Derniers articles publiés

Malte : parler de la pauvreté pour lutter contre

Actualité 29.04.2010

Le 3 février 2010, sous le haut patronage de son ministère des Affaires sociales, Malte a inauguré l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. En toile de fond : le grand salon de l’Auberge de Provence, à l’intérieur du Musée national archéologique à La Valette, où le Président de la République George Abela, la présidente de l’EAPN – Malte Irene Schembri et John Dalli, alors ministre des Affaires sociales, ont dressé un état des lieux du problème de la pauvreté et de l’exclusion sociale à Malte (7/30).

Une cérémonie de lancement pour esquisser le panorama maltais de la pauvreté

Des mots assez durs ont été prononcés lors des discours de la séance inaugurale. Le Président Abela a ainsi qualifié la pauvreté de tâche sur l’humanité, notamment dans le contexte de fort progrès technologique qui caractérise l'Europe.

 

En effet 14% de Maltais sont menacés de pauvreté. Un chiffre qui s'élève à 18% dans la zone de Gozo. Des données relativement effrayantes pour un pays qui fait partie d’un continent considéré comme riche à l’échelle planétaire.

 

Le ministre des Affaires sociales a, quant à lui, dénoncé l’effet dévastateur de la crise financière sur les classes sociales le plus vulnérables, victimes par ailleurs d’un déficit démocratique important. D’où la nécessité de combler le vide entre certains tissus sociaux, les institutions et la société civile.

 

Une intense campagne de sensibilisation

 

Pour ce faire, les organisateurs maltais  travaillent actuellement à une importante campagne de sensibilisation ayant pour but l’émergence d’un nombre de problématiques sociétales. Découvrir cet univers submergé est donc la pierre angulaire de l’année maltaise de lutte contre la pauvreté.

 

Ainsi la constitution d’un groupe de chercheurs sur les classes sociales les plus vulnérables, ou la publication d’un recueil qui raconte l’expérience de personnes  ayant lutté et gagné contre la pauvreté, vont dans le sens de cette démarche.

 

Des concours journalistiques, des expos photo, ainsi que des exhibitions artistiques et des pièces de théâtre donneront tout au long de l'année une touche insolite à cette mobilisation sociale pour l’humanité et contre la pauvretéUn message d’optimisme et d’espoir donc, qui trouvera son apogée des commémorations nationales. Des activités ont en particulier été prévues pour les journées consacrées à l’enfant, à la femme, aux réfugiés, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la lutte contre homophobie. A signaler, la journée internationale de la pauvreté - le 17 octobre  - à l'occasion de laquelle un cycle de conférence de très haut niveau sera organisé avec le concours des Nations Unies.

 

Par ailleurs une première manifestation sur le même modèle s’est déjà tenue à Malte entre le 5 et le 11 avril dernier, à l’occasion d’un grand forum organisé par l’EAPN (European anti poverty network) qui a réuni plus de 300 participants venant de 30 pays différents.

 

Des concours journalistiques, des expos photo, ainsi que des exhibitions artistiques et des pièces de théâtre donneront tout au long de l'année une touche insolite à cette mobilisation sociale pour l’humanité et contre la pauvreté.

 

 

 

En savoir plus

Une idée pour agir, la-Croix.com, projets français menés dans le cadre de l'année européenne de lutte contre la pauvreté

Une idée d'Europe - Touteleurope.fr zoom sur des projets européens menés dans le cadre de l'année européenne de lutte contre la pauvreté

Le dossier de Touteleurope.fr sur l'année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion