Derniers articles publiés

Programme Media : la Croisette toujours inquiète

Actualité 12.05.2011

Le festival de Cannes commence sous de bons auspices pour le cinéma européen, avec 13 des 20 films de la compétition officielle issus du Vieux continent. La commissaire à la Culture Androulla Vassiliou sera par ailleurs présente sur la Croisette à l'occasion des vingt ans du Programme Media, qui soutient la production audiovisuelle européenne et sa distribution.

Parmi les réalisateurs confirmés, et habitués de la sélection officielle, on retrouve certains des grands noms du cinéma européen : Almodovar, Moretti, Von Trier… Tous ont été soutenus par le programme Media de l'Union européenne, qui finance cette année vingt films projetés dans le cadre du festival.

Depuis 1991, Media finance la production (55% du budget), le développement de projets (20%), la promotion des films (9%), la formation (7%) pour un total de 1,5 milliards d'euros. Une aide capitale pour les professionnels, qui ont récemment fait part de leur inquiétude quant à l'après 2013, date de la fin de l'actuelle programmation.

Les films soutenus par MEDIA ont remporté jusqu’ici 12 Palmes d’or, 13 Grand Prix et 9 Prix de la mise en scène.


Dans une pétition lancée en février, ils évoquaient leur crainte de voir remise en cause l'indépendance du programme, accusant la Commission de vouloir "tailler dans le vif et réduire les crédits et la spécificité du Programme MEDIA".

Les signataires refusent que ce dispositif qui a "contribué à bâtir une véritable industrie du cinéma européen et à aider à la création d’œuvres majeures faisant partie aujourd’hui du patrimoine européen" soit "supprimé ou même fusionné à l'intérieur d'un autre programme plus large".

La Commission pour sa part se défend de toute volonté d'affaiblissement, revendiquant au contraire son engagement. C'est le message que portera Androulla Vassiliou ce lundi, à l'occasion d'une rencontre consacrée à l'avenir du Programme Media. Scindé en deux programmes distincts (l'un consacré à la culture, l'autre aux medias), le programme n'y perdrait pas en termes de financement, tout en assurant une gestion plus simple à la Commission.

L'inquiétude n'est pas pour autant dissipée du côté des signataires, parmi lesquels on retrouve Ken Loach, Wim Wenders ou encore Paolo Sorrentino, tous récompensés à Cannes.

 

En savoir plus

La sélection officielle du festival de Cannes