Derniers articles publiés

Lutte contre le terrorisme : rencontre des ministres de l'UE à Londres

Actualité 16.08.2006

Les ministres de l'intérieur des quatre prochaines présidences (allemand, portugais, slovène et français), ainsi que Gijs de Vries, le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme, se sont réunis mercredi 16 août à Londres pour examiner les questions de lutte contre le terrorisme et de sécurité aérienne avec le ministre de l’Intérieur britannique (John Reid) et le vice-président de la Commission européenne, Franco Frattini, commissaire européen en charge de la Justice, de la Liberté et de la Sécurité.

 

Cette réunion a été convoquée cinq jours après l'annonce au Royaume-Uni de la découverte d'un complot présumé visant à faire exploser en vol des avions de ligne, entre Londres et les Etats-Unis.

Un communiqué de presse du ministère britannique de l'Intérieur souligne que "la coopération internationale est essentielle pour combattre le terrorisme". "Enquête après enquête, la dimension internationale de l'actuelle vague de terrorisme est mise en évidence et c'est en oeuvrant avec nos partenaires, en Europe et au delà, que nous pourrons efficacement faire face à cette menace" précise le texte.

 

Franco Frattini, le commissaire européen en charge des Affaires intérieures, qui s'est exprimé devant la presse à l'issue de la réunion informelle sur le contre-terrorisme, s'est engagé "à présenter dans les prochains jours des propositions concrètes sur la détection d'explosifs et la traçabilité des détonateurs vendus dans le commerce".

 

L'Europe doit également envisager d'améliorer "l'échange de données sur les passagers aériens", a demandé le Commissaire. Afin de mieux contrôler les voyageurs, à l'aide notamment de la biométrie, un budget de 350 000 euros a été débloqué.

 

"On ne peut pas les (les terroristes) laisser gagner la guerre sur nos valeurs européennes. Nous devons surveiller plus attentivement Internet pour pouvoir agir de manière plus efficace et nous devons établir des plans pour Europol afin de surveiller les armes et le matériel permettant de fabriquer des bombes" a-t-il ajouté.

 

Les participants se sont mis d'accord pour que des experts notables dans le domaine de l'aviation eu sein de l'UE se rencontrent le plus vite possible afin d'examiner les implications de cet incident pour la sécurité" dans les aéroports, estimant que l'UE "doit également continuer à travailler pour relever les critères de sécurité dans les aéroports des pays duTiers-monde".

 

Les participants ont convenu de poursuivre la discussion lors des réunions à venir du Conseil de l’UE, y compris la réunion ministérielle informelle qui se déroulera au mois de septembre à Tampere, Finlande.

 

Sources

 Joint Press Statement: Informal London Meeting on Counter-terrorism, 16/08/06 - communiqué de presse - Présidence finlandaise