Derniers articles publiés

One Note Europe : quand une bande d'ingénieurs fait danser l'Europe

Actualité 22.07.2010

Convaincus que la musique rapproche les gens, des élèves-ingénieurs ont créé "One Note Europe", une association qui organise une tournée musicale en Europe. Objectif : contribuer à leur niveau à la construction européenne. Entre Paris et Vérone, un des membres, Thibaut Roggeband, nous a présenté le projet.

Touteleurope.fr : Pourquoi des étudiants ont-ils eu envie d'organiser une tournée à travers toute l'Europe ?

One Note Europe : A l’origine, nous souhaitions simplement parcourir l’Europe avec nos instruments  et rencontrer le maximum de gens en jouant de la musique dans des bars, dans la rue, dans des fêtes. Puis, suite à un voyage en Ecosse pendant lequel nous avons rencontré des artistes aux parcours fabuleux (par exemple un hippie montpelliérain jouant du violon irlandais en Ecosse), nous avons décidé d’emporter une caméra pour immortaliser nos futures rencontres, et montrer dans un documentaire l’Europe sous l’angle de la musique.

Petit à petit, l’idée a évolué et le concept de "tournée-reportage" a émergé : partir sur les routes d’Europe rencontrer les Européens grâce à la musique, et réaliser un documentaire sur les visages des musiciens en Europe.



Touteleurope.fr : Allez-vous faire partager cette aventure au plus grand nombre par le biais d'internet ?

One Note Europe : Internet est fondamental. Nous l’utilisons pour chercher des artistes à interviewer et des lieux pour jouer, mais également comme moyen de communication. En plus de notre site www.OneNoteEurope.com, nous sommes
présents sur Facebook, Twitter et avons un partenariat avec Kweeper.

One Note EuropeLe web nous permet de raconter notre périple, avec ses imprévus (comme une caméra qui rend l’âme au bout de cinq jours) ou ses moments incroyables, tel un concert spontané au Mariatchi, le repère de Manu Chao à Barcelone.

Nous postons régulièrement des infos et des photos de notre projet même si ce n’est pas toujours possible. Au Pays Basque, nous logions dans une bergerie sans électricité et la ville la plus proche était à 45 minutes en voiture... difficile de mettre à jour le site. A plus long terme, le web sera un support  de diffusion de notre reportage.



Touteleurope : Quelles sont les prochaines étapes de votre parcours ?

One Note Europe : Notre prochaine étape sera Vienne en Autriche. Nous l’avons choisie non seulement pour sa réputation de capitale de la musique classique en Europe, mais également pour sa scène électro.

"Wien", c’est aussi notre dernière étape avant la "Mittel Europa", cette Europe centrale qui a rejoint l’Union Européenne il y a peu. Elle se transforme à vue d’œil, compte des artistes incroyables et il y subsiste une tradition musicale très forte. Ensuite nous irons à Bratislava (Slovaquie).

 

 

En savoir plus :

le site du projet One Note Europe