Derniers articles publiés

Partenariat Euromed : "le moment est venu de passer aux actes"

Actualité 26.11.2006

La 8ème conférence Euromed s'est déroulée à Tampere les 27 et 28 novembre 2006. Réunissant les ministres des Affaires étrangères de l'UE et leurs homologues des dix partenaires du bassin méditerranéen, cette rencontre a été l'occasion de débattre des questions d'actualité pour le partenariat euroméditerranéen. Le ministre finlandais des Affaires étrangères, Erkki Tuomioja, qui assurait la présidence de la conférence. Des représentants des institutions européennes et des observateurs du processus de Barcelone y étaient également présents.

Contexte

Le processus de Barcelone, lancé par les ministres euroméditerranéens des Affaires étrangères en novembre 1995, a représenté une alliance novatrice reposant sur les principes de l'appropriation commune, du dialogue et de la coopération. L'objectif prioritaire du processus de Barcelone est de développer la dimension régionale du partenariat entre l'Europe et le sud de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie et Autorité palestinienne). L'instrument le plus important du "processus de Barcelone", c'est-à-dire du partenariat euroméditerranéen, est la conférence euroméditerranéenne des ministres des Affaires étrangères (ou conférence Euromed) qui se réunit tous les dix-huit mois.

Objectifs

Cette réunion examine les progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme de travail quinquennal arrêté lors du sommet de Barcelone de l'année passée et exposera les priorités pour 2007. Les ministres des Affaires étrangères réfléchissent à la façon de poursuivre ce programme de réforme en vue de parvenir à des résultats concrets et débattent du processus de paix au Moyen-Orient et de la situation dans la région au cours d'un dîner de travail.

La Conférence Euromed devrait adopter les priorités du programme de travail 2007 de la Commission européenne. Les principaux domaines d'action concernent le dialogue politique et le dialogue en matière de sécurité, la mise en œuvre du code de conduite sur la lutte contre le terrorisme, le libre échange, l'énergie, les transports, l'environnement, les droits des femmes, le dialogue culturel et les migrations.

Déclaration

"Aux heures difficiles, comme celles que nous ont fait vivre les conflits et les bouleversements politiques qui ont éclaté cette année, le partenariat euroméditerranéen revêt une importance encore plus grande", a déclaré la commissaire européenne chargée des Relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, avant son départ pour Tampere. "Je suis résolue à continuer d'œuvrer de concert avec nos partenaires de façon à concrétiser les engagements pris. Le moment est venu de passer aux actes!", a ajouté la commissaire.

Résultats

La rencontre a débouché sur l'adoption de conclusions communes ce que le chef de la diplomatie finlandaise, Erkki Tuomioja, a salué comme une avancée importante. 

Dimanche 27 novembre, la réunion entre la troïka européenne et les ministres des Affaires étrangères des pays arabes concernant la situation au Moyen Orient a donné lieu à des discussions "positives et fructueuses" selon les mots du président du groupe des pays arabes. L'ensemble des participants a salué la mise en place du cessez-le-feu à Gaza tout en appelant maintenant à des actions politiques urgentes afin de faire avancer le processus de paix.

L’UE doit donc agir le plus rapidement possible dans la région afin de renforcer et de contribuer à la stabilisation du processus de paix. Les pays arabes proposent notamment que l'Union soutienne le nouveau gouvernement palestinien émergeant et accorde une aide visant la catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza. Le président du groupe des pays arabes a également mis l’accent sur l’importance, comme point de départ des progrès, du principe d’échange "territoires contre paix", accepté depuis le mois d’octobre 1991.

Bien que la question du Moyen Orient ait été le sujet principal de cette 8ème conférence, Erkki Tuomioja estime que l'apport véritable de la rencontre réside dans les nombreuses idées et propositions nouvelles destinées à faire progresser le partenariat Euroméditerranéen.

Sources :

Euro-Mediterranean foreign ministers agreed on Tampere conclusions - Communiqué de presse, 28/11/2006 - Présidence finlandaise
L’UE et les Ministres des affaires étrangères des pays arabes abordent les prochaines étapes du processus de paix au Moyen-Orient - Communiqué de presse, 27/11/2006 - Présidence finlandaise
Réunion des ministres des Affaires étrangères consacrée au suivi du Processus de Barcelone (EUROMED) - Communiqué de presse, 27/11/2006 - Présidence finlandaise
Partenariat euro-méditerranéen : le moment est venu de passer aux actes - Communiqué de presse, 24/11/2006 – Commission européenne 

En savoir plus

The Euro - Mediterranean Partnership- Europa