monde]

Ailleurs en Europe

Presse anglaise

Poland's past and future mix in Gdansk, the start of the road to the 21st century [The Guardian]
Portugal edges closer to bailout after debt downgrade [The Guardian]
UN, France strike military targets in Ivory Coast [EU Observer]
The state of democracy in Hungary: 'The illness has advanced to a new stage' [EU Observer]
Greece readies fresh round of austerity worth €25bn [EU Observer]
Merkel ally quits as her deputy [BBC News]
Prince Albert brings touch of class and ceremony to Dublin [Irish Times]
EU and IMF officials return as exchequer deficit rises [Irish Times]

Presse espagnole

La Comisión Europea vota un plan para la integración de los gitanos [El Mundo]
La CE apuesta por la legalidad de la versión digital del diario oficial [El Mundo]
El PE debate si iguala la asistencia que reciben las mujeres maltratadas [El Mundo]
La UE manda 10 millones de euros como ayuda humanitaria para Japón [El Mundo]
Primeras imputaciones por fraudes masivos en ayudas de la UE [ABC]

Presse germanophone

Schwere Kämpfe in der Elfenbeinküste - UN-Generalsekretär Ban ordnet Angriff an [Süddeutsche Zeitung]
Italien - Berlusconi bietet Tunesien Geld für Flüchtlingsstopp [Die Welt]
Islamfeindlichkeit - Sarrazin ist überall [FAZ]
Wulff fordert Karrierebonus für Freiwilligendienste [Berliner Zeitung]

Presse italienne

L’Italia ha deciso: sono i ribelli i nostri interlocutori in Libia [Il Giornale]
Il futuro dell'Europa passa da Istanbul [La Stampa]
Moody's taglia il rating del Portogallo. Le banche di Lisbona non comprano i governativi. Euro giù [Il Sole 24 Ore]
L'Italia che non cresce 7 / A rischio disimpegno le risorse Ue per il Sud [Il Sole 24 Ore]