Derniers articles publiés

Nathalie Chesnel - "L'Europe, grâce au soutien du programme Media, est devenue un partenaire indispensable pour le cinéma et l'audiovisuel"

Actualité 20.02.2008

A l'occasion de la 60e édition du festival de Cannes, Nathalie Chesnel, directrice du Media Desk France, nous présente le rôle de ce bureau d'information du programme MEDIA de la Commission européenne. Elle expose, par ailleurs, les priorités du programme Media pour la période 2007-2013.


Quel parcours doit réaliser un professionnel du cinéma pour obtenir un financement communautaire ? Quel est le rôle de Media desk France dans cette procédure ?


Le parcours des professionnels du cinéma vers les financements européens est un chemin non pas semé d’embûches mais d’appels à proposition publiés régulièrement par la Commission européenne. Les soutiens portent sur la formation, le développement, la distribution et la promotion des œuvres européennes.

Les professionnels envoient ensuite leur projet à l’Agence Culture et Audiovisuel qui est chargée de vérifier les critères d’exigibilité et d’apprécier la qualité des projets. Si le projet est sélectionné, les candidats reçoivent une première partie de l’aide au lancement du projet et la deuxième en cours de réalisation.

Le Media Desk France joue un rôle important auprès des professionnels tout d’abord en les aidant à identifier le soutien qui rencontre au mieux leur projet. Puis en les assistant dans le montage technique des dossiers.

Des réunions d’information thématiques, le site internet ou encore une lettre électronique qui sort toute les semaines permettent d’informer régulièrement les professionnels de toutes les possibilités mises à leur disposition mais aussi de bien faire connaître les finalités du programme Media.

De plus, le Media Desk France a pour vocation de favoriser les rencontres entre professionnels européens afin de favoriser l’émergence de réseaux à travers l’Europe.


Quels sont les critères pour qualifier un film d'"européen" ?

Selon le type d’action, les critères peuvent varier pour qualifier la dimension européenne. A titre d’exemple, la sortie des films dans d’autres pays européens pour la distribution, la présence de partenaires européens non nationaux, le capital des sociétés de production…L’idée est souvent de remplir un faisceau d’indices. Par ailleurs, d’autres critères comme la diversité, favoriser les pays à faible capacité de production les nouveaux pays entrants sont également pris en compte.


L'Union européenne vient de lancer son 4e programme de soutien à l'industrie audiovisuelle européenne pour la période 2007-2013. Quelles sont les priorités de ce programme ?

Les priorités du Programme Media 2007-2013 sont de répondre aux enjeux de la numérisation de l’industrie cinématographique européenne. Ainsi la Commission européenne a ouvert une nouvelle action portant sur les services de vidéo à la demande et la distribution du cinéma numérique. Quatre millions d’euros seront mis à la disposition des services proposant des catalogues européens d’œuvres cinématographiques et télévisuelles numérisées en vue de leur distribution en ligne et dans les salles équipées pour le cinéma numérique.

Mais aussi :

Favoriser les projets issus des nouveaux pays entrants par des mesures d’accompagnement spécifique ;
Faciliter l’accès des sociétés indépendantes au financement privé et faciliter le montage des coproductions ;
simplification  des mécanismes existants (par exemple, les aides au développement passent ainsi du régime de la subvention sans obligation ultérieure de réinvestissement ou encore le soutien sélectif à la distribution en salle prend la forme d’une subvention en lieu et place d’une avance sur recette) ;
Instauration d’un nouveau mécanisme visant à favoriser les actions de formation audiovisuelle initiale.


Outre les 3 films soutenus par MEDIA, sélectionnés en compétition officielle au festival de Cannes 2007 et dans la section "Un Certain Regard", 8 autres films européens cofinancés par MEDIA ont été également retenus dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. Quel bilan tirez-vous de l'évolution de l'industrie audiovisuelle européenne depuis les débuts du programme Media ?


Depuis près de 20 ans, le programme Media mène une action de longue haleine pour structurer le marché du cinéma et de la télévision et permettre aux œuvres européennes de circuler et de bénéficier du marché unique.
 
Malgré des ajustements toujours nécessaires en raison des mutations perpétuelles du secteur de la création, le programme Media a su s’adapter, favoriser la constitution de réseaux européens, permettre l’émergence de projets qui n’auraient pu voir le jour sans le soutien européen.

 

Propos recueillis le 15 mai 2007


En savoir plus :

Site internet de Media Desk France
Le programme Media - Europa