Derniers articles publiés

Les valeurs du sport pour construire l'avenir de l'Union européenne

Actualité 04.06.2018

Un tournoi de foot féminin a rassemblé, samedi 2 juin, vingt équipes venues de plusieurs pays européens. Au total, 250 sportives étaient au rendez-vous à Sorgues, dans le Vaucluse, pour participer à la compétition. Une première pour le département. La veille, joueuses et acteurs du projet se sont retrouvés autour du Mouvement Européen pour participer à des consultations citoyennes sur l’Europe et émettre leurs propositions pour l’avenir de l’UE.

Consultation citoyenne à Sorgues - crédit Théo Verdier / Mouvement Européen - France

Consultation citoyenne à Sorgues - crédits : Théo Verdier / Mouvement Européen - France

"Ici je peux exprimer ma propre opinion, partager mes convictions", s'enthousiasme Jenny à la sortie de son atelier sur les élections européennes de mai 2019. "J’ai beaucoup appris sur le fonctionnement du Parlement européen. Pour moi, le plus important c’est d’aller voter pour avoir une majorité de députés qui soutiennent la lutte contre le réchauffement climatique", commente-t-elle. Originaire de Potsdam en Allemagne, la joueuse de 24 ans a intégré l’effectif d’une équipe de football berlinoise et participe à son premier tournoi européen, organisé à l’initiative des comités de jumelage du Vaucluse, du Mouvement Européen, de l’Office franco-allemand pour la jeunesse et de la Ligue de football amateur.

Les organisateurs ont tenu à lancer le projet par une série de quatre consultations citoyennes sur l’Europe, déclinant au niveau local cette initiative de démocratie participative portée dans les 27 Etats de l’UE. Elections européennes, relations franco-allemandes, politique migratoire, progrès des droits des femmes à travers le sport… les joueuses des vingt équipes prenant part au tournoi ont pu échanger sur de nombreux sujets. "Globalement, les participantes s’accordent pour dire que l’Europe a un potentiel à consolider, qu’elle joue le rôle d’un rempart contre les extrêmes", note Jean-Luc Bernet, président du Mouvement Européen – Gard, venu modérer une partie des débats.

Des propositions pour une société plus inclusive

Eva, également originaire de Berlin, a participé à l’atelier sur la politique migratoire. Pour elle, "l’accueil des migrants n’est pas simplement un sujet politique, cela concerne tous les citoyens. Après avoir ciblé les principales problématiques de l’intégration des populations arrivées en Europe, on s’est demandé de quoi la société avait besoin pour être plus inclusive. Nous avons pris le fonctionnement d’une équipe de football comme métaphore de notre société. Quelles valeurs et actions fondent une bonne équipe ? Ces principes peuvent nous aider à bâtir une société plus juste."

"Une bonne équipe repose sur la solidarité, la tolérance et la communication", poursuit-elle. "Sur le fait d’identifier les barrières qui bloquent certains de ses membres, à tous les niveaux. En conséquence, nous proposons plusieurs pistes de réflexions : l’augmentation des heures dédiées aux cours de langue pour tous les nouveaux arrivants, la mise en place d’ateliers d’éducation politique et civique et la prise en compte de toutes les situations – vie de famille, difficultés linguistiques, maladies – pour inclure tous les publics dans les politiques d’accueil."

Un appel pour l’engagement des citoyens

Eva et ses partenaires appellent également à un engagement politique des citoyens, "pour pousser nos responsables politiques à prendre leurs responsabilités dans ce domaine". Comme pour une équipe, "les populations les plus fragiles ont besoin de supporters, d’infrastructures et de financement".

Plusieurs ateliers se sont conclus sur cette volonté d’investissement politique et financier. Des propositions qui viennent enrichir celles formulées par les centaines d'autres consultations qui se tiennent actuellement dans tous les pays de l'Union européenne et en France. Elles permettront d'élaborer une synthèse en France, en novembre, puis dans l'Union européenne, en décembre. Pour l'heure, la restitution des consultations citoyennes du 2 juin est disponible sur le site de Toute l'Europe.

Cet article a été écrit par le Mouvement européen - France