Derniers articles publiés

Revue de presse : Augmentation du chômage dans l'Eurozone, succession à la présidence de l'Eurogroupe et manifestations loyalistes à Belfast

Revue de presse 09.01.2013

Chômage record dans la zone euro L'office européen de statistiques Eurostat a publié hier les chiffres du chômage, comptant pour le mois de novembre 2012. Au sein de la zone euro, l'organisme a dénombré plus de 113000 chômeurs supplémentaires, relevant à près de 19 millions le nombre total de travailleurs sans emploi. On observe ainsi une hausse de 0,1 point du taux de chômage, qui passe de 11,7% au mois d'octobre à près de 11,8% un mois plus tard [Euronews].


Alors que l'Autriche ou le Luxembourg sont dans une situation de quasi-plein emploi, Les Echos observent "une explosion des destructions d'emplois dans la partie sud de l'Union Européenne". Les cures d'austérité imposées au Portugal, à l'Espagne ou encore à Chypre ont des conséquences directes sur la montée du chômage dans ces pays méditerranéens. Ainsi, près de 26,6% des travailleurs espagnols sont actuellement sans emploi, contre 16,30% de leurs voisins portugais [Le Monde].

Ces mauvais chiffres pour l'économie européenne ont notamment fait réagir le commissaire à l'Emploi et aux Affaires sociales, Laszlo Andor. Ce dernier s'est montré pessimiste quant à un renversement de cette tendance négative, expliquant que dans la situation actuelle, il était "peu probable que l'Europe connaisse une amélioration de la situation socio-économique en 2013" [Euractiv].

Changement de visage à la présidence de l'Eurogroupe

Le 31 janvier prochain, Jean-Claude Juncker, Premier ministre et ministre des Finances du Luxembourg, quittera son poste de président de l'Eurogroupe, qu'il occupait depuis janvier 2005.
Parmi les nombreux prétendants au remplacement du Luxembourgeois, La Croix cite ce matin Wolfgang Schäuble, l'actuel ministre allemand des Finances, qui ne bénéficie pourtant pas du soutien français. La nomination d'un germanique à ce poste fait craindre en effet à de nombreux pays de la zone euro une application trop stricte des politiques de rigueur budgétaire.

En considérant ces réserves, La Tribune estime que le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem est le plus susceptible d'obtenir la présidence de l'Eurogroupe en mars prochain. L'actuel ministre néerlandais des Finances bénéficierait du soutien allemand et français, du fait de son appartenance au parti travailliste et de son accord a minima avec les politiques de rigueur budgétaire prônées par le gouvernement d'Angela Merkel [La Croix]. De plus, les difficultés éprouvées ces derniers mois par Paris et Berlin pour trouver un successeur à Jean-Claude Juncker ont conduit les deux pays à se tourner vers une solution neutre, qui se traduirait, selon La Tribune, par la nomination d'un ressortissant du Benelux.

Selon toute vraisemblance, Jeroen Dijsselbloem devrait être élu le 21 janvier prochain, lors de la réunion des dix-sept ministres des Finances de la zone euro. 

Nouvelle nuit d'affrontements en Irlande du Nord

L'affaire de l'Union Jack continue à faire des émules en Ulster. Hier soir, de nombreux unionistes ont à nouveau manifesté leur mécontentement dans la capitale nord-irlandaise. A l'origine de cette colère, la décision prise par le maire de Belfast, le 3 décembre dernier, de ne plus faire flotter en permanence le drapeau du Royaume-Uni sur l'hôtel de ville [Euronews].

Depuis plus d'une semaine, la ville est en proie à de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, qui sont contraintes d'utiliser des canons à eau et des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants. En parallèle à ces manifestations, des élus d'Irlande du Nord ont reçu des menaces de mort envoyées, selon les informations fournies ce matin dans Libération, par le groupe paramilitaire Ulster Volunteer Force. Ce groupement loyaliste chercherait notamment à instrumentaliser ce conflit afin de renforcer l'influence des protestants sur le gouvernement nord-irlandais.

Dans un entretien accordé au Monde, Elise Féron, professeure en analyse de conflits internationaux à l'Université de Kent, estime que le contexte politique, économique et social dans lequel se trouve actuellement l'Irlande du Nord tend à faire de cette polémique "un symbole qui catalyse le mécontentement des unionistes".

A lire sur

 

Comparatif sur le taux de chômage dans l'Union européenne – Toute l’Europe

 


Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Et si la Roumanie devenait le grenier de l’Europe ? [Presseurop]

Budget

Des dépenses toujours aussi difficiles à contrôler [Presseurop]

Education, formation, jeunesse

 Cédric Villani : "Erasmus, une auberge à rénover durablement" [Le Figaro]

Emploi, affaires sociales

Europe: les revenus chutent un peu partout, sauf en France [Le Figaro]

Energie, environnement

Gaz de schiste : les démarches de 14 pays européens [Euractiv.fr]

Etats membres

L'Autriche souhaite émettre des obligations à 70 ans [La Tribune]

Euro, économie

L'euro recule face au dollar [Le Figaro]

Institutions

Un candidat de compromis pour l’Eurogroupe ? [La Croix]

Marché unique, entreprises

Télécoms : les opérateurs européens planchent sur un réseau commun [Les Echos]

Santé publique

Vaste consultation publique sur l'aspartame lancée en Europe [Le Monde]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Irish spoken nine times at EU meetings [The Irish Times]

Presse germanophone

Europas schönste Thermen: Sprudelbad mit Sonne und Sole [Der Spiegel]

Presse espagnole

La UE celebra el avance de la conexión europea en alta velocidad [La Vanguardia]

 
Presse italienne

Ue sull'Imu, Ettore Livini: ''Intervento a gamba tesa'' [La Repubblica]

Presse francophone

Quatre nouveaux fonds enregistrés en Suisse [Romandie]