Derniers articles publiés

Renaud Donnedieu de Vabres : "L'objectif de la saison culturelle européenne est de montrer la richesse européenne"

Actualité 12.06.2008

Renaud Donnedieu de Vabres est Ambassadeur chargé de la dimension culturelle de la Présidence française de l’Union européenne. Dans un entretien à Touteleurope.fr, l'ancien ministre de la Culture et de la Communication explique quel sera son rôle tout au long de la saison culturelle européenne.

Lancée officiellement le 3 juin à Paris, la saison culturelle européenne se déroulera tout au long de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne. Cet événement est l'occasion d'organiser plusieurs centaines de manifestations et de recevoir sur le territoire français des artistes venus de toute l'Europe.

Voir la vidéo
(durée : 3'30)

 

 

"C'est un très beau rôle que d'être celui de l'Ambassadeur chargé de la dimension culturelle"

Ambassadeur chargé de la dimension culturelle de la Présidence française de l’Union européenne, Renaud Donnedieu de Vabres explique que "le Président de la République a souhaité que pendant la Présidence française, toute une équipe incarne cette nécessité de la culture".

"C'est un très beau rôle que d'être celui de l'Ambassadeur chargé de la dimension culturelle européenne" se réjouit l'ancien ministre de la Culture et de la Communication. Renaud Donnedieu de Vabres se prépare à être le porte-parole de la culture à l’échelle européenne et "à faire en sorte, avec toute l'équipe de la Saison culturelle et de Culturesfrance, que certaines portes s’ouvrent".

Revenant sur le concept du label du patrimoine européen de la culture, créé lorsqu'il était ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres explique qu'"entre ce que représente la fierté du terroir et ce qui est classé au patrimoine mondial par l'Unesco, il y [a] un espace important de fiertés européennes". "Il ne s'agit pas uniquement des monuments (...), il peut s'agir aussi de lieux de proximité, comme des cafés, des ateliers d’artistes, des salles de concerts…".

L'objectif de la saison culturelle européenne est "de montrer cette diversité, cette richesse européenne et de créer surtout de réseaux et des parcours pour qu'on puisse y accueillir de nombreux artistes".

"Nous récusons que les lois du marché, dans ce qu'elles ont d'impitoyable et de purement financier, régissent le secteur culturel"

Le souhait de Renaud Donnedieu de Vabres est de défendre la "diversité culturelle" en référence à "l’exception culturelle à la française".

Ce qui avait été "symboliquement considéré comme une forme d’arrogance française" semble être devenu nécessaire à la défense des productions culturelles en France, explique-t-il, en précisant que l'expression "exception culturelle" a été rebaptisée "diversité culturelle". Cette diversité culturelle repose sur l'idée selon laquelle "nous récusons que les lois du marché, dans ce qu'elles ont d'impitoyable et de purement financier, régissent le secteur culturel".

"Cette exception, c'est de vouloir considérer qu'il y ait une spécificité de l'action culturelle et artistique, même si par ailleurs nous souhaitons montrer que pour des pays européens et notamment pour la France c'est une source de richesse et d'attractivité considérable", poursuit-il.

"La culture n'est pas uniquement le festif, le ludique, le sympathique", souligne Renaud Donnedieu de Vabres, "c'est aussi des emplois, des métiers, une fièvre de la création, un respect lié à la valorisation du patrimoine, et c'est tout à fait stratégique", insiste l'ancien ministre.

Parmi les derniers événements culturels européens qui l'ont marqué, l'Ambassadeur de la saison culturelle cite l'exposition de l'Allemand Anselm Kiefer, "qui a été un moment extraordinaire au Grand Palais". "C'est le symbole français que d'ouvrir les lieux à des artistes qui ne sont pas forcément de nationalité française, c'est la tradition de notre pays", rappelle-t-il, en se disant "toujours fasciné de la proximité que certains artistes étrangers ont vis à vis de la France".

Faisant référence à l'attitude de la France dans le conflit irakien, l'ancien ministre explique cette réalité par le fait que "c'est peut-être parce qu'il y a un lien entre notre politique culturelle et notre politique étrangère".

Pour Renaud Donnedieu de Vabres, la culture, "ce n'est pas la culture enfermée sur elle même, mais dans le monde de violence dans lequel nous vivons, la culture comme facteur de paix".


Sources   

Présentation de la saison culturelle européenne
[Pdf - 93 Ko] - Culturesfrance
Programmation de la saison culturelle européenne [Pdf - 82 Ko] - Culturesfrance
Site officiel de la Présidence française de l'Union européenne



En savoir plus

L'Europe de la Culture
La Présidence française de l'Union européenne