Derniers articles publiés

Revue de presse : Attractivité retrouvée pour la zone euro, lancement d'un classement européen des universités et financements occultes du parti de Mariano Rajoy

Revue de presse 01.02.2013

Malgré la crise, la zone euro reste attractive, et accueille un nouveau membre "La zone euro, critiquée de toute part et promise à une fin aussi rapide que douloureuse, retrouve peu à peu de la crédibilité et donc de l'attrait". Les Echos titrent ce matin sur le renouveau de l'Eurozone, qui attire de nombreux pays intra et extra- UE. Lituanie, Pologne, Monténégro, Islande… L'ensemble de ces Etats souhaitent intégrer une zone synonyme de stabilité monétaire et de maîtrise de l'inflation.


Parmi eux, la Lettonie est l'Etat membre le plus avancé dans le processus d'intégration. Malgré l'opposition des 2/3 de la population lettonne, le Parlement a adopté hier l'ensemble des dispositions permettant l'adhésion du pays à la zone euro, qui devrait en devenir le 18e membre au 1er janvier 2014 [Les Echos]. Pourtant, la population, qui a subi le contrecoup d'une contraction du PIB letton de 25% en seulement deux ans, ne croit pas dans les bienfaits de l'euro, et s'oppose de manière frontale aux récentes déclarations du Premier ministre, Valdis Dombrovskis. Ce dernier a affirmé que "l'abandon de la monnaie nationale stimulera l'économie" [La Croix]. L'opposition, quant à elle, craint une augmentation exponentielle des prix à la consommation, comme ce fut le cas pour le voisin estonien après son adhésion en janvier 2011.

U-multirank, un classement des universités pour concurrencer Shanghaï

"Les Français l'ont rêvé. L'Europe l'a fait". Le Figaro revient sur le lancement officiel du premier classement européen des universités. Baptisé U-multirank, ce projet ambitieux imaginé en 2008 lors de la Présidence française de l'UE, a été présenté mercredi à Dublin. Il se chargera de classer, selon des critères objectifs, plus de 500 universités basées en Europe et dans le reste du monde.

L'objectif est clair : "il s'agit de contrer l'omniprésence du classement de Shanghaï et des palmarès anglo-saxons, peu favorables aux écoles et universités européennes" [Le Figaro]. En prenant en compte des critères plus complexes et plus nombreux, comme "la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage, l'ouverture sur l'international et la réussite en matière de transfert de connaissances" [La Croix], le classement espère refléter la véritable valeur de chaque université, et ainsi se distinguer de la méthodologie de Shanghaï, qui valorise en grande partie la recherche. La création de classements spécifiques, en fonction de la discipline enseignée, devrait notamment permettre de meilleures comparaisons. Geneviève Fioraso, ministre française de l'Enseignement supérieur et de la recherche, s'est montrée enthousiaste à l'égard d'U-multirank, qu'elle a qualifié d'outil efficace de promotion de la culture scientifique et académique européenne [La Croix].

L'étau se resserre autour de Mariano Rajoy

Le quotidien espagnol El Pais a fait la 'Une' hier en publiant des relevés de compte mettant en cause le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, et d'autres responsables du Parti Populaire Espagnol (PPE). Entre 1990 et 2008, le parti et ses principaux dirigeants auraient bénéficié de financements occultes de la part d'entreprises de construction, mises en cause récemment dans l'affaire Gurtel, "une vaste affaire de corruption qui éclabousse le PPE depuis 2009" [El Pais]. Mariano Rajoy aurait ainsi reçu plus de 25 200 euros de donations annuelles entre 1997 et 2008, selon Luis Barcenas, ancien trésorier du parti qui a fourni les comptes du PPE au quotidien espagnol [La Tribune]. 

En réponse, le chef du gouvernement a annoncé le lancement d'un audit extérieur, tandis que le parti a déjà créé une commission d'enquête interne, afin de faire la lumière sur cette affaire [Le Monde/AFP]. Mais il n'est pas certain que ces mesures soient suffisantes, dans un pays durement touché par le chômage et la précarité, et qui s'apprête à descendre dès demain dans la rue pour protester contre les politiques d'austérité mises en place par l'actuel gouvernement.

A lire sur

 

Les pays membres de la zone euro

Les autres titres de la presse en ligne

Budget

Pas encore adopté, le budget européen 2014-2020 déjà critiqué [Euractiv]

Education, formation, jeunesse

Universités, l’Europe lance son propre classement pour concurrencer celui de Shanghaï [La Croix]

Elargissement

Turquie : Erdogan fait les yeux doux au club de Shanghai [Presseurop]

Emploi, affaires sociales

Les fonctionnaires soumis à la rigueur dans toute l'Europe [Le Figaro]

Energie, environnement

Révision éventuelle des normes antipollution de l’UE à la suite d’une enquête de l’OMS [Euractiv/en]

Etats membres

Arménie : la présidentielle pourrait être reportée après une tentative de meurtre contre un candidat [Euronews]

Euro, économie

Les pays eurosceptiques attachés à leur souveraineté et à une monnaie compétitive [Les Echos]

Institutions

Le FMI en désaccord sur la réforme du droit de vote de l’UE [Euractiv/en]

Libertés, sécurité, justice

Sectes : la France condamnée par la CEDH [Le Figaro]

Relations extérieures

Erdogan fait les yeux doux au club de Shanghai [Presseurop]

Santé publique

La Commission veut renforcer la lutte contre le trafic de drogue [Euronews]

Sport

L'Italie a-t-elle sa place dans le Tournoi ? [Le Figaro]

Transports

Transport ferroviaire : en route pour la concurrence [Euractiv]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Independent Scotland to negotiate future in Europe within the EU - Salmond [BBC]


Presse germanophone

Schwarzgeldskandal bringt Rajoy in Bedrängnis [Focus]

Presse espagnole

 Monti exige una revisión de las contribuciones netas europea [El Mundo]


Presse italienne

Monti-Merkel a Berlino: impegno per la crescita e "un sistema di bilancio comunitario più equo" [Il Sole 24 Ore]


Presse francophone
La justice européenne rappelle Ryanair à l'ordre [Le Matin]