Derniers articles publiés

Proscrire le racisme et la xénophobie dans toute l’Europe

Actualité 30.01.2007

En raison, notamment du devoir historique particulier de l’Allemagne, la présidence allemande de l’UE a décidé de remettre la lutte contre le racisme et la xénophobie dans toute l’Europe à l’ordre du jour de l’action politique. Elle va reprendre les négociations concernant la décision-cadre relative à la lutte contre le racisme et la xénophobie, gelées depuis 2005. A la fin, pendant la présidence luxembourgeoise, un compromis était proche.

L’objectif est d’arriver à un minimum d’harmonisation des dispositions relatives à l’incrimination de la diffusion de propos racistes et xénophobes. Il s’agit par exemple de l’incitation publique à la violence ou à la haine ou de la négation ou  de la contestation de l’ampleur de génocides pour des motifs racistes ou xénophobes. Par contre, la décision-cadre ne prévoit pas d’interdire certains symboles comme les croix gammées.