Derniers articles publiés

Les maires de France s'engagent pour la citoyenneté européenne

Actualité 14.05.2018 Isaure Magnien

A un an des élections européennes et à l'occasion de la Fête de l'Europe, célébrée les 12 et 13 mai à Paris, une cinquantaine de maires se sont réunis pour la première conférence nationale sur les bonnes pratiques autour de l'Europe. A l'issue de la rencontre, une charte pour promouvoir la citoyenneté européenne a été signée et remise au commissaire européen Pierre Moscovici.

Conférence des maires - crédits : Bureau du Parlement européen en France

Conférence des maires - crédits : Bureau du Parlement européen en France

En cette journée dédiée à l'Europe, une cinquantaine de maires ont fait le déplacement. Dans les riches salons de l'Hôtel de ville de Paris, les discours s'enchaînent à la tribune pour affirmer leur attachement à l'Europe. Car à un an des élections européennes, l'échelon local pourrait bien être celui qui permettra d'endiguer l'abstentionnisme et d'enrayer l'essor des partis eurosceptiques. Pour Christophe Rouillon, maire de la commune de Coulaines (Sarthe) et président de la commission Europe à l'Association des maires de France (AMF), les élus locaux seraient même "les mieux placés pour mener ce combat d'avant-garde de l'Europe". "Nous les maires, nous constatons chaque jour que l'Europe n'est pas le problème, mais la solution", a-t-il déclaré.

A l'issue de l'événement, une charte a ainsi été signée par tous les maires présents. Au total, 58 maires ont signé la charte, qui était également disponible en ligne, sur le site de l'AMF. Elle a ensuite été remise au commissaire européen Pierre Moscovici et à Sylvie Guillaume, vice-présidente du Parlement européen, qui ont applaudi cet engagement territorial.

A travers cette courte charte, les maires s'engagent à "informer sur les élections européennes" et à "sensibiliser les habitants à la citoyenneté européenne, ainsi qu'aux droits et aux valeurs qu'elle incarne".  Pour Anne Hidalgo, maire de Paris, qui accueillait l'événement, il faut en effet que les maires disent "que l'Europe est un territoire de prospérité, d'humanisme et de démocratie" et "qu'ils "port[ent] cette ambition, partag[ent] ce qu'est l'Europe et [l'] influenc[ent]".

Consultez la charte des maires et élus de France pour la citoyenneté européenne :