Derniers articles publiés

Premières "Assises européennes de l’innovation"

Actualité 04.12.2008

La présidence française du Conseil de l’Union européenne organise le 9 décembre 2008 les premières "Assises européennes de l’innovation" à Paris, avec la participation du Président de la République, Président du Conseil européen, Nicolas Sarkozy, en prélude à l’Année européenne de l’innovation en 2009.

Vous souhaitez participer à cet événement ?

Les Assises européennes de l'innovation sont ouvertes au public !

Inscrivez-vous avant le 5 décembre par courrier électronique, à l'adresse innovation@egide.asso.fr en précisant votre nom, prénom, fonction, organisme, pays et deux ateliers de votre choix par ordre de priorité. Pensez également à préciser date et lieu de naissance, nationalité et n° de carte d'identité ou de passeport.

Consultez ici le carton d'invitation

Les premières "Assises européennes de l’innovation" se tiendront à Paris, Cité des sciences et de l’industrie, le 9 décembre 2008.

Elles ont pour ambition de lancer un processus de dynamisation de l’innovation en Europe, comme un élément de réponse pour l’Europe à la crise économique et financière dans le contexte de la globalisation. Ce processus doit se poursuivre tout au long de l’année 2009, qui sera l’Année européenne de l’innovation.

Présidées et organisées par Claude Allègre, ancien ministre, ces premières assises s’inscrivent dans une volonté de rénovation de la stratégie de Lisbonne : faire de l’économie de la connaissance, c’est-à-dire la recherche, l’innovation et la valorisation économique de la recherche le moteur du développement de l’Europe.



Premières Assises européennes de l'innovation

Cet événement majeur de la Présidence Française de l'Union européenne, avec la participation de Nicolas Sarkozy, est le prélude à l'année de l'Innovation européenne en 2009.

Présidées et organisées par Claude Allègre, ces premières assises s'inscrivent dans une volonté de rénovation de la stratégie de Lisbonne : faire de l'économie de la connaissance, c'est-à-dire la recherche, l'innovation et la valorisation économique de la recherche, le moteur du développement de l'Europe.

Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et européennes et Christine Lagarde, ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi. Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, y participeront également.


Partant du diagnostic d’une dissociation encore trop grande entre recherche fondamentale et recherche appliquée en Europe, et d’un financement privé de l’innovation technologique insuffisant,  malgré les efforts entrepris dans le cadre de l’Espace européen de la recherche, les "assises européennes de l’innovation" doivent aboutir à des propositions concrètes élaborées par les acteurs de terrain et relayées ensuite au niveau politique, pour stimuler l’innovation en Europe.

Cet événement d’envergure rassemblera des acteurs de l’innovation venant de tous les pays d’Europe : chercheurs, universitaires, grandes et petites entreprises innovantes, créateurs de jeunes entreprises innovantes, acteurs de la culture scientifique, spécialistes de la propriété intellectuelle, des financements des petites et moyennes entreprises, des capitaux risques, des fonds d’investissement pour financement à risque et création d’entreprises, responsables d’entreprises et d’organismes de valorisation de la recherche, mais aussi responsables nationaux et régionaux, aussi bien politiques qu’administratifs, responsables de l’innovation et de la politique des pôles de compétitivité ou des clusters.

Tout au long de ces assises, les participants tenteront d’apporter des réponses aux défis que l’Union européenne doit relever pour une croissance durable fondée sur l’innovation et la connaissance : Comment améliorer le financement des jeunes entreprises innovantes ? Comment mieux valoriser la recherche publique et transférer ses résultats vers le monde socio-économique ? Comment mobiliser toutes les ressources nécessaires, humaines, financières, politiques, pour stimuler la créativité et l’innovation en Europe ? Quelles politiques régionales pour l’innovation ?

Les participants réfléchiront également sur le développement de la culture scientifique et de l’enseignement élémentaire des sciences et techniques pour mieux sensibiliser la société à cette problématique de l’innovation. Enfin, la question primordiale de la propriété intellectuelle et des brevets sera bien sûr abordée.

La présidence française appuiera dans ce cadre des propositions concrètes visant à une meilleure coordination des programmes nationaux dédiés à l’innovation et les initiatives européennes qui permettront de stimuler l’innovation technologique.

 

En savoir plus

Programme des Premières Assises Européennes de l’Innovation