Derniers articles publiés

Poursuivre la réorientation de la PAC

Actualité 08.06.2007

Pierre Boulanger, attaché temporaire d'enseignement et de recherche à Sciences Po, signe un plaidoyer en faveur d'une adaptation de la politique agricole commune aux changements structurels considérables du monde actuel. Cette évolution devra privilégier le développement rural et tenir compte de la Stratégie de Lisbonne. L'auteur compte sur la fenêtre d'opportunité ouverte par la clause de révision qui permet de "réexaminer tous les aspects du budget à partir de 2008". Il préconise une réorientation des aides du premier pilier (mesures de marché et paiements directs) vers le deuxième pilier (mesures en faveur du développement rural).

Pierre Boulanger développe des pistes pour "légitimer une néo-politique agricole et rurale". Il propose ainsi de rendre plus légitimes les droits à paiements uniques, de rendre plus contraignante la conditionnalité environnementale, d'associer le découplage et le "ciblage des aides" et de redéfinir à ce titre la subsidiarité pour les politiques agricoles. Par ailleurs, le désarmement des organismes communs de marchés (OCM) a créé un besoin de nouveaux outils de régulation des marchés agricoles, qui devraient conduire à un rapprochement des statuts des exploitations agricoles et des entreprises commerciales. Enfin, la politique agricole doit s'extraire de la séparation entre secteurs primaire, secondaire et tertiaire en intégrant les différentes étapes de la filière agro-alimentaire.

Lire l'analyse

Pierre Boulanger, "Réhabiliter le modèle agricole et rural européen. D'une PAC à une autre", Fondation Robert Schuman, juin 2007