Derniers articles publiés

Prix du citoyen européen 2018 : les quatre lauréats français

Vidéo 05.10.2018

Chaque année, le Parlement européen décerne le Prix du citoyen européen à des projets et des initiatives qui facilitent la coopération transnationale et promeuvent la compréhension mutuelle au sein de l’Union européenne. Mercredi 26 septembre, les quatre lauréats français ont reçu leur médaille.

Les lauréats sont :

  • l'association "La Maison des Femmes de Saint-Denis", un lieu d’accueil qui soigne les femmes vulnérables et victimes de violence ;
  • Pierre Maurice, l’un des premiers universitaires à lancer en Europe le système des échanges universitaires européens ;
  • Laurent Festas à l’origine de Euroculture, un projet pluridisciplinaire, artistique et culturel en Auvergne,
  • le "Centre Mondial de la Paix" ouvert au public en 1994 à Verdun.

Les lauréats ont reçu une médaille d'honneur lors d'une cérémonie qui a eu lieu mercredi 26 septembre 2018 au Bureau en France du Parlement européen, à 17 h 30, en présence de Sylvie Guillaume, Vice-présidente du Parlement européen et présidente du jury de la Chancellerie. Ils sont également invités à participer à la cérémonie européenne qui a lieu à Bruxelles au mois d'octobre.

 

Présentation des lauréats français :

La Maison des femmes de Saint-Denis   

L'association La Maison des Femmes de Saint-Denis (93), est un lieu d'accueil et de prise en charge unique en France ouvert en juillet 2016. Unique car il réunit dans un même lieu des services répondant aux différentes problématiques que peuvent rencontrer les femmes : Planning familial et IVG,  situation de vulnérabilité (violences, précarité, exclusion) réparation et suivi des victimes d’excision. La Maison des Femmes soigne toutes les femmes vulnérables et victimes de violences. En décembre 2017, une nouvelle Maison des Femmes a été inaugurée à Bruxelles. Désormais ce projet, qui garantit une prise en charge exhaustive des femmes, doit se développer partout en Europe. Ce projet était soutenu par la députée européenne Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy (S&D).

Professeur Pierre Maurice

Le Professeur Pierre Maurice, fut l'un des premiers universitaires à lancer, dès 1978, le système des échanges universitaires européens. Alors en poste à l'université de Grenoble II, il incite ses étudiants à voyager et met en place, avec le Professeur John Reilly, un programme d'échange entre l'université de Grenoble et l'université du Kent à Canterbury. Devant le succès de cette initiative, les deux professeurs se sont ensuite tournés vers Bruxelles pour évoquer l'institutionnalisation de ces échanges, qui ont alors pris le nom de « Programmes Communs d'Etudes » et sont devenus par la suite le programme Erasmus. On en connait aujourd'hui le succès et l'importance pour la jeunesse européenne. La députée européenne Françoise Grossetête (PPE) a soutenu sa candidature.

Euroculture en Pays Gentiane 

Laurent Festas est à l’origine d’un projet pluridisciplinaire, artistique et culturel en Auvergne baptisé Euroculture en Pays Gentiane. En 2017, il se saisit de la thématique de la migration, des droits fondamentaux et culturels pour réinventer l’esprit de la rencontre : tisser du lien sans s’imposer à l’autre à travers la création artistique et l’assemblage des identités multiples. Une vingtaine de jeunes réfugiés du Centre d’accueil et d’orientation de Champagnac dans le Cantal y participent également, créant avec les aspirants comédiens des quatre coins d’Europe une prise de conscience et un partage des situations et du sort fait aux migrants par les différents pays de l’Union. Le député européen Jean-Paul Denanot (S&D) défendait cette candidature.

Centre mondial pour la paix - Verdun

Le Centre Mondial de la Paix des libertés et des droits de l’Homme est ouvert au public depuis 1994, avec pour vocation d’apporter aux visiteurs du Champ de Bataille de Verdun, théâtre d’affrontement européen, une mise en perspective historique et citoyenne de l’histoire européenne. Ainsi, le Centre Mondial de la Paix a organisé de nombreux évènements visant à permettre une meilleure compréhension des peuples européens et le renforcement de la citoyenneté européenne. Le Centre Mondial de la Paix organise également de manière régulière des échanges entre jeunes européens, notamment à l’occasion de commémorations officielles Les députés européens Nathalie Griesbeck, Dominique Riquet, Thierry Cornillet, Patricia Lalonde et Robert Rochefort (ALDE) ont soutenu la candidature.

 

Qu'est-ce que le Prix du Citoyen européen ?

Le Parlement européen décerne chaque année depuis 2008 le Prix du citoyen européen à des projets et des initiatives qui facilitent la coopération transnationale et promeuvent la compréhension mutuelle au sein de l’Union européenne. Le prix, qui a une valeur symbolique, vise aussi à reconnaître le travail de ceux qui promeuvent les valeurs européennes à travers leurs activités quotidiennes.

Chaque député peut nommer un candidat, qui peut être un individu, un groupe ou une organisation. Les jurys nationaux, composés d’au moins trois députés, classent les nominations par ordre de préférence. La Chancellerie, qui est l’organisme qui récompense les candidats, est constituée des vice-présidents du Parlement européens, d’anciens présidents et d’autres dignitaires.