Derniers articles publiés

Luc Ferry : "La mobilité, c'est le sens de la vie !"

Actualité 30.11.2010

La mobilité européenne est, pour ceux qui ont la chance d’en bénéficier au moins une fois dans leur vie, un atout considérable tant sur le plan personnel que professionnel ou scolaire. Mais doit-on promouvoir cette pratique en particulier auprès des jeunes "décrocheurs" ou en difficulté scolaire et des personnes en situation d’exclusion ? Dans le cadre de l’année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, l’agence Europe-Education-Formation France a rassemblé les spécialistes du sujet lors d’une conférence les 18 et 19 novembre. L'ancien ministre de l'Education Luc Ferry, qui clôturait la conférence, a répondu aux questions de Toute l'Europe.

 

Le décrochage et l’exclusion peuvent-ils être combattus grâce à la mobilité ? Quelles sont les mesures efficaces pour lutter contre ces phénomènes ? Qu’apporte en particulier la dimension européenne ?

 

Pour le philosophe et ancien ministre de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche Luc Ferry, la mobilité constitue, en ce qu’elle permet d’élargir son horizon, "quelque chose d’absolument vital", bien que les premiers temps du séjour soient souvent difficiles !

 

 

Voir la vidéo (02'38)

 

 

L’agence Europe-Education-Formation France (dite "2E2F") est l’agence nationale qui gère pour tout le territoire français les programmes et dispositifs européens d’Education et de Formation tout au long de la Vie : Erasmus, Comenius, Leonardo da Vinci, Grundtvig, Tempus, Erasmus Mundus, Euroguidance et Europass.

En savoir plus
 
Montrer la plus-value de la mobilité et de la coopération européenne face aux problèmes de déficit de compétences clés, de décrochage scolaire ou universitaire, des abandons et de mauvaise orientation, tel était l’objectif de la conférence organisée par l’agence Europe-Education-Formation France ces 18 et 19 novembre à Paris.

 

Porteurs de projet, acteurs de l’éducation et de la formation impliqués dans la lutte contre l’exclusion sociale, associations d’aide à l’insertion professionnelle, élus locaux et agents des collectivités territoriales... ce sont ainsi plus de 50 intervenants qui ont, pendant 2 jours, débattu sur l’impact des actions de mobilité et de coopération européennes (en particulier le programme "Education et Formation tout au long de la Vie") sur la prise en compte, la prévention et la lutte contre les décrochages, l’illettrisme et la mauvaise orientation.