Derniers articles publiés

Les prix Nobel de littérature européens

Carte et comparatif 04.11.2015

Au total, entre 1901 et 2015, 112 écrivains ont reçu le prix Nobel de littérature. Ce dernier n'a pas été remis en 1914, 1918, 1940, 1941, 1942 et 1943. Tandis qu'à trois reprises, en 1917, 1966 et 1974, cette récompense a été adressée à deux écrivains à la fois. Sur ces 112 récipiendaires, 81 sont Européens.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Le continent européen au sens large peut s'enorgueillir d'avoir reçu la majorité des prix Nobel de littérature. En effet, 81 des 112 écrivains récipiendaires sont des ressortissants d'un Etat du Vieux Continent.

En tête du classement mondial, figure la France, avec 15 lauréats. Parmi ces derniers figurent le premier, le poète Sully Prudhomme, ou encore l'avant-dernier, en 2014 : Patrick Modiano. Parmi les autres prix Nobel de littérature français, il est possible de citer Henri Bergson (1927), André Gide (1947), François Mauriac (1952), Albert Camus (1957), Jean-Paul Sartre (1964), qui refusa le prix, ou encore J.M.G Le Clézio (2008).

Le Royaume-Uni est ensuite le second pays au monde en matière de prix Nobel de littérature. Le dernier récipiendaire en date est l'écrivaine Doris Lessing, en 2007. Avant elle, des auteurs tels que Rudyard Kipling (1907), George Bernard Shaw (1925), Winston Churchill (1953) ou encore Harold Pinter (2005) ont également reçu cette distinction.

Avec huit lauréats du prix Nobel de littérature, l'Allemagne et la Suède se distinguent également. L'écrivain allemand Thomas Mann, prix Nobel de littérature en 1929 ou encore l'auteure suédoise Selma Lagerlöf, première des 14 femmes à avoir obtenir ce prix, en 1909, font partie des plus célèbres.

Parmi les autres prix Nobel de littérature européens, il est possible de citer, sans distinction de mérite ou de genre littéraire, le Polonais Henryk Sienkiewics (1905), les Danois Karl A. Gjellerup et Henrik Pontoppidan (1917), l'Italien Luigi Pirandello (1934), le Suisse Hermann Hesse (1946), les Soviétiques Boris Pasternak (1958), qui fut contraint de refuser le prix, et Alexandre Soljenitsyne (1970), l'Irlandais Samuel Beckett (1969), l'Espagnol Camilo José Cela (1989) ainsi que le Portugais José Saramago (1998).