Derniers articles publiés

Les Jeunes Européens - France font leur université d'été à Caen

Actualité 09.09.2010

Les Jeunes Européens - France, association transpartisane pro-européenne, organisent du 9 au 12 septembre 2010 son Université d'été en Basse-Normandie entre Caen, Hérouville-Saint-Clair et Ouistreham. Ils comptent aborder à cette occasion la problématique de l’action de l’Union européenne au niveau régional.

Touteleurope.eu : Les Jeunes Européens – France organisent leur Université d’été à Caen. Quel est le but d’organiser ce type d’évènement pour votre association?
 
Pierre-Jean Verrando: L'Université d'été constitue le temps fort de notre association. Il s'agit de nous retrouver en dehors des lieux où nous nous regroupons habituellement pour lancer les impulsions nécessaires à la vie de notre mouvement. Concrètement, on y réfléchit et on y débat : qu'est-ce que nous, "Jeunes et Européens", attendons de l'Europe ? Quelle est notre place dans ce projet ? Mais avant tout nous voulons intervenir dans le débat, donner des signaux forts à nos dirigeants pour leur rappeler qu'ils ne sont pas seuls aux manettes, que les citoyens européens ont aussi un projet et des propositions à apporter.
 
Pour tout cela, nous avons besoin de réfléchir au message que nous voulons donner, à notre stratégie, tout en invitant des experts et des politiques pour avoir une meilleure connaissance technique des sujets. Le militantisme européen ne se réduit pas à chanter tous en cœur l'Ôde à la joie, nous devons avant tout relayer les préoccupations concrètes des citoyens européens.
 
 
Touteleurope.eu : Y a-t-il des moments qui sont ouverts aux non-adhérents des Jeunes Européens – France ?
 
Pierre-Jean Verrando: L'ensemble de l'Université d'été est ouverte au public, à l'exception des moments statutaires. Nous communiquons localement sur les conférences pour mieux nous faire connaitre dans la région. Nous essayons aussi de nous rattacher à une problématique locale - la PAC, les fonds européens en région... l'Europe se fait toujours mieux au plus près de ses citoyens.
 
Les groupes de travail sont eux des moments privilégiés pour les adhérents où nous établissons une réflexion commune. Nous ne manquons pas d'inviter des personnalités extérieures pour enrichir le débat.
 
Touteleurope.eu : Avez-vous invité des personnalités à venir discuter avec vos adhérents ?
 
Pierre-Jean Verrando: Un beau panel ! C'est aussi la reconnaissance d'un travail quotidien au local comme au national : une connaissance du terrain qui interpelle les "personnalités" européennes.

Viendrons discuter avec nous trois députées européennes (Corine Lepage, Hélène Flautre, Estelle Grelier), une ancienne députée européenne Brigitte Fourré, Nicole Ameline, députée du Calvados, Christophe Chaillou, directeur de l’AFCCRE, Christian Philip, président du Mouvement Européen-France, ainsi que des élus locaux comme Philippe Bonneau, Vice-président du Conseil Régional de Basse Normandie, ou encore des fonctionnaires européens ou techniciens des fonds structurels, dont les noms sont moins connus mais qui nous présenterons une expertise européenne de tous les jours.

Tout est fait pour dépasser le cadre de la simple conférence, nous voulons que chacun puisse dialoguer avec ces experts.   
 
Touteleurope.eu : Quel type d’activités est mené par votre association tout au long de l’année?
 
Pierre-Jean Verrando: Deux mots d'ordres : réflexion et militantisme... et les deux se confondent souvent. Pour la réflexion, nous organisons des rencontres nationales comme l'Université d'été ou internationale en invitant les membres de notre réseau paneuropéen (JEF-Europe). Ce sont souvent plus de 15 nationalités européennes qui se rencontrent. Internet est aussi un lieu privilégier à travers le Taurillon.org avec 4 pôles de rédaction en français, anglais, italien, allemand, qui commentent, informent et discutent de l'actualité européenne mais aussi de l'Europe telle que nous la voudrions.

Concernant le militantisme, depuis 1999 avec notre programme "l'Europe à l'Ecole", nous visitons les établissements scolaires du primaire au lycée pour discuter d'Europe et de citoyenneté européenne active, non sans inciter à la mobilité "Erasmus" pour les futurs étudiants. Notre campagne "Eurotour des Facs" visitera cette année une vingtaine d'universités avec des conférences, des cafés européen et une information détaillée sur la mobilité.

Enfin, cette année, nous innovons en lançant avec la Maison de l'Europe des Yvelines une simulation parlementaire à destination des lycéens. Quoi de mieux que de se mettre dans la peau d'un député européen pour comprendre le fonctionnement politique de l'Union ? 

 

En savoir plus :

présentation de l'Université d'été sur le site des JE-France

le magazine des JE-France: le Taurillon