Derniers articles publiés

Qu'est-ce qu'Euroscol, le label des écoles pour l'Europe ?

Synthèse 04.10.2019 Léo Lictevout

Pour encourager l'ouverture du système scolaire français sur l'Europe, le ministère de l'Éducation nationale a lancé un nouveau label en 2019 : "Euroscol". Objectif : reconnaître la mobilisation des établissements publics et privés qui s'inscrivent dans une dynamique européenne. A terme, l'ambition est de créer un véritable espace européen de l'éducation.

Logo du label Euroscol - Crédits : Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse

Logo du label Euroscol - Crédits : Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse

"Le ciment le plus fort de l’Union sera toujours la culture et le savoir". A l'occasion de son discours prononcé à la Sorbonne en septembre 2017, le président de la République française a indiqué vouloir "engager un processus d’harmonisation ou de reconnaissance mutuelle de diplômes de l’enseignement secondaire" entre les pays de l'UE.

Emmanuel Macron a ainsi émis le souhait d'intensifier les échanges dans tout le système secondaire européen. L'objectif est fixé : que toute une classe d'âge maîtrise, avant ses 25 ans, au moins deux langues vivantes étrangères, et ait passé six mois dans un autre pays européen.

En 2017 en France, seuls 11% des élèves du second degré avaient déjà effectué une mobilité internationale. En 2015, seuls 57% des collégiens français bénéficiaient de l'enseignement de deux langues étrangères. En ce qui concerne les établissements scolaires, 42% d'entre eux disposaient d'un partenaire étranger en 2017.

Créé par le ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse Jean-Michel Blanquer en 2019, le label "Euroscol" est aujourd'hui accordé aux établissements scolaires qui mettent en œuvre des projets tournés vers l'Europe.

Ce label, délivré par le recteur, répond à un cahier des charges précis. Les établissements qui souhaitent prétendre à cette reconnaissance doivent notamment intégrer à leur stratégie académique un plan de développement européen, et communiquer de manière cohérente avec cet engagement. Concrètement, les enseignants doivent intégrer une dimension européenne dans leurs enseignements en proposant par exemple des apprentissages plurilingues, mêlant contenu pédagogique et langue étrangère.

La création de ce label vise également à inciter les écoles, collèges et lycées, à organiser des actions culturelles européennes, pour célébrer les fêtes nationales de pays européens, ou d'autres journées européennes thématiques comme la journée de l’Europe (9 mai), la journée franco-allemande (22 janvier), ou la journée européenne des langues (26 septembre).

Enfin, un accent particulier est mis sur la mobilité. Les établissements labellisés doivent proposer des programmes de mobilité de formation pour leurs personnels éducatifs, et organiser pour chaque élève au moins un échange scolaire au cours de sa scolarité. Ces échanges visent à entretenir des partenariats actifs avec d'autres établissements et pays européens.

Le respect des critères d'attribution de ce label est évalué par le rectorat sur la base d'une déclaration remplie par les établissements candidats. Délivré pour trois ans, le label Euroscol a déjà été attribué à 405 écoles sur l'ensemble du territoire.