Derniers articles publiés

Les plus de 65 ans en Europe

Carte et comparatif 20.10.2015

Le vieillissement de la population européenne se confirme d'année en année. D'après Eurostat, en 2014, l'Europe comptait 18,5 % de plus de 65 ans, contre 16,4% en 2004. Dans les Etats membres, la statistique oscille entre 13% et 20%.

 

En 10 ans, la proportion de 0-14 ans est quant à elle passée de 16,4% à 15,6%.

A l'horizon 2080, Eurostat estime dans son étude que la population européenne sera alors composée à 28,7% de plus de 65 ans.

 

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Italie et Allemagne, les pays les plus âgés d'Europe

La part la plus élevée de 65 ans et plus dans la population se trouvait, en 2014, en Italie (21,4%), en Allemagne (20,8%) et en Grèce (20,5%). A l'inverse, les populations les plus jeunes d'Europe se trouvent en Irlande (12,6% de 65 ans et plus), en Slovaquie (13,5%) et à Chypre (13,9%). La France se situe en dessous de la moyenne européenne : 18% de sa population est âgée de 65 ans et plus.

D'ici 2080, Eurostat prévoit une augmentation à 28,7% de 65 ans et plus dans la population européenne, la plus importante proportion étant attendue en Slovaquie (35,9%), l'un des pays les plus jeunes actuellement, et au Portugal (35,7%).

Espérance de vie à 65 ans

Concernant l'espérance de vie à 65 ans, des différences notables existent entre les Etats membres, allant de moins de 18 ans en Bulgarie à plus de 23 ans en France et en Espagne.

De plus, cette espérance de vie varie selon le genre. Pour les hommes, elle variait entre moins de 14 ans en Lettonie à plus de 19 ans en France, en Espagne et au Luxembourg. Les écarts les plus importants se remarquent dans les pays baltes, 5,1 ans en Estonie et en Lituanie ainsi que 4,7 ans en Lettonie, alors que les plus faibles écarts se trouvaient dans le nord de l'Europe, au Royaume-Uni (2,3 ans), en Suède (2,5 ans), au Danemark et en Irlande (2,7 ans). En France l'écart constaté en 2013 était de 4,.3 ans.

Les 65 ans et plus sont moins menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale que les populations jeunes

Dans l'UE, 18,2% des personnes âgées de 65 ans ou plus étaient menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2013, une statistique inférieure au même risque évalué pour les moins de 65 ans (25,9%).

Cette tendance est observée dans vingt Etats membres, notamment en Irlande où le risque concernait 13,3% des 65 ans et plus contre 31,8% des moins de 65 ans. Cependant, dans huit Etats membres, le risque est accru pour les personnes âgées, notamment en Bulgarie, Estonie, Slovénie et en Croatie.