Derniers articles publiés

Pour Yves Leterme, la présidence belge visera "moins de promesses et plus de résultats"

Actualité 08.07.2010

Le Premier ministre belge a présenté hier matin devant les députés européens le programme des six mois de présidence belge du Conseil de l'Union européenne. A l'occasion d'une conférence de presse donnée en présence des présidents Jerzy Buzek et José Manuel Barroso, il a tenu à rappeler que le programme faisait l'objet d'un large consensus en Belgique.

"Faire appliquer le traité de Lisbonne, dans la lettre mais aussi dans l'esprit"

Demandez le programme !

Retrouvez le programme complet [pdf] des six mois de la Présidence belge du Conseil de l'Union européenne, disponible sur le site Internet eutrio.be

Le Premier ministre belge a rappelé les cinq principaux axes de la présidence qu'il a lancé officiellement le 1er juillet dernier.

En ce qui concerne la sortie de crise et la gouvernance économique, qui, cela ne fait aucun doute, sera de nouveau au coeur de ce semestre, Yves Leterme a annoncé qu'un paquet concernant la surveillance sera présenté à la rentrée.

Le président du Parlement Jerzy Buzek a considéré sur ce point que cela  constituera un message fort envoyé aux marchés ainsi qu'aux partenaires internationaux.

Yves Leterme a également annoncé qu'il souhaitait un renforcement du Pacte de stabilité, et que les travaux seraient lancés une fois les résultats de la task force d'Herman Van Rompuy obtenus.

La présidence belge souhaite cependant se démarquer des actions menées jusqu'à présent en prévoyant une action coordonnée en ce qui concerne l'impact social de la crise économique. Il s'agira donc de lier deux dossiers importants : la gouvernance économique et la stratégie Europe 2020 pour la croissance et l'emploi.

La Belgique souhaite en effet "appliquer le traité de Lisbonne, dans la lettre mais aussi dans l'esprit", en visant "moins de promesses mais plus de résultats, tout en s'inscrivant dans l'agenda européen et mondial".

Les autres priorités de la présidence belge seront ainsi l'environnement et le développement durable en préparation de la Conférence de Nagoya sur la biodiversité et de celle de Cancún sur le changement climatique; la mise en oeuvre du programme de Stockholm pour la consolidation d'une politique européenne cohérente en matière de justice et affaires intérieures, ou encore la coordination des actions extérieures de l'Union.

Un large consensus belge sur le programme de la présidence

On avait déjà beaucoup dit que le système des trios de présidence devrait garantir que les problèmes internes à la Belgique ne viennent pas perturber les six mois de présidence du Conseil de l'Union européenne.

Yves Leterme a tenu à réitérer que la Belgique mènerait à bien sa mission d'ici la fin de l'année. Il a ainsi précisé qu'il avait préparé le programme depuis le mois de janvier, et qu'aujourd'hui 90% des personnes ayant été élues lors des dernières élections belges sont en accord avec ce programme.

L'actuel Premier ministre considère que les divergences internes "n'auront aucun effet négatif sur la présidence. Au contraire cette présidence pourrait avoir un impact positif sur la constitution d'une coalition gouvernementale".

Pour José Manuel Barroso, présent à la conférence de presse, "la Belgique va une fois de plus montrer son leadership européen et donner les impulsions politiques" dont l'Europe a besoin. "Nous avons besoin de plus d'Europe" a insisté le président de la Commission européenne.

M. Barroso a également précisé que pendant la présidence belge la Commission s'attellerait à deux chantiers : le développement du programme pour le marché intérieur, sujet sur lequel Mario Monti est chargé d'un rapport, ainsi qu'une communication sur une stratégie commerciale globale pour l'Europe.

C'est également sous présidence belge que la Commission présentera un premier document pour la révision financière et ouvrira les discussions.

 

 

En savoir plus

Bonjour Belgique - Touteleurope.fr