Derniers articles publiés

Réunion à Bruxelles sur les contributions européennes à la FINUL

Actualité 23.08.2006

Les Vingt-cinq se sont réunis mercredi 23 août à Bruxelles pour faire le point sur leur participation militaire à la future force d’interposition au Liban-Sud.

 

La première réunion depuis la cessation des hostilités s'est  tenue au niveau des Ambassadeurs auprès de l’Union et militaires européens qui ont tenté de trouver une issue à la question de la contribution de chacun à la force de paix au Liban.

 

Convoqués à la demande de l’Italie, les Ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se réuniront vendredi 25 août en conseil extraordinaire pour discuter des contributions à la Force des Nations unies au Liban, a déclaré la Présidence finlandaise dans un communiqué.

 

La réunion sera présidée par le ministre des Affaires étrangères Erkki Tuomioja. Le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan sera présent.

 

Selon Susanna Parkkonen, porte-parole du ministère finlandais des Affaires étrangères, cette réunion doit permettre d’identifier les pays contributeurs et le nombre d’hommes qu’ils sont prêts à envoyer, et de discuter du mandat de la force de l’ONU.

 

Les pays européens demandent en effet une clarification des moyens et des règles d’engagement pour  éventuellement participer davantage à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) renforcée, prévue par la résolution 1701 de l’ONU du 11 août sur la cessation des hostilités au Liban.

 

La résolution de l’ONU prévoit que la Finul doit compter à terme 15 000 hommes, contre 2 000 aujourd’hui. L’Italie, qui se dit prête à prendre le commandement de la nouvelle force et à envoyer 3 000 hommes sur le terrain, occupe le devant de la scène européenne.

Sources

 Les ministres des Affaires étrangères de l’UE se réuniront pour discuter de la participation à une force internationale au Liban, 22/08/2006, communiqué de presse, Présidence finlandaise
 Dossier "La France et le Liban", site du ministère des Affaires étrangères