Derniers articles publiés

Présidentielle : les 10 (vrais) chiffres qui circulent sur l'UE

Actualité 03.05.2017

Souvent citée par les différents candidats à l'élection présidentielle, l'Europe occupe une place particulière dans le débat. Chômage, demandeurs d'asile, travailleurs détachés, voici une sélection des principaux chiffres qui circulent sur l'Union européenne.

9,5%

C'est le taux de chômage dans les pays de la zone euro (mars 2017). Il s'agit du taux le plus faible enregistré depuis avril 2009. Les taux les plus bas se situent en République tchèque (3,2%) et en Allemagne (3,9%). A l'inverse, c'est en Grèce (23,5%) et en Espagne (18,2%) que le chômage est le plus élevé.

Carte des pays membres de la zone euro
Carte de la zone euro

19,01 milliards

C'est le montant en euros de la contribution de la France au budget européen pour l’année 2015. Un montant qui représente 13% de l'ensemble des contributions nationales. La France est le second contributeur au budget de l'UE derrière l'Allemagne.

14,5 milliards

C'est le montant en euros de ce que la France a touché en 2015 de l'Union européenne, soit 11% des dépenses européennes. La France est le premier bénéficiaire des dépenses relatives à la Politique agricole commune : près de deux tiers des dépenses européennes en France (9 milliards d'euros) y sont consacrées en 2015.

1%

C'est la part des travailleurs détachés au sein de la population active en France. Selon le ministère de l'Economie, ils étaient 229 000 en 2014. Dans l'UE, la France est le deuxième pays d'accueil de travailleurs détachés, après l'Allemagne. La France fait aussi partie des trois pays qui détachent le plus de travailleurs derrière la Pologne et l'Allemagne.

1,2 million

C'est le nombre de demandeurs d'asile en 2016. Il s'agit des personnes qui ont déposé une demande de protection internationale pour la première fois dans l'un des 28 Etats membres. 6 sur 10 l'ont fait en Allemagne. Ce chiffre représente une légère baisse par rapport au record atteint en 2015 (1 257 000 demandes), mais reste deux fois plus important que celui de 2014. La Syrie est, depuis 2013, le principal pays d'origine des primo-demandeurs d'asile en Europe, avec 28% des demandes.

710 400

C'est le nombre de demandeurs d’asile qui ont obtenu le statut de réfugié dans l'un des Etats membres de l'Union européenne en 2016, contre 330 000 en 2015. Avec 445 000 demandes approuvées, l'Allemagne est le pays qui octroie le plus ce statut. La Suède en a accordé un peu moins de 70 000, l'Italie et la France 35 000.

6

C'est le nombre de pays membres de l'espace Schengen qui ont rétabli un contrôle à leurs frontières nationales. Soit pour des raisons migratoires (Allemagne, Autriche, Danemark, Norvège et Suède), soit en raison de la "menace terroriste permanente" (France). La Commission européenne recommande que ces dérogations soient levées d'ici six mois pour ce premier groupe de pays.

70 %

C'est la part d'Européens favorables à l'euro, selon le dernier Eurobaromètre publié en novembre 2016. Le taux de satisfaction d'appartenir à l'Union économique et monétaire culmine à 87% au Luxembourg et dépasse les 70% dans 13 Etats membres de la zone euro sur 19. L'Italie, actuellement en proie à d'importantes difficultés économiques, est le pays où ce taux de satisfaction est le plus faible (53%). Celui de la France se situe à 68%.

1,5%

C'est en pourcentage du PIB le montant du déficit public dans la zone euro (2,1% en 2015). Après avoir fortement augmenté en Europe à la suite de la crise économique et financière de 2008, le déficit public tend aujourd'hui à diminuer. Quatre Etats membres affichent un déficit supérieur ou égal à 3%, le seuil prévu par le Pacte de stabilité et de croissance : l'Espagne (4,5%), la France (3,4%) ainsi que la Roumanie et le Royaume-Uni (3,0% chacun).

89,5%

C'est en pourcentage du PIB le poids de la dette publique dans la zone euro. Situé à 90,3% à la fin de l'année 2015, il s'est allégé à la fin de l'année 2016.