Derniers articles publiés

Revue de presse : Barroso, Rompuy et Schulz s'accordent sur le budget, l'UE passe de 27 à 28, la Cour de Justice déboute la Commission sur la taxe "Copé"

Revue de presse 28.06.2013

Conseil européen : accord sur le budget 2014-2020 de l'UELe Conseil européen a approuvé hier le budget de l'Union européenne. Les présidents de la Commission européenne, José Manuel Barroso, du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et du Parlement européen, Martin Schulz, ont annoncé s'être mis d'accord sur un budget de 960 milliards d'euros pour la période 2014-2020 [Le Monde].

Un compromis tenant notamment à la reconduite du rabais britannique, une faveur accordée depuis 1984. De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel salue cet accord : "C’est un pas important pour pouvoir gérer nos dépenses, pour faire vraiment quelque chose pour la croissance et surtout, c’est une décision centrale permettant de lutter contre le chômage, en particulier le chômage des jeunes" [Euronews].

Ainsi, six milliards d'euros du budget de l'UE ont été attribués à la lutte contre le chômage des jeunes Européens. Pour Emma Marcegaglia, directrice de l'organisation du patronat européen, "c'est un bon début" [Euronews].

Toutefois, le budget 2014-2020 doit encore être approuvé par les membres du Parlement européen à la majorité qualifiée. "Ce n'est pas un compromis facile à accepter [...]. Je peux vivre avec cet accord et je peux le défendre, mas il va falloir se battre pour obtenir le soutien d'une majorité de députés", s'est exprimé Martin Schulz en conférence de presse [Le Monde]. Dans une interview accordée au journal Libération, le député européen écologiste Yannick Jadot s'inquiète d’un "budget en régression" : c'est "l’existence même de l’Europe que les Etats et leurs dirigeants remettent en cause". Il sacrifie tous les investissements d’avenir, toutes les innovations qui doivent moderniser l’économie européenne, dénonce Yannick Jadot, annonçant que les eurodéputés écologistes s'opposeront lors de la prochaine session plénière au budget tel qu'approuvé ce jeudi.


La Croatie prépare sans enthousiasme son entrée dans l'UE

"Entrer dans l'UE, puisqu'on n'a pas le choix". Le constat implacable dressé par Courrier International peut sembler proche de la réalité, tellement l'entrée du pays dans l'UE est loin de réjouir les Croates. Hélène Haus, de La Tribune, parle de "quasi-totale indifférence nationale". La journaliste rappelle les résultats du sondage réalisé en mars dernier, et qui révélait que "seuls 45% des Croates voyaient leur arrivée dans l'UE comme une bonne chose". En cause pour RTL, certaines réformes préalables demandées par l'UE, comme un "plan de restructuration des chantiers navals".

Francetv info s'intéresse au secteur du tourisme, qui espère de nombreuses retombées économiques à partir du 1er juillet. La construction de l'aéroport de Zagreb devrait "doubler le nombre de passagers". Mais la population s'inquiète d'une potentielle flambée des prix, et ce alors que la situation économique de la Croatie n'est pas au beau fixe. La croissance prévue pour 2013 est de 0,7% selon le gouvernement, et 18,1% des actifs croates sont au chômage [La Tribune]. Le président Ivo Josipovic essaye de rassurer sa population. Dans un entretien accordé à La Croix, il affirme que l'entrée dans l'UE garantira la paix dans la région, plus de quinze ans après la fin du conflit des Balkans.


La CJUE donne raison à Paris sur la taxe pour financer France Télévisions


Jeudi matin, les juges de la Cour de Justice de l'UE ont donné gain de cause à Paris dans sa bataille engagée avec Bruxelles pour la taxe sur les télécoms. Comme le rappelle Renaud Honoré des Echos, le gouvernement français impose depuis 2009 une taxe sur le chiffre d'affaires des opérateurs de télécommunications, afin de financer l'arrêt de la publicité après 20 heures sur les chaînes du groupe France Télévisions. Le journaliste rappelle l'historique de l'affaire, qui a démarré avec le dépôt d'un recours auprès de la CJUE par l'exécutif communautaire, qui estimait que cette taxe dite "Copé" allait à l'encontre de la directive européenne sur les télécoms. Dans sa décision rendue publique hier, la Cour a estimé que la taxe contestée "ne constituait pas une taxe administrative au sens de la directive", et donc qu'elle ne relevait pas "du champ d'application de celle-ci".

Cette décision jurisprudentielle permet à l'Etat français d'éviter "un manque à gagner de près de 250 millions d'euros par an". Le prélèvement porte sur 0,9% du chiffre d'affaires total des opérateurs de télécommunications, qui ne sont bien sûr pas satisfaits de la décision. Obsession cite la Fédération française des télécoms (FFT), qui déclare "prendre acte avec regrets de l'arrêt de la Cour, qui constitue un véritable frein à l'investissement".  De son côté, le gouvernement a fait savoir dans un communiqué que cette décision sécurisait "le financement du service public de l'audiovisuel".

A lire sur




L'Europe de la semaine du 24 au 30 juin 2013

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Le groupe PAC 2013, mitigé sur les enjeux de la nouvelle politique agricole commune [Le Figaro]

Budget

Europe : accord sur le budget, une aubaine pour le sommet [Le Figaro]

Commerce extérieur

Pékin préserve l'Allemagne d'une taxe antidumping [Le Monde]

Construction européenne

Une Lituanie décomplexée à la tête de l'Union [Les Echos]

Elargissement

Adhésion de la Croatie (4/6) : Un choc économique [Presseurop]

Emploi, affaires sociales

Chômage de masse : Il va falloir s’y habituer [Presseurop]

Energie, environnement

UE/automobile: Berlin cherche des alliés pour bloquer la réduction de rejets de CO2 [Le Point]

Etats membres

La fièvre monte dans la capitale bulgare [Le Figaro]

Euro, économie

L'Irlande est officiellement retombée en récession [Le Point/AFP]

Finance

Accord européen pour organiser les faillites bancaires [Le Monde]

Fiscalité

L’Europe ne bloque pas la taxe qui finance France Télévisions [Les Echos]

Institutions

Grève des fonctionnaires de l'UE [Le Figaro/AFP]

Liberté, sécurité, justice

Massacre de Srebrenica: la CEDH confirme l'immunité de l'ONU [Le Point]

Schengen

L'Allemagne accueille de nombreux Européens, mais tous ne restent pas [Le Monde]

Télécommunications

Nouvelle baisse des tarifs télécoms en itinérance dans l'UE [Obsession/Reuters]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

 Ireland officially back in recession [BBC News]


Presse germanophone

Merkel erwägt Soli-Fonds für Euro-Staaten [Der Spiegel]


Presse espagnole

 Francia ilegaliza a los grupos ultras [El Mundo]


Presse italienne

Tav, la Francia frena "Non è una priorità" [La Stampa]


Presse francophone

Bruxelles débloque 8 milliards contre le chômage des jeunes [La Tribune de Genève]