Derniers articles publiés

Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane… des taux records de chômage

Actualité 19.02.2009

C'est ce qu'indiquent les statistiques d'Eurostat publiées mardi 17 février. Avec 25,2% de chômeurs, la Réunion est la région d'Europe la plus touchée, suivie par la Guadeloupe (25), la Martinique (22,1), la Guyane (21) et enfin la région espagnole de Ceuta (20,3). Des chiffres qui révèlent l'ampleur de la crise sociale dans ces départements français d'outre-mer, alors que la grève générale dure depuis un mois en Guadeloupe et menacerait de s'étendre à d'autres îles, voire à la métropole.

Outre-mer contre Pays-Bas

Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes, dresse ainsi un constat inquiétant des déséquilibres de l'UE 27 en termes de chômage en 2007. Depuis, la crise économique et financière semble avoir poussé les Guadeloupéens à bout, et dans une moindre mesure les ultramarins de Martinique, de Réunion et de Guyane.

Ce sont en effet les quatre départements français d'outre-mer qui arrivent en tête des statistiques, avec un taux de chômage de 25,2% sur l'île de la Réunion, 25% en Guadeloupe, 22,1% en Martinique et 21% en Guyane. La région espagnole de Ceuta, bonne cinquième, compte 20,3% de chômeurs.

A l'inverse, 3 régions du Pays-Bas figurent parmi les 5 régions européennes les moins touchées par le chômage : la Zélande (2,1%), Gueldre (2,7%) et l'Utrecht (2,7%), qui se disputent le palmarès avec Prague (2,4%) et Bolzano/Bozen (2,6%) en Italie.

A l'époque, le taux de chômage était de 7,1% dans l'UE 27. Il atteint 7,4% (8,0% dans la zone euro) en décembre 2008.

 

Jeunes et femmes toujours plus vulnérables au chômage

Quant aux citoyennes européennes, elles sont toujours plus nombreuses à connaître le chômage que leurs homologues masculins. C'est notamment le cas dans les trois quarts des 254 régions pour lesquelles les données sont disponibles. Le taux de chômage féminin est le plus important dans les enclaves espagnoles de Ceuta (28,7%) et de Melilla (28,1%), il est au plus bas en Zélande (2,4%), à Prague (2,8%), dans le Cheshire (2,9%) au Royaume-Uni et en Utrecht (2,9%).

Enfin, concernant le chômage des 15-24 ans (7,6% dans l'UE27), on retrouve à nouveau la Guadeloupe, la Réunion et la Martinique en tête de liste, avec des taux respectifs de 55,7%, 50,0% et 47,8%. La Sicile (37,2%) et le Hainaut (34,7%) en Belgique sont respectivement 4e et 5e. Deux régions néerlandaise, le Gelderland et l'Utrecht, présentent des taux inférieurs à 5%.

 

 

Sources

Les taux de chômage régionaux ont varié entre 2,1% et 25,2% dans l'UE27 en 2007 (16 février 2009) – Eurostat
Le chômage en hausse à 8,0% dans la zone euro (30 janvier 2009) – Eurostat

 

En savoir plus

L'Europe touchée par la récession en 2009 - Touteleurope
Europe de l'emploi et politique sociale - Touteleurope
L'aide au développement des régions - Touteleurope
Place d'Europe, le portail européen des élus locaux