Derniers articles publiés

Revue de presse : Cérémonie de remise du prix Nobel, réactions des marchés face à la crise politique italienne et obstacle allemand dans le débat sur la supervision bancaire

Revue de presse 11.12.2012

L'UE reçoit son prix Nobel dans un contexte de crise

"Le prix Nobel de la paix a été reçu, au nom des Vingt-Sept, par leurs trois représentants, Herman Van Rompuy, José Manuel Barroso et Martin Schultz, dans le grand hall de l'hôtel de ville d'Oslo, en présence de la famille royale de Norvège" rapporte Le Figaro.

"Paradoxalement, relève la presse internationale, cette récompense intervient alors que l'UE affiche un état d'effritement évident" note Le Monde/AFP. "L'attribution du Nobel de la paix à l'Union européenne a soulevé des critiques acerbes. Pourtant, il est mérité au regard de l'originalité d'une construction politique qui est un modèle de gestion démocratique d'un continent" selon La Tribune. Pour répondre aux critiques, l'UE avait annoncé que la somme de 930 000 euros accompagnant le Nobel serait intégralement utilisée pour financer des projets destinés à lutter contre l'emploi d'enfants comme soldats à travers le monde selon Le Figaro. Dans son discours, M. Barroso a admis les "imperfections" de l'Union mais souligné ses acquis sur un continent qui, a-t-il rappelé, a connu la Shoah, les guerres et le nationalisme extrême : "Notre quête d'unité européenne n'est pas une œuvre d'art parfaite, c'est une œuvre en cours de réalisation qui requiert une attention constante et minutieuse", a-t-il estimé [Le Nouvel Observateur/AFP].

Effondrement des marchés suite à la démission Monti

La presse italienne mais aussi la presse internationale sont particulièrement inquiètes de la réaction des marchés financiers suite au double séisme qui a secoué l'Italie ce week-end : l'annonce du retour de Silvio Berlusconi, prêt à reprendre du service en 2013 et, samedi 8 décembre, celle de la démission à venir de l'actuel chef du gouvernement [Courrier International]. "Le président du Conseil italien, Mario Monti, qui a annoncé sa prochaine démission après avoir été lâché par Silvio Berlusconi, a tenté de rassurer les marchés hier en assurant qu'il n'y avait pas de risque de vide politique dans son pays" rapporte Le Monde/AFP. "Les marchés ne devraient pas craindre de vide décisionnaire" en Italie, a déclaré M. Monti lors d'une rencontre avec la presse italienne alors que la bourse de Milan a clôturé en forte baisse et que les taux italiens ont remonté après l'annonce de sa démission poursuit le quotidien français.

La supervision bancaire et les objections allemandes

"Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne donneront sans doute leur bénédiction à la Banque centrale européenne (BCE) dans son rôle de superviseur unique des banques de la zone euro cette semaine, ont déclaré hier des hauts fonctionnaires européens" notent Les Echos. "L'Allemagne est l'un des principaux obstacles au principe d'octroyer à la BCE un pouvoir de surveillance sur les banques de la zone euro" précise le quotidien économique. De son côté, la France juge possible de moduler la supervision bancaire européenne selon la taille des établissements, à condition que la Banque centrale européenne conserve la responsabilité ultime, a déclaré hier le ministre français des Finances, Pierre Moscovici selon Le Figaro. "La préoccupation allemande, c'est que les superviseurs nationaux continuent à jouer un rôle premier, notamment par rapport à leurs Sparkassen (caisses d'épargne-NDLR)" commente le ministre. Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung titre son article "L'Allemagne risque de perdre son pouvoir au sein du directoire" et note qu'elle pourrait perdre ses droits de vote lorsque des décisions importantes sont prises. C'est pourquoi le ministre bavarois des Finances, M. Söder, propose une réforme  basée sur le modèle du Conseil de sécurité de l'ONU".

 

 

Les autres titres de la presse en ligne 

Agriculture, pêche 

Pêche européenne: l'avis des scientifiques [Libération]

Construction européenne

A Oslo, l’UE, prix Nobel de la paix, fait l’éloge du compromis [Euractiv]

 

Emploi, affaires sociales

Emploi : L’immigration aggrave-t-elle le chômage ? [Presseurop]

 

Energie, environnement

La survie du protocole de Kyoto assurée au prix d’un accord dérisoire [Euractiv]

Etats membres

Merkel "ne peut pas encore lever l'alerte complètement" sur la crise en zone euro [La Tribune]

 

Euro, économie

Crise de la dette : "Merkozy" peine à sortir de la rigueur [Presseurop]

 

Institutions

Plaidoyer pour un président stable de l'Eurogroupe [La Croix]

 

Libertés, sécurité, justice

Pays-Bas : La drogue qat bientôt interdite [Presseurop]

Marché unique, entreprises

Michel Barnier divise par dix le coût du brevet européen [La Tribune]

 

Relations extérieures

L’Europe peut encore restaurer sa crédibilité au Proche-Orient [Libération]

A lire sur

 

EU-Talk n° 2 : Chat en direct avec Jean Quatremer le 12.12.12 à 11h !

EP News : retour sur un an de débats parlementaires

 

Ailleurs en Europe


Presse anglophone
Banking union: The German way or no way [EUobserver]

 

Presse germanophone
Europäische Zentralbank — Deutschland droht Machtverlust im EZB-Rat [Süddeutsche Zeitung]

 

Presse espagnole
 Berlusconi: "La prima de riesgo es una estafa y no importa a nadie" [ABC]


Presse italienne

 Il tasso sui mutui? Lo calcola la Ue [Corriere della Sera]

 

Presse francophone
 En recevant le Nobel, Barroso s'engage à défendre l'euro [La Tribune de Genève]